Les fabliaux

Les fabliaux

Résumé du document

Par l'histoire des prêtres, je veux vous apprendre que c'est folie de convoiter et de fréquenter la femme d'un autre. Cette leçon est sans équivoque : croyez-vous que, quelle que soit sa pauvreté, une honnête femme se dévergonde ? Non, elle se laisserait plutôt trancher la gorge avec un rasoir que de faire pour de l'argent quelque chose qui déshonore son mari. Ces trois-là qui voulurent déshonorer Yfame ne furent pas embaumés quand ils furent enterrés, mais ils furent payés à leur juste prix. Ce fabliau donne une bonne leçon en enseignant à chaque prêtre de bien se garder de boire à la même coupe que ces trois-là qui perdirent la vie à cause de leur folie et de leur méchanceté. Vous avez bel et bien entendu comment ils furent mis en terre.

Sommaire

  1. Epoque
  2. Auteurs
  3. Caractéristiques du genre
  4. Fabliaux
  5. Originalité
  6. Thème
  7. Apport pour le lecteur/ la lectrice du 21ème siècle
  8. Structures
  9. Analyse de texte (Extrait tiré d'Estormi )

Informations sur la fiche

Timo
  • Nombre de pages : 2 pages
  • Publié le : 30/10/2011
  • Langue : français
  • Consulté : 8 fois
  • Format : .doc

Extraits

[...] - Le comique de mots : surtout basé sur les jeux de mots (Estula=est- tu là - Le comique de gestes : se retrouve uniquement lors de la représentation, indécelable à l'écrit (le récitant s'enfuit en imitant un prêtre.) Apport pour le lecteur/ la lectrice du 21ème siècle Ces textes nous donnent une certaine image sur l'humour de l'époque. Les clichés de l'époque Permit de m'imaginer une certaine image de leur société et de leur mode de vie . Apport de connaissances sur les origines de la littérature française. [...]


[...] Fabliaux Issus de la fable. Fabliaux choisis : Estula, les trois aveugles de Compiègne, Les perdrix, Estormi. 50 fabliaux certifiés, plus 100 fabliaux selon les spécialistes du genre, nombreuses disparitions (on suppose le nombre de fabliaux à plus de 1000) Sont à l'origine de la nouvelle. Auteurs souvent anonymes. Fortes critiques à l'encontre de l'église. Revers de l'idéal courtois. Originalité Nombreux genres contigus : dits, lais, débats, contes moraux, exemplums. Le merveilleux et l'ambigu sont exclus. L'amour a un faible poids. [...]


[...] A écrit les derniers fabliaux. Œuvres : Du clerc qui se cacha derrière le coffre, des braies du prêtre, le dit de la pelisse, le dit de la nonette. Caractéristiques du genre : Écrit de la fin du 12ème siècle jusqu' au début du 14ème siècle (1160 à 1340). Apparus et diffusé essentiellement en langue d'oïl (nord et centre de la France). Écrit en octosyllabes avec des rimes plates. Allant de28 à 816 vers. Public essentiellement bourgeois, quelques fabliaux ont été composés pour le bas peuple et la noblesse. [...]


[...] Mais je ne sais pas combien de temps ils demeurèrent ensemble depuis ce jour. Quoi qu'il en soit, on ne doit pas, à mon avis, mépriser un parent modeste, si pauvre soit-il, à moins que ce ne soit un traître ou un brigand. Car, même s'il est fou ou joueur, il se range en fin de compte. Vous avez entendu à plusieurs reprises dans ce fabliau que Jean, sans son neveu Estormi, eût été couvert de honte, ainsi que sa femme. Ce fabliau a été composé par Huon Piaucele. [...]


[...] Serait à l'origine des premiers fabliaux. Œuvres : Le vilain de Bailleul, Brunain la vache au prêtre, pastourelles. Rutebeuf Né avant 1230 a vécu en Champagne mort aux environs de 1285. A écrit des fabliaux au début de leur déclin. Connaissait le latin (formation de clerc) Œuvres : Le pet au vilain, de la dame qui fit trois tours de monastère, du testament de l'âne, de frère Denise. Jean de Condé Né vers 1275 fils de Baudouin de Condé mort vers 1345. [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok