Consulte plus de 199253 documents en illimité sans engagement de durée. nos formules d'abonnement

Tu ne trouves pas ce que tu cherches ? Commande ton devoir, sur mesure !

Essayer
 
rtf
  • Nombre de pages
    4 pages
  • Langue
    français
  • Format
    rtf
  • Date de publication
  • Consulté
    3 fois
  • Date de mise à jour
    27/01/2009
 

Lecture en ligne

avec notre liseuse dédiée !
 

Contenu vérifié

par notre comité de lecture
Documents similaires
  • Le recours pour excès de pouvoir
    Cours de 8 pages - Droit civil
    Le contentieux administratif se compose : - d'un recours pour excès de pouvoir, c'est un recours par lequel se pose pour le juge une question de droit objectif : celle de savoir si l'acte administratif est conforme ou non à l'ordonnancement juridique. On se pose simplement la question de la légalité de l'acte contrairement au recours en...
  • Le recours pour excès de pouvoir - publié le 13/01/2012
    Cours de 9 pages - Droit administratif
    - Le REP n'est reçu qu'à l'encontre des actes administratifs qui, selon la terminologie jurisprudentielle, sont « susceptibles de faire grief » ou « de nature à faire grief ». L'acte faisant grief est celui qui répond à la définition de l'acte administratif unilatéral, à savoir un acte qui exprime le pouvoir de statuer unilatéralement des...
  • Le recours pour excès de pouvoir - publié le 28/03/2013
    Cours de 9 pages - Droit administratif
    Un auteur illustre, qui s'appelait Édouard Lafièrre a écrit, « un traité de la juridiction administrative et des recours contentieux ». Dans cet ouvrage de 1887, avait distingué 4 catégories de contentieux qui pouvaient être attrait devant le JA. Il y a le contentieux de l'interprétation, ensuite le contentieux de la répression ensuite le...
  • Le recours pour excès de pouvoir - publié le 18/03/2019
    Cours de 2 pages - Droit administratif
    Ici, on s'intéresse à l'acte du contentieux objectif. L'objet est l'annulation d'un acte (sinon il s'agit souvent du recours de plein contentieux). Dans un délai de deux mois après publication il y a une notification de l'acte. Il existe des moyens d'illégalité (externe : élaboration de l'acte, vice de procédure, vice de forme, compétence,...