Hernani - Victor Hugo : En quoi Hernani est-il un drame romantique ?

Hernani - Victor Hugo : En quoi Hernani est-il un drame romantique ?

Résumé du document

Hernani est une des plus célèbres pièces de théâtre de Victor Hugo. Elle est jouée pour la première fois au Théâtre français le 25 février 1830. Après la préface de Cromwell de 1827 où Victor Hugo définit les caractéristiques du drame romantique, Victor Hugo écrivit cette pièce qui est considérée comme le premier drame romantique. Il écrit en vers et comprend cinq actes. Cette pièce provoqua la bataille d'Hernani. En effet, dans le théâtre, les modernes (les jeunes romantiques) se sont violemment opposés aux anciens (vieux classiques) qui étaient tout renversés de par l'écriture et la conception de ce drame. L'ambiance dans la salle était chaotique. Hernani eut malgré cette ambiance beaucoup de succès. Au final, les romantiques gagnèrent la bataille et pendant 13 ans ils occuperont la scène du Théâtre-Français. Plus de la moitié des œuvres seront alors de Victor Hugo.

Sommaire

I. Unités du théâtre classique

II. Didascalie plus présente

III. Héros romantique

IV. Mélange des genres

Informations sur le commentaire de texte

x
  • Nombre de pages : 4 pages
  • Publié le : 22/04/2013
  • Langue : italien
  • Date de mise à jour : 22/04/2013
  • Consulté : 64 fois
  • Format : .doc

Extraits

[...] Et enfin on retrouve le registre comique avec la rupture sèche du registre lyrique engendrer par Don Carlos qui dans veut sortir de l'armoire : " Quand aurez-vous fini de conter votre histoire ? Croyez-vous donc qu'on soit à l'aise dans cette armoire ? 171-172 On peut aussi donner comme exemple de scène, la dernière scène, la scène 6 de l'acte V qui mélange le registre tragique, pathétique, comique et lyrique. En effet, on peut reconnaitre la registre pathétique par exemple lors de sa tirade où elle demande grâce à Gomez pour qu'il accepte de ne pas tuer Hernani, v 2078 à 2082 : "Ah ! [...]


[...] On retrouve également des scènes à registre épique comme la scène 2 de l'acte IV où don Carlos s'addresse seul à Charlemagne. Don Carlos exprime la fascination pour ce grand homme notamment à partir d'exagération et hyperbole: " Comment, sécpulcre sombre, peux-tu sans éclater contenir si grande ombre ? " (v1438), "géant d'un monde créateur" 1439) . Mais bien souvent les registres sont mélangé dans une même scène. Par exemple, la scène scène 2 de acte I mélange le registre épique, lyrique et comique. [...]


[...] Encore comme refus par apport au classique, on retrouve la versification qui nprmalement est abandonné par les romantiques sauf Victor Hugo qui l'utilise tout de même pour faire preuve de son génie car écrire en vers est plus difficile qu'en prose. Hernani est écrit en alexandrin, mais Victor Hugo c'est laissé plus de liberté. On retrouve ainsi des alexandrins disloquer avec une atténuation ou un effacement de la césure, cela donne un rythme à l'alexandrin et permet d'appuyer sur des émotions, des sentiments. C'est par exemple le cas de l'alexandrin partagé en 3 v681(scène acte II) qui accentue la fatalité : "Je suis banni! Je suis proscrit! Je suis funeste!" . [...]


[...] Mis à part hernani, Don carlos, le roi, est aussi un personnage typique du drame romantique car il mélange le sublime et le grotesque. En effet, celui-ci est bouffon notamment lorsqu'il rentre dans l'armoir lors de l'acte I scène mais il est aussi sublime dans l'acte IV scène 4 lorsqu'il devient empereur et qu'avec clémence il pardonne aux conjurés et proclame le mariage de hernani et dona Sol. Ensuite les deux autres personnages important de l'histoire sont plutôt associé à un seul registre, ce qui fait qu'il ne sont pas typique du drame romantique. [...]


[...] -Quand aurez-vous fini de conter votre histoire accentue le fait que celui-ci en a marre de rester dans cette armoire mais permet aussi de doubler le comique de parole par un comique de geste. On peut aussi montrer les didascalie successive dans cette même scène à propos de Dona Sol qui accentue le fait que Hernani lui est précieux : "lui défaisant son manteau", "Remettant le manteau à la duègne", "Elle s'assied et fait signe à Hernani de venir près d'elle". [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok