Le régime des contrats administratifs

Le régime des contrats administratifs

Résumé du document

1 ? La passation des contrats administratifs 2 ? L'exécution des contrats administratifs

Informations sur la fiche

  • Nombre de pages : 5 pages
  • Publié le : 10/08/2008
  • Langue : français
  • Consulté : 5 fois
  • Format : .doc

Extraits

[...] Il ne faut pas dissuader les particuliers. A. Les prérogatives de l'administration L'administration a des prérogatives, elle peut intervenir pendant l'exécution du contrat. On distingue un pouvoir de contrôle, de sanction, de modification unilatérale. Ces prérogatives sont dérogatoires. Pouvoir de contrôle et de direction. Le pouvoir de contrôle repose sur l'intérêt général. L'administration doit pour assurer l'intérêt général contrôler la bonne exécution des contrats. L'administration va pouvoir obliger les parties à faire ceci ou cela. L'administration peut imposer des choix techniques et diriger l'exécution du contrat. [...]


[...] Le juge administratif a eu des pouvoirs importants dans cette reforme de 1993, le recours intervient avant signature du contrat donc le juge pourra suspendre ou écarté la signature. Le juge administratif peut aussi reformer avant il ne pouvait qu'annuler. Juge de l'annulation pas de la réformation. Ce fut une révolution. Le juge se substitue à l'administration défaillante. Pouvoir nouveau. Réforme de 1993 importante. Arrêt connu CE assemblée juin 1994, Cabourg. Le juge administratif peut désormais par une ordonnance suspendre la passation d'un contrat. Le Conseil d'Etat contrôle ses ordonnances. [...]


[...] Le législateur ne pourra pas limiter les contrats publics ou du moins rarement. Principe renforcé mais encadré. B. L'encadrement de la liberté contractuelle Cette liberté contractuelle est un principe. Notamment pour les contrats de délégation de services publics. Cette liberté de choix ne concerne que la délégation. Pour les marchés publics cette liberté disparaît un peu à cause du code des marchés publics. L'ancienne solution du moins disant a été abandonnée pour le mieux disant (celui qui correspond le mieux au marché). [...]


[...] L'obligation d'indemnisation et de poursuite des obligations s'applique tout le temps. Cela s'applique à tous les contrats administratifs. La Cour de Cassation applique la théorie de l'imprévision en droit privé, elle admet que dans certains cas les parties puissent être indemnisées s'il y a des circonstances imprévues (Cour de Cassation mars 2004, société des repas parisiens). L'état d'imprévision est temporel. Si on ne peut sauver le contrat l'état d'imprévision devient un cas de force majeure et donc le contrat est annulé (CE compagnie des tramways de Cherbourg). [...]


[...] Résiliation du contrat si intérêt général le justifie février 1987, société TV6). Le pouvoir de résiliation appartient à l'administration quelque soit le contrat. C'est une compétence discrétionnaire de l'administration. Le juge lui reconnaît ce pouvoir même si le contrat ne comprend pas cette résiliation. L'administration ne saurait s'enlever se pouvoir. Elle ne peut pas renoncer à ce pouvoir (CE mai 1985, association Eurolat). Le cocontractant a un droit à indemnisation. Mais il ne peut pas faire annuler la résiliation. Pouvoir discrétionnaire, il ne peut pas aller devant le juge. B. [...]

Sur le sujet : Le régime des contrats administratifs

  • Le régime des contrats administratifs - publié en avril 2013
    Fiche de 4 pages - Droit administratif
    Dès lors que le contrat administratif, participe d'une manière ou d'une autre aux missions d'interêt général dont à la charge l'administration, le droit positif lui reconnaît, un certain nombre de prérogative qui lui permettent de faire prévaloir l'interêt général par exemple la continuité du service public sur les intérêts privés du cocontractant.
  • Le régime des contrats administratifs - publié en août 2011
    Fiche de 2 pages - Droit administratif
    La directive 93/38 du 14 juin 1993 est elle applicable à un contrat de concession en matière de télécommunication qui rentre dans les secteurs spéciaux visés par cette directive ? Bien qu'il soit visé par la dite directive, un tel contrat est exclu en ce que la contrepartie de l'entreprise qui en bénéficie consiste en ce qu'elle puisse...

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok