Consulte plus de 199191 documents en illimité sans engagement de durée. nos formules d'abonnement

Tu ne trouves pas ce que tu cherches ? Commande ton devoir, sur mesure !

Essayer
 
doc
  • Nombre de pages
    2 pages
  • Langue
    français
  • Format
    Word
  • Date de publication
  • Date de mise à jour
    23/10/2008
 

Lecture en ligne

avec notre liseuse dédiée !
 

Contenu vérifié

par notre comité de lecture
Documents similaires
  • L'enrichissement sans cause
    Fiche de 3 pages - Droit autres branches
    Le Code Civil actuel ne consacre aucun principe général d'enrichissement sans cause (que des applications particulières -> article 555 prévoit que lorsqu'une personne réalise une construction sur le terrain d'autrui, le propriétaire du terrain devient propriétaire des constructions contre...
  • L'enrichissement sans cause - publié le 18/06/2011
    Cours de 3 pages - Droit des obligations
    L'action de in rem verso, n'est pas prévue par le CC, création prétorienne qui a vu le jour au moment des très grands arrêts de la Ccass où la jurisprudence civile s'est émancipée & c'est dans un arrêt de la chambre des requêtes de la Ccass du 15/06/1892 que la Ccass a admis pour la première fois l'enrichissement sans cause. Cette action répond...
  • L'enrichissement sans cause - publié le 13/07/2011
    Fiche de 2 pages - Droit civil
    L'enrichissement sans cause est l'un des trois quasi contrat prévu par le code civil de 1804 (les autres étant la gestion d'affaire ainsi que l'action en répétition de l'indu). Ici, l'arrêt de principe est l'arrêt Patureau contre Boudier ; la cour de cassation reconnait le principe d'une action en restitution en cas d'enrichissement sans cause.
  • L'enrichissement sans cause - publié le 28/05/2015
    Cours de 2 pages - Droit des obligations
    Il n'est pas prévu explicitement par les dispositions du Code civil. Il a été créé au 19e s par la Cour de cass dans un arrêt du 15 juin 1892. La Cour de cass s'est appuyée pour créer cette figure juridique sur l'équité (droit naturel). Elle n'a pas trouvé de fondement légal notamment car depuis le droit romain qui envisageait des cas...