Droit des obligations

Le droit des obligations est la branche du droit qui gère les obligations d'une partie à une autre, et existe en droit privé et en droit public. Les obligations peuvent exister sans contrat et ces 2 branches sont donc distinctes. Le comité de lecture vous propose ici des commentaires d'arrêt, des cours et autres études de cas dans cette branche.

  • Il y a obligation lorsqu'un lien de droit unit un créancier à un débiteur. C'est ce sens que l'on retiendra pour traiter de la distinction entre obligation de moyens et obligation de résultats en matière de responsabilité contractuelle, cette distinction portant sur l'objet du contrat, à savoir ce à quoi le débiteur est tenu envers le...

    Fanny

    mercredi 18 octobre 2000

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • L'article 1108 subordonne la validité d'une convention à l'existence d'une cause licite dans l'obligation et l'art 1131 reprend cette exigence en la précisant : l'obligation sans cause ou sur fausse cause ou sur une cause illicite ne peut avoir aucun effet. Le mot cause vise non la source mais le but que les parties poursuivent. Cause immédiate...

    Fanny

    lundi 01 janvier 2001

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Fiche: distinction, applications. Cette distinction commande le régime de la responsabilité contractuelle, relativement à la preuve de la faute du débiteur et s'ordonne à partir d'une combinaison des art 1137 et 1147 et sur leur contradiction apparente. Tandis que l'art 1137 donne à penser qu'il appartient au créancier de prouver non seulement...

    Fanny

    lundi 01 janvier 2001

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • D'une part, le développement des dispositions impératives va de pair avec une intrusion de l'intérêt général au sein des intérêts particuliers. D'autre part, la complexité croissante des relations économiques aboutit à une standardisation des contrats imposée par le fonctionnement du système économique

    Fanny

    lundi 01 janvier 2001

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • L'article 1165 : les conventions n'ont d'effet qu'entre les parties contractantes ; elles ne nuisent point au tiers, et elles ne lui profitent que dans le cas prévu par l'art 1121. Les dérogations classiques à l'effet relatif du contrat. Les dérogations récentes à l'effet relatif du contrat

    Fanny

    lundi 01 janvier 2001

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)