La littérature est-elle un moyen de transmettre un message politique et social ?

La littérature est-elle un moyen de transmettre un message politique et social ?

Résumé du document

Dissertation complète et précise ayant pour problématique : "La littérature est-elle un moyen de transmettre des messages politiques et sociaux?".

Sommaire

I) Efficace selon les conditions
II) Efficace car présence d'un regard critique dû au recul
III) Les risques d'une "intrumentalisation" de la littérature

Informations sur la fiche

Arnaud
  • Nombre de pages : 3 pages
  • Publié le : 25/02/2006
  • Langue : français
  • Consulté : 11 fois
  • Format : .doc

Extraits

[...] Ainsi, il prend un certain recul par rapport au gouvernement en place pour mieux le faire apparaître par la suite dans ces ouvrages comme dans Les Châtiments en 1852. Dans ce recueil poétique, Victor Hugo écrit toute une série de vers aussi indignés que véhéments à l'égard de Napoléon III, qu'il surnomme Napoléon le petit par opposition à son oncle Napoléon, le Grand. La littérature est donc dans son ensemble un moyen plutôt efficace pour répandre ou créer des messages politiques et sociaux que ce se soit de manière explicite ou implicite. [...]


[...] Ceux-ci peuvent être d'ordre politique, historique ou économique. Ce moyen justement fut beaucoup utilisé au cours du 20ème siècle par les régimes autoritaires qui en profitaient pour faire leur propagande. [...]


[...] Néanmoins, instrumentaliser la littérature fait courir un certain risque : celui de perdre son regard critique. Les messages politiques et sociaux peuvent être transmis par la littérature, qui se révèle être un moyen efficace d'attirer l'attention du public. Ainsi, Alexandre Soljenitsyne, prix Nobel de littérature 1970, a lutté contre le régime communiste en URSS grâce principalement à son ouvrage L'archipel du Goulag publié en 1973. Son biographe, D.M.Thomas l'approuvera même en affirmant : Soljenitsyne a contribué à faire tomber la plus grande tyrannie que le monde ait jamais connu. [...]


[...] Néanmoins, pour certains auteurs, l'art et en particulier la littérature n'est pas et ne doit pas être un moyen de prolifération des messages politiques et sociaux. Celle-ci doit plutôt servir à faire rêver, voyager ayant ainsi pour seul objectif la sensation d'émotion auprès du lecteur. Théophile Gautier l'affirme d'ailleurs dans la préface de Mademoiselle de Maupin. : L'art n'a pas de but En définitive, la littérature est bien un moyen efficace de diffusion des messages politiques et sociaux. Toutefois, cette efficacité est soumise à une multitude de conditions et de critères. [...]


[...] En plus de tout cela, à partir du 18ème siècle naît une industrialisation de l'imprimerie, qui permet la diffusion des livres dans la noblesse et la bourgeoisie. Une autre condition importante qui doit être présente pour que le message politique et social se répande et surtout soit compris, c'est un auditoire réceptif. En effet, si la quasi-totalité de la population ne sait ni lire, ni écrire, il sera difficile de transmettre des idées, des opinions. Tout cela était un obstacle à la prolifération des messages politiques et sociaux. [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok