Depuis 1958, les classifications de l'EPS (éducation physique et sportive) se sont-elles toujours basées sur des références scientifiques ?

Depuis 1958, les classifications de l'EPS (éducation physique et sportive) se sont-elles toujours basées sur des références scientifiques ?

Résumé du document

L'EPS est une discipline d'enseignement, elle s'adresse à des élèves pour les instruire, éduquer et former. Selon ARDOINO, son action se situe sur un axe dont les « 2 pôles sont le développement de la personne dans l'actualisation de ses tendances et l'adaptation à la société », 1971. O. REBOUL, ne dit pas autre chose lorsqu'il affirme que « vaut la peine d'être enseigné ce qui unit (le pôle culturel) et ce qui libère (le pôle développement) ». Ces définitions nous amènent à poser un 1er postulat selon lequel, l'EPS tout au long de son histoire a du gérer un compromis entre transmission culturelle et développement général de la personne.

Sommaire

I. Problématique
II. 1 tendance et 1 enjeu avec effet et 1 nuance : 1959-1982
III. 1982-1999
IV. 1999 à nos jours

Informations sur la dissertation

Lothuelle
  • Nombre de pages : 2 pages
  • Publié le : 23/10/2019
  • Langue : français
  • Date de mise à jour : 23/10/2019
  • Consulté : 0 fois
  • Format : .doc

Extraits

[...] Aux vues de nos postulats, il semble que la référence scientifique ne soit pas l'unique source de justification des classifications, qui plus est, nous pouvons légitimement nous demander si elles sont aux fondements de certaines classifications ou si elles viennent, parfois, justifier de façon « artificielle » d'autres classifications ? Problématique : L'EPS a toujours proposé des classifications dans ses TO en se fondant fortement ou en faisant « artificiellement » référence aux sciences. Toutefois, les sciences ne sont pas révélatrices à elles-seules de l'évolution des classifications, les discours divergents, les évolutions de la société, de l'école, de la culture sont autant de facteurs qui influencent de façon notable les classifications. [...]


[...] SUJET : Depuis 1958, les classifications de l'EPS se sont-elles toujours basées sur des références scientifiques ? L'EPS est une discipline d'enseignement, elle s'adresse à des élèves pour les instruire, éduquer et former. Selon ARDOINO, son action se situe sur un axe dont les « 2 pôles sont le développement de la personne dans l'actualisation de ses tendances et l'adaptation à la société » O. REBOUL, ne dit pas autre chose lorsqu'il affirme que « vaut la peine d'être enseigné ce qui unit (le pôle culturel) et ce qui libère (le pôle développement) ». [...]


[...] 3ème période : 99 à nos jours Une classification qui se réfère non plus aux APSA mais envisagée comme la description des formes sociales d'engagement du sujet apprenant (nos CP actuelles et champs d'apprentissage des nouveaux prog) avec un élève impliqué dans une pédagogie appropriative. Les sciences humaines : sociologie, psychologie fondent la classification (notamment la CP5 : étude socio + psycho partir du mobile d'agir des élèves, de leurs intérets Pour autant, cette nouvelle classification bouscule-t-elle réellement les pratiques de terrain ? [...]


[...] L'EPS à cette période répond aux politiques scolaires de démocratisation et sélection. De l'EPS doit sortir l'élite sportive et les futurs dirigeants du pays. Cette EPS ne fera pas l'unanimité et posera les bases de l'EPS de la période suivante. 2ème période : 82/99 Une classification source de débat et d'enjeux si le classement par famille d'APS est conservé, la référence aux sciences est loin d'être ignorée, bien au contraire, l'ère du socio-constructivisme est en plein essor et les neuro-sciences, sciences de l'éducation fondent de nombreux discours. [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok