Pimido

Commentaire sur un extrait de la séance dite de la « flagellation », 3 mars 1766

Commentaire sur un extrait de la séance dite de la « flagellation », 3 mars 1766
  • Résumé
  • Informations
  • Extraits

Résumé

  1. L'absolutisme royal remis en cause ?
    1. Les nombreuses revendications des parlements
    2. Le droit d'enregistrement et de remontrance, contre poids du pouvoir royal
  2. L'absolutisme royal, pouvoir fort, réaffirmé par un Roi charismatique
    1. La réaffirmation des pouvoirs du Roi
    2. Un avertissement sans précédent

Louis XV entre en fonction en février 1723 et à partir de 1750, les parlements bloquent les réformes du pouvoir royal, notamment les réformes à propos du principe d'égalité devant l'impôt. Après de nombreux conflits, Louis XV est désormais décidé à limiter le pouvoir des parlements. Le 3 mars 1766, Louis XV qui est alors frustré de n'avoir pas pu faire la série de réformes qui devaient permettre au royaume de se remettre, va au devant du parlement de Paris et fait un lit de justice. Cette séance s'appelle la séance de la flagellation. Louis XV y fait lire son discours par sieur Joly de Fleury, en appuyant sur le principe essentiel de l’indivisibilité de la souveraineté royale, et surtout sur le fait que le droit de remontrance des parlements n'est qu'un pouvoir de justice délégué. Le roi reste donc la seule source de pouvoir du royaume. Le lit de justice du Roi Louis XV a été baptisé ainsi du nom de la fête du jour, mais aussi car le « Roi semblait y fustiger les magistrats du parlement de Paris ». Au niveau du contexte historique, on peut se référer directement au texte où le Roi dit : « ce qui s’est passé dans ces parlements de Pau et de Rennes ne regardent pas mes autres parlements ». Ces affaires ont provoqué les interventions des autres Parlements de France et ont alors soulevé la question de la solidarité entre les parlements.

Les plus consultés

  • Document: Le principe de sécurité juridique, dissertation de droit administratif de 8 pages Extrait: Suivant le raisonnement du Conseil d'Etat2 l'on peut ainsi distinguer deux approches du principe de SJ. La première est une approche formelle : elle touche à la qualité de la loi, qui doit être normative, intelligible et accessible. La seconde...

    samedi 28 février 2009

    Fiche de 8 pages - Histoire du droit

    Commentaire.s (0) Partage.s (2)
  • « Notre royaume est régi principalement par la coutume et les usages » (l.9). Dès lors, Philippe le Bel affirme clairement la primauté de la coutume sur le droit romain dû à sa large application dans le royaume de France. Néanmoins, la pénétration du droit romain en France n'a pas été similaire au nord et au sud du territoire et ainsi,...

    charlotte

    lundi 15 avril 2013

    Commentaire de texte de 3 pages - Histoire du droit

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Philippe Le Bel précise que l'enseignement du droit romain dans les universités est utile mais qu'il est interdit à Paris pour éviter que l'enseignement de la théologie du droit soit supplanté par la venue en masse d'étudiants voulant enseigner le droit romain. Mais nul doute n'est posé sur le fait que l'enseignement du droit romain...

    Jeremy

    samedi 22 novembre 2008

    Commentaire de texte de 4 pages - Histoire du droit

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Document: Déontologie de l'avocat : Accès et fin de la profession d'avocat, cours de 16 pages Extrait: Le stage en cabinet remplace le stage de 2 ans. Il doit organiser un vrai transfert des compétences afin que l'élève acquière des techniques professionnelles. L'élève doit participer à l'ensemble des activités professionnelles du cabinet. Le...

    Arnaud

    lundi 10 août 2009

    Fiche de 16 pages - Histoire du droit

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)

Les plus récents

  • On parle souvent de nouveaux droits de l'homme ou bien de droit de solidarité. Ils sont apparus essentiellement sous l'influence du droit international. On peut par exemple citer le droit à la paix, le droit développement durable ou encore le droit à un environnement sain. Ils peuvent être tantôt individuels, tantôt collectifs même si la plupart...

    Adrien

    dimanche 28 avril 2019

    Cours de 2 pages - Histoire du droit

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Moment fondateur du droit des obligations, le concept même d'obligation est né à Rome, ce n'est pas le seul concept que l'on doit au Romain. Ex concept de contrat a une origine droit romain, ce sont les Romains qui ont envisagés différence entre obligation délictuelle et contractuelle.

    Lisa

    samedi 20 avril 2019

    Cours de 101 pages - Histoire du droit

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • En Angleterre, il y a la jurisprudence, théorie du droit. Il y a un enseignement de philosophie du droit. En France, c'est un pays très idéaliste où il y a eu de grands penseurs comme Descartes, etc., mais en droit ça n'a pas pris. Pendant très longtemps, il n'y a pas eu de réflexion philosophique du droit. C'est à cause de cet idéalisme...

    Lisa

    samedi 20 avril 2019

    Cours de 57 pages - Histoire du droit

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Le pluralisme juridique est le fait pour un État de laisser coexister sur son territoire des droits, règles qui s'appliquent soit à différentes catégories de personnes, soit à différentes parties de son territoire. Plusieurs droits existent, il y a des conflits internes de normes interpersonnelles ou interrégionales ou interlocales. La France...

    Sarah

    lundi 15 avril 2019

    Fiche de 6 pages - Histoire du droit

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)

Je partage sur Facebook

Je partage sur LinkedIn

Je partage sur Facebook

Je partage sur LinkedIn

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant ta navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, tu en acceptes l'utilisation. Privacy Policy

ok