Généralités sur l'État

Généralités sur l'État

Résumé du document

Définition : structure juridique, pouvoir doté d'organes politiques et administratifs ainsi que d'un appareil répressif Son autorité s'exerce sur l'ensemble d'un peuple et d'un territoire déterminé État : structure juridique Nation : communauté naturelle ou historique - Milieu dans lequel s'engendre l'État - Le sentiment national peut naître d'une proximité géographique et historique L'État dispose bien de pouvoir (administratifs, policiers, …) mais la notion de pouvoir est bien plus vaste et déborde de la sphère étatique

Sommaire

I. Naissance de l'État
II. Fonction de l'État
III. Les grandes doctrines de l'État

Informations sur la fiche

Cassandra
  • Nombre de pages : 5 pages
  • Publié le : 06/03/2020
  • Langue : français
  • Date de mise à jour : 06/03/2020
  • Consulté : 0 fois
  • Format : .pdf

Extraits

[...] Notion 4 L'État Introduction Définition : structure juridique, pouvoir doté d'organes politiques et administratifs ainsi que d'un appareil répressif  Son autorité s'exerce sur l'ensemble d'un peuple et d'un territoire déterminé Etat nation : → Etat = structure juridique → Nation = communauté naturelle ou historique Milieu dans lequel s'engendre l'Etat Le « sentiment national » peut naître d'une proximité géographique et historique o Certains facteurs culturels sont très importants : langue & religion Etat pouvoir : → L'Etat dispose bien de pouvoir (administratifs, policiers, ) mais la notion de pouvoir est bien plus vaste et déborde de la sphère étatique Pouvoir médiatique, pouvoir des corps professionnels, pouvoir syndical, religieux I. Naissance de l'État  Max WEBER (sociologue) : démontre que le concept d'Etat s'est formé lentement et n'est pas l'unique forme historique du pouvoir sur une société 1. Autorité primitive Diffuse et anonyme Force de pression des coutumes et superstitions Autorité primitive Pouvoir stable mais peu évolutif S'incarnent dans la personne du chef de famille ou du prêtre 2. [...]


[...] L'État  Dissociation de l'autorité et de l'individu qui l'exerce  Le pouvoir est institutionnalisé : La personne du gouvernement l'exerce MAIS c'est l'Etat qui en est l'unique propriétaire  Concept d'Etat formé au XVIème siècle en France et Europe Forme de compromis qui permet efficacité par l'incarnation & stabilité puisque la fonction survie à la) personne en -ne lui appartenant pas Ces 3 formes de l'autorité ne doivent pas se concevoir comme une succession chronologique : elles peuvent resurgir alors qu'on les croyait dépassées ou coexister au sein d'une société 1 Notion 4 II. Fonction de l'Etat 1. [...]


[...] Mais ne souhaite pas qu'une « avant-garde » révolutionnaire guide la révolution MARX) 3 Notion 4  Mais la lutte contre l'Etat est peu structurée du fait de la haine viscérale pour toute forme de pouvoir Max SÜRNER, dans « l'Unique et sa propriété » (1844), pousse le refus des maîtres et la valorisation de l'unicité de l'individu jusqu'au nihilisme (négociation de toutes les valeurs morales) → C'est l'anarchisme individualiste b. Fuir l'Etat : mise en place de communautés anarchistes PROUDHON ne pense pas devoir ou pouvoir détruire l'Etat. [...]


[...] Les grandes doctrines de l'Etat 1. Anarchie (ou théorie libertaire)  L'anarchie est une doctrine politique avant d'être synonyme de chaos  Etat = menace qu'il faut abolir car il menace les libertés individuelles au nom de la sécurité et de l'ordre → Devise = « ni dieu, ni maître »  Aucun Etat ne peut être bon car le pouvoir est corrupteur : il travaille toujours pour lui-même (bureaucratie, « élite technocratique ») Pour PROUDHON (1809-1864), « Etre gouverné, c'est être gardé à vue, inspecté, espionné, dirigé, légiféré, réglementé, parqué, endoctriné par des êtres qui n'en ont ni le titre, ni la science, ni la vertu » 2 possibilités : a. [...]


[...] Hegel Pour HEGEL l'Etat est une institution de la raison qui permet surtout de dépasser l'arbitraire. → L'individu tend naturellement à maintenir son individualité subjective → celle-ci est dangereuse car elle conduit souvent au caprice  L'Etat est raisonnable parce qu'il parle universellement pour tous et pour chacun dans ses lois car seule l'institution désincarnée qu'est l'Etat peut s'élever au-dessus des passions Cette apologie de l'Etat ne vise pas les Etats concrets et historiques : c'est le concept d'Etat qui est valorisé 2 Notion Marx Pour MARX et ENGELS l'Etat serait un appareil répressif produit par la société. [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok