Pimido

Victor Hugo, "Ruy Blas", Acte V scène 3 : commentaire composé

Victor Hugo, Ruy Blas, Acte V scène 3 : commentaire composé
  • Résumé
  • Informations
  • Extraits

Résumé

IntroductionI) La révélation de Ruy BlasA. La situation initiale : relation hiérarchique entre Salluste et son laquaisB. Ruy Blas s'émancipe du joug de son maîtreC. Le renversement du clivage manichéen entre Don Salluste et Ruy BlasII) Le dénouement de la tragédieA. L'exaspération de Ruy BlasB. Ruy Blas est précautionneux : un acte prémédité et organiséC. La mort de Don SallusteConclusion

Le dénouement constitue le moment où éclate la vérité. Pendant l'essentiel de la pièce, Ruy Blas a usurpé l'identité de Don César.

a. Ruy Blas rappelle son statut de domestique
- Salluste est le maître :
- Durant cette scène de dénouement, il révèle donc la vérité : "Je m'appelle Ruy Blas et je suis un laquais" (v.2143). Ce dernier révèle ainsi son véritable statut social.
- Il précise également sa relation avec Salluste avec : "Monseigneur" (v.23), "Maître" (v.35) et "Marquis" (v.4). Ruy Blas est inférieur à Salluste.
- Ruy Blas utilise aussi le vouvoiement qui constitue une trace de son statut de domestique. C'est son ancien respect pour le maître.
- Ruy Blas est un laquais :
- Il le répète constamment car il souhaite que la reine connaisse son identité réelle. Il veut se réhabiliter devant la reine : "je suis un de tes gens à toi" (v.36), "Un maraud qu'on châtie et qu'on fouette" (v.38) et "Valetaille de rouge et de galons vêtue" (v.37).
- Ruy Blas est bel et bien le domestique de Salluste :
- "valetaille" (v.37) : terme péjoratif avec le suffixe [aille]
- "maraud" (v.38) : renvoie à un individu louche
- "manant" (v.25) : signifie paysan
Ruy Blas rappelle le fait qu'il appartient aux couches les plus basses de la société.

- le couple Salluste - Ruy Blas :
- Ruy Blas est assujetti, soumis à Salluste : "il m'étouffait" (v.11), "Il m'a broyé le coeur" (v.12), "je pleurais" (v.14). Tous ces termes expriment le pouvoir de Salluste sur Ruy Blas.
- Ruy Blas est le jouet de Salluste : "il m'a fait / Fermer une fenêtre" (v.12-13). Cette phrase renvoie à l'acte III scène 5 où une didascalie suit l'ordre émis par Salluste : "Faites-moi le plaisir de fermer la croisée" (v.1345). Cette dernière nous précise que Ruy Blas est "pâle de honte et de désespoir" (...)

Les plus consultés

  • L'auteur de Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne est Olympe de Gouges, elle est née en 1748 et est morte en 1793. C'est une femme de lettre qui a pris position pour l'égalité des droits et qui fut l'une des premières féministes françaises, malheureusement cela la conduisit à l'échafaud, en 1793. Le texte est un texte...

    Laura

    mardi 22 novembre 2011

    Commentaire de texte de 2 pages - Littérature

    Commentaire.s (0) Partage.s (14)
  • Incipit romanesque relativement traditionnel, dans la mesure où on y trouve la situation spatiale que l'on attend, cependant, les personnages ne semblent pas devoir y jouer un rôle de premier plan et on ne peut réellement dater cette première scène qui acquiert, de fait, une valeur de fable universelle.

    remi

    mardi 28 mai 2013

    Fiche de lecture de 2 pages - Littérature

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Commentaire type du poème Joal extrait du recueil Chants d'ombres de Léopold Sédar Senghor.

    Marine

    vendredi 25 juillet 2008

    Commentaire de texte de 2 pages - Littérature

    Commentaire.s (0) Partage.s (3)
  • Lecture analytique du poème en vers "Le Crépuscule du soir" de Baudelaire. Composé entre septembre 1851 et début janvier 1852, il existe une version en prose dans le Spleen de Paris. Ce poème s'inscrit en complémentarité du poème « Le Crépuscule du matin ». En effet le mot crépuscule peut aussi bien vouloir signifier le coucher que le lever du...

    Claude

    jeudi 23 août 2007

    Fiche de 11 pages - Littérature

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)

Les plus récents

  • Les Mémoires sont publiées dans la bibliothèque de la Pléiade le 17 mai 2018. On supposait que mémoires équivalait autobiographie, mais la différence est très grande. Le titre est ironique : par définition, une jeune fille rangée n'écrit pas des mémoires. Le titre est un peu antiphrastique. On attend d'une femme qu'elle se complaise dans son...

    Emilie

    jeudi 09 mai 2019

    Étude de cas de 5 pages - Littérature

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Dans une interview de 1960 avec Tony Stockholm, elle parle en anglais, qui n'est pas sa langue maternelle. Elle a un enthousiasme à parler des origines de sa vie et de sa pensée. Sa voix est rauque et haut perchée. Elle parle vite. Elle a l'art de la conversation, de la rhétorique française. L'interview porte sur le premier volume de ses...

    Emilie

    jeudi 09 mai 2019

    Étude de cas de 2 pages - Littérature

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Le premier intervenant dans cette conférence est Christophe Martin (Sorbonne université). La Dispute place la question de la différence sexuelle au ceur même de son dispositif. Le prince et Hermiane traitent d'une véritable quaestio (question, interrogation) qui relève de la casuistique (cas de conscience) amoureuse. Lequel de l'homme ou de la...

    Emilie

    jeudi 09 mai 2019

    Cours de 8 pages - Littérature

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • On a dans la première réplique la mention du philosophe Hermocrate et deux femmes travesties en hommes (une dame et sa suivante). Le philosophe Hermocrate a élevé le prince. La princesse a rencontré le prince et en est tombée amoureuse. La princesse s'est travestie pour "profiter des leçons du philosophe" et d'entretenir le prince pour "disposer...

    Emilie

    jeudi 09 mai 2019

    Commentaire de texte de 3 pages - Littérature

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)

Je partage sur Facebook

Je partage sur LinkedIn

Je partage sur Facebook

Je partage sur LinkedIn

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant ta navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, tu en acceptes l'utilisation. Privacy Policy

ok