Pimido

Commenter un texte : Dom Juan, acte II scène 2

La pièce de théâtre Dom Juan de Molière est sans doute l'une des plus connues non seulement de ce grand dramaturge français du XVIIe siècle, mais de toute l'histoire de la littérature française. En effet, Dom Juan deviendra une pièce capitale dans le milieu de la dramaturgie française et universelle.

Dom Juan, acte II scène 2

Credit Photo : Unsplash rawpixel

Lecture en ligne

Consulte tous les documents de Pimido en illimité

« Dom Juan », oeuvre et inspiration
Exemple de commentaire de l'acte II scène 2


« Dom Juan », oeuvre et inspiration

La pièce raconte l'histoire d'un noble libertin qui, tout au long de l'histoire, recevra plusieurs signes de la déception divine qui finira par l'attraper dans la chaleur de l'enfer.

Cette pièce, Molière l'écrit en très peu de temps suite à la censure de « Tartuffe ». Pour l'écrire, l'auteur s'inspire du thème et du personnage de Don Juan de l'écrivain espagnol Tirso de Molina dans la pièce « El Burlador de Sevilla ».


Exemple de commentaire de l'acte II scène 2


Dans ce fragment, tiré de la deuxième scène de la deuxième partie, on assiste à la scène d'un Don Juan qui est sauvé de la noyade et qui, une fois de plus, ne cesse de montrer ses qualités et, surtout, ses stratégies de grand séducteur.

Si dans la scène précédente, Don Juan fait une tirade sur l'inconstance amoureuse, ici, il décide de passer à l'action.


I) Don Juan ou les stratégies d'un séducteur

On voit ici les caricatures des rencontres amoureuses et la manière dont la personnalité du héros se fait valoir. La scène commence avec un Don Juan très sûr de lui et qui utilise la flatterie pour arriver à ses objectifs de séduction.

Le lecteur vivra cette séduction et cette flatterie par le langage, des phrases embellies et un langage raffiné qui ont pour seul objectif de séduire Charlotte.

On assiste à un vrai moment de conquête. Don Juan utilisera notamment le champ lexical de la beauté aussi bien pour flatter que pour décrire le physique, tout ceci, avec des expressions superlatives pour mieux renforcer ce caractère de beauté.


II) La réaction de Charlotte et une relation inégale

Alors que nous venons de voir un Don Juan qui manie avec élégance, finesse et justesse un langage saupoudré de beauté et de joutes linguistiques, en face, nous avons une Charlotte un peu plus démunie. En effet, celle-ci se montre très raisonnable et sait résister aux flatteries de Don Juan, et ce, malgré la différence de position sociale. Charlotte est une jeune femme intelligente, bien élevée et qui fait preuve de bonnes moeurs. Elle se montre méfiante face à Don Juan, car on lui a dit qu'il faut « faire attention ».

D'un autre côté, bien que flattée, elle se montre pudique et exprime une certaine honte, ce qui prouve qu'elle n'est pas habituée à ce genre de compliments. Quelque part, elle pense ne pas mériter tant de flatterie.



Cette scène met en lumière un décor de séduction, une situation fréquemment utilisée en théâtre qui utilise ici un Don Juan complètement séducteur, un homme qui n'hésite pas à demander en mariage les femmes qu'il croise lors de ces aventures. Charlotte, d'une position sociale inférieure, peut être jugée comme une proie facile et elle est vite séduite par le langage de Don Juan.


Les articles suivants peuvent t'intéresser :

Comment analyser un schéma narratif ? Exemple avec Candide de Voltaire
Les thèmes dans "Pantagruel" de François Rabelais
Phèdre de Racine - Fiche de lecture
Éducation sentimentale, Flaubert : résumé et personnages
Quelles sont les fonctions de la littérature ?

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant ta navigation sur Pimido.com, tu en acceptes l'utilisation. Privacy PolicyOK