Groupe Total : analyse financière

Groupe Total : analyse financière

Résumé du document

TOTAL S.A., socie?te? anonyme de droit franc?ais cre?e?e en France le 28 mars 1924, forme aujourd'hui avec l'ensemble des socie?te?s du Groupe, le cinquie?me groupe pe?trolier inte?gre? international cote? dans le monde et le 4ème opérateur mondial de l'industrie pétrolière en termes de chiffres d'affaires. Pre?sent dans plus de 130 pays, TOTAL exerce ses activite?s dans tous les secteurs de l'industrie pe?trolie?re : amont (exploration, de?veloppement et production de pe?trole et de gaz naturel, gaz naturel lique?fie?) et aval (raffinage, pe?trochimie, chimie de spe?cialite?s, distribution, trading et transport maritime de pe?trole brut et de produits pe?troliers). En outre, TOTAL de?tient des participations dans des mines de charbon et est actif dans le secteur de la production d'e?lectricite? et dans les e?nergies renouvelables.

Sommaire

I. Evaluation de l'entreprise par la méthode des comparables en utilisant le PER
A. Résultat d'exploitation
B. Résultat courant et résultat net

II. Bilan économique
A. La liquidité
B. Données de Base
C. Calcul du CMPC et rentabilité économique

Informations sur l'analyse financière

ismael
  • Nombre de pages : 5 pages
  • Publié le : 05/12/2012
  • Langue : français
  • Date de mise à jour : 05/01/2015
  • Consulté : 24 fois
  • Format : .doc

Extraits

[...] L'activité du groupe a été porté par une nouvelle envolée des prix du pétrole. L'année 2011 a en effet été marquée par des événements géopolitiques (guerre en Libye et en Syrie) qui se sont traduits par des tensions sur l'approvisionnement des marchés. Malgré le ralentissement économique en Europe et aux Etats Unis au second semestre,la demande mondiale en hydrocarbures a progressé, tirée par les besoins énergétiques toujours croissants de l'Asie et de l'Amérique du Sud. Etabli à 111 dollars en moyenne, contre 79,5 dollars en 2010, le prix du baril de Brent a augmenté de ce qui a largement profité aux majors de l'industrie pétrolière en 2011. [...]


[...] Pour faire face à la baisse de la consommation des produits pétroliers sur son principal marché client, le groupe a restructuré ses activités de raffinage en Europe. TOTAL a notamment fermé sa raffinerie de Dunkerque en 2010 puis cédé ses participations dans l'entreprise de raffinage espagnol CEPSA en 2011. Parallèlement, le groupe a investi dans d'autres énergies afin de réduire sa dépendance au marché pétrolier. Il a notamment développé ses activités dans le Gaz Naturel Liquéfié (GNL) en Russie et en Australie. [...]


[...] Donc ce ratio doit être toujours inférieur à 1. On remarque que le Gearing est toujours inferieur a 1 chez Total, donc Total est solvable. Valorisation de TOTAL par la méthode du DCF Donc le cours est sous- évalué d'après cette méthode. [...]


[...] Dans le cas de TOTAL, Rentabilité économique est supérieure du coût de l'endettement ce qui est un bon signe pour une situation saine. Dans ce cas, toute augmentation du poids de l'endettement dans le financement améliore la rentabilité financière. Total bénéficie alors de l'effet de levier. Dans la durée, seule une bonne rentabilité économique est le gage d'un niveau de rentabilité des capitaux propres satisfaisant. L'effet de levier ne crée pas de valeur. S'il peut augmenter la rentabilité des capitaux propres, il augmente leur risque en proportion de l'excédent de profit obtenu. [...]


[...] Ses investissements dans l'amont(21,7 milliards en 2011) se sont ainsi accrus de plus de 60% entre 2010 et 2011. TOTAL dispose désormais d'un savoir faire lui permettant d'extraire et d'exploiter des huiles lourdes, des sables bitumeux, des gisements en offshore très profond , encore inaccessibles il y a quelques années. Le groupe s'est ainsi donné pour objectif d'augmenter sa production de pétrole de par an sur la période 2012-2015. TOTAL s'impose progressivement comme acteur majeur dans le domaine du gaz en devenant le deuxième producteur mondial du GNL; malgré l'abrogation de son permis d'exploration de gaz de schiste dans le sud de la France en juillet 2011, le groupe continue de se renforcer dans l'extraction de gaz non conventionnel. [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok