L'Institution au droit des Français, Guy Coquille

L'Institution au droit des Français, Guy Coquille

Résumé du document

Document: Commentaire du texte de Guy Coquille: Institution au droit des Français - Histoire du Droit et des Institutions (3 pages) Extrait: L'autorité royale est absolue. Dès le 16ème siècle, les juristes définissent le terme ainsi. Le pouvoir absolu est un pouvoir parfait, un pouvoir dans lequel le peuple doit se reconnaître car il y va de l'intérêt général. Ce même pouvoir est encadré par des lois fondamentales. C'est un pouvoir qui va être analysé par des théoriciens tels Richelieu, Jean Bodin et son disciple Guy Coquille. C'est ainsi que Guy Coquille analyse le pouvoir absolu et résume le droit coutumier dans son texte «  Institutions au droit des François » publié en 1607, extrait des «  ?uvres, Paris, 1665, tome II page 2 », texte publié sous le règne d'Henri IV, période de querelles de religion. Guy Coquille, député du tiers Etat aux Etats de Blois, jurisconsulte et poète français du 16ème siècle est l'un des grands responsables de la mise à jour des coutumes, il est également connu pour ses écrits politiques. Dans cet extrait, il expose les prérogatives du Roi français qui font toute sa légitimité vis-à-vis du peuple qu'il gouverne. Tous les pouvoirs sont concentrés autour du monarque et il est le seul à pouvoir prendre les décisions concernant sa façon d'administrer le royaume. Il dispose des pouvoirs régaliens. Nous allons tenter de montrer quelles sont les prérogatives du monarque absolu, ce qui fait de lui un Roi législateur, gardien de l'Etat et de l'Eglise, mais nous allons voir également que ce Roi se trouve limité par des lois, des institutions et par le devoir de Conseil, afin que son pouvoir ne soit ni tyrannique ni dictatorial. Dans un premier temps, nous étudierons la façon dont le roi gouverne son royaume et l'administre, puis nous verrons quelles sont ses différentes prérogatives, sa relation avec le peuple, et son rôle de justicier et gardien de la catholicité. Plan: I) Le gouvernement limité du Roi législateur II) Les attributs royaux et les devoirs du Roi

Informations sur le commentaire de texte

Anonyme
  • Nombre de pages : 3 pages
  • Publié le : 18/03/2010
  • Langue : français
  • Consulté : 18 fois
  • Format : .doc

Extraits

[...] Le Roi détient tous les pouvoirs et prend seul les initiatives qu'il désire pour son peuple. Cependant, pour éviter que son pouvoir glisse vers la tyrannie, plusieurs limites ont été fixées. Le pouvoir royal limité Son pouvoir absolu ne doit pas dépasser certaines limites qui pourraient conduire à une société tyrannique. On distingue trois limites au pouvoir royal. - Limites morales : le Roi détient son pouvoir de Dieu, ainsi il doit l'exercer avec la foi chrétienne. Il doit se conduire en bon Roi chrétien, protéger les Eglises et ne jamais commettre d'abus de pouvoir. [...]


[...] Collin Marielle Groupe 17 Commentaire de texte, Guy Coquille, Institution au droit des François L'autorité royale est absolue. Dès le 16ème siècle, les juristes définissent le terme ainsi. Le pouvoir absolu est un pouvoir parfait, un pouvoir dans lequel le peuple doit se reconnaître car il y va de l'intérêt général. Ce même pouvoir est encadré par des lois fondamentales. C'est un pouvoir qui va être analysé par des théoriciens tels Richelieu, Jean Bodin et son disciple Guy Coquille. C'est ainsi que Guy Coquille analyse le pouvoir absolu et résume le droit coutumier dans son texte Institutions au droit des François publié en 1607, extrait des œuvres, Paris tome II page 2 texte publié sous le règne d'Henri IV, période de querelles de religion. [...]


[...] Il a aussi plusieurs devoirs envers son peuple. Le Roi catholique, gardien de l'Eglise et protecteur. - Chaque Roi doit protéger l'Eglise catholique sur son royaume. Le Roi est protecteur et conservateur des églises sur son royaume Il est le gardien de la catholicité, celui qui fait de la catholicité l'unique religion du royaume. Cependant le Roi ne doit pas imposer ses lois à l'Eglise non pas pour y faire les lois en ce qui concerne le fait des consciences et la spiritualité, mais pour maintenir l'Eglise en ses droits et anciennes libertés - Le Roi a le rôle de rendre la justice : le Roi justicier remonte à Saint Louis, le Roi a le droit de vie et de mort sur ses sujets, il peut aggraver ou atténuer une peine. [...]


[...] Il s'agit d'une sorte de droit royal qui consiste en octroi de grâces et dispenses contre le droit commun Le Roi peut aisément modifier la situation juridique de ses citoyens : anoblissement des roturiers légitimation des bâtards naturalisation des aubains et étrangers Il peut gracier des criminels. - Le Roi dispose également de pouvoirs régaliens. Il a le droit de battre monnaie. Il peut faire monnaie d'or et d'argent ou de métaux mêlés ainsi que d'allouer »cette même monnaie, ce qui constitue un droit de royauté Il peut décider aussi de lever deniers et espèce sur ses sujets Le Roi a donc des droits qu'il peut utiliser quand il le souhaite. [...]


[...] Il dispose des pouvoirs régaliens. Nous allons tenter de montrer quelles sont les prérogatives du monarque absolu, ce qui fait de lui un Roi législateur, gardien de l'Etat et de l'Eglise, mais nous allons voir également que ce Roi se trouve limité par des lois, des institutions et par le devoir de Conseil, afin que son pouvoir ne soit ni tyrannique ni dictatorial. Dans un premier temps, nous étudierons la façon dont le roi gouverne son royaume et l'administre, puis nous verrons quelles sont ses différentes prérogatives, sa relation avec le peuple, et son rôle de justicier et gardien de la catholicité. [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok