Ruy Blas: Acte 2, scène 3

Ruy Blas: Acte 2, scène 3

Résumé du document

Reine : l'un des éléments clé de la dimension politique de la pièce. Incarne un pouvoir paradoxal : figure intouchable, mais sans aucune liberté, ni pouvoir (le roi détient le pouvoir en théorie, mais les Grands d'Espagne, corrompus, exercent en réalité le pouvoir). Les fils principaux de l'intrigue progressent: la scène se développe en quatre temps : espoir de la reine/missive, déception double (elle ne peut la lire elle-même et le contenu de la missive ne la concerne pas et n'a pas été écrite par le roi), reconnaissance de l'écriture des messages qu'elle reçoit chaque jour, retournement de situation : son coeur se libère et peut s'ouvrir à Ruy Blas, alors que celui-ci défaille de bonheur en voyant que la reine a gardé ses lettres.

Sommaire

I. Une progression pleine de rebondissements

II. Des personnages hauts en couleur

III. Des thématiques précisément romantiques et hugolienne

Informations sur la fiche

Luna
  • Nombre de pages : 1 pages
  • Publié le : 23/11/2012
  • Langue : français
  • Date de mise à jour : 23/11/2012
  • Consulté : 36 fois
  • Format : .doc

Extraits

[...] Casilda : la suivante, emploi traditionnel au théâtre, qui aide la Reine, vive d'esprit, remarque tout. III. Des thématiques précisément romantiques et hugolienne a. La dramaturgie qui emprunte à différents genres Roman héroïque : pathétique, situation conventionnelle de l'intrigue amoureuse, objets permettant reconnaissance. Le tragique : le monde rigide de la cour ne pardonnant aucune transgression La comédie : la Duègne rigide, la soubrette vive et intelligente. Le langage du corps qui n'est plus élucidé comme la tragédie. b. La critique du roi absent : tant sur le plan sentimental que politique se développe. [...]


[...] Ruy Blas: Acte scène 3 Reine : l'un des éléments clé de la dimension politique de la pièce. incarne un pouvoir paradoxal : figure intouchable, mais sans aucune liberté, ni pouvoir (le roi détient le pouvoir en théorie, mais les Grands d'Espagne, corrompus, exercent en réalité le pouvoir). I. Une progression pleine de rebondissements Les fils principaux de l'intrigue progressent: la scène se développe en quatre temps : espoir de la reine/missive, déception double (elle ne peut la lire elle-même et le contenu de la missive ne la concerne pas et n'a pas été écrite par le roi), reconnaissance de l'écriture des messages qu'elle reçoit chaque jour, retournement de situation : son coeur se libère et peut s'ouvrir à RB, alors que celui-ci défaille de bonheur en voyant que la reine a gardé ses lettres. [...]


[...] Roi égoïste. c. Le lyrisme amoureux : (lyrisme = expression poétique de sentiments personnels, le plus souvent amoureux) lexique des émotions et de l'amour, gestes propres à la passion tumultueuse. d. Le duo amoureux qui domine la mêlée politique: le duo entre une grande et un petit est fréquent chez Hugo, reflet de son soucis de faire coïncider le sublime des sentiments avec la médiocrité sociale. Le principe est que le politique finira par écraser cet amour impossible. e. La couleur locale : choix de l'Espagne pour des raisons personnelles. [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok