L'habitat comme fait socio-historique

L'habitat comme fait socio-historique

Résumé du document

Bourdieu n'exploite pas la dimension esthétique, il veut étudier la relation entre les formes spatiales et les autres formes culturelles des Berbères : le droit, la religion, les valeurs partagées, leurs manières de vivre. Il montre que le changement de forme spatiale se traduit par un chargement culturel total, changer l'espace de quelqu'un revient à changer en profondeur sa manière de vivre. L'habitat moderne, même avec ses services et ses conforts, était vécu comme quelque chose de très contraignant. Ces habitats n'étaient pas adaptés à la culture tribale de ces populations et à la relation étroite entre lieux de travail et domestique et même la dimension publique/privée.

Sommaire

I. Les différents habitats
A. Les maisons berbères
B. Les maisons japonaises

II. L'habitat ouvert du Moyen-Âge
A. L'invention de l'habitation moderne Paris
B. Le concept d'intimité et le concept de confort

III. L'évolution de la société affecte la production de logement
A. Services mutualisé et modes de vie communautaires
B. De l'habitat à l'habiter

Informations sur le cours

Bil
  • Nombre de pages : 24 pages
  • Publié le : 19/03/2020
  • Langue : français
  • Date de mise à jour : 19/03/2020
  • Consulté : 0 fois
  • Format : .doc

Extraits

[...] Les séparations internes et les logiques spatiales se modifient aussi. Les espaces sont plus flexibles et offrent la possibilité d'utiliser un espace pour différentes besoins. On a la fusion de la cuisine avec le séjour ainsi que la disparition des espaces de distribution. Un grand espace est sujet a l'indétermination d'une fonction précise. On utilise un espace dans sa globalité. L'habitation contemporaine montre une contraction des espaces domestiques qui s'expliques par des raisons majeures = raison économique et de nouveaux modes de vies qui vont s'imposer. [...]


[...] C'est une invitation à revenir à l'habitat authentique, l'habitat de l'enfance). Ces livres ont inspirés beaucoup d'architectes qui ont une approche phénoménologique de l'habitat. L'habitat est une source de ressourcement de noter identité et il est important de produire des approches psycho-affectives qui permettent de s'identifier. L'identification est structuré par l'habitat de notre enfance qui forme notre référence d'habiter par nos valeurs culturels et notre univers psychologique. On s'intéresse à la perception des espaces en mettant au centre la notion de vécu et d'expérience de l'espace traduite dans le projet par l'idée d'ambiance et d'atmosphère. [...]


[...] On voit un modele de famille contemporaine, avec les parents et les enfants. Avoir le plaisir de vivre a la maison, à travers différentes activités. Consacre espace domestique comme espace privatif familial (c'est la famille nucléaire). Concept juridique qui met en relation la sphère de la vie privée avec celle de la vie professionnelle et la société. Ces deux choses sont différentes et bien dissocié dans la spatialité. Il y a aussi une réglementation au niveau du temps de travail donc après l'industrialisation. [...]


[...] Il y a une manière spécifique de prendre ces notes. Des notes visuelles par exemple à travers de photographie et de dessins. Le focus en groupe est une discussion autour d'un thème. L'échange entre les personnes aide a construire un dialogue. Les analyses socio-architecturales : Le but est de saisir le rapport entre conception architecturale et les usagers. On cherche aussi a saisir les modes de vies des habitants (pratiques, perceptions, représentations) et les mettre en relation avec la dimension spatiale qui les favorise, les fait ou les empêche d'émerger. [...]


[...] L'architecte a repris ce mot dans le sens du détournement d'un lieu mais ce n'est pas la seule forme d'appropriation. C'est également le rendre familier. Ce style occupation de l'espace a une correspondance au groupe social auquel on appartient. Il se définit par la classe date, par la provenance géographique et la situation professionnelle. Tout ces éléments sont relatifs au capital économique. Le logement est une communication on verbale et de symbole qui nous informe sur qui habite l'espace. Cela permet de se construire comme personne a travers les lieux et les objets. [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok