Généralités sur le désir

Généralités sur le désir

Résumé du document

Définition : mouvement qui me porte vers un objet que j'imagine source de satisfaction (fortune, santé) Étymologie : -latin desiderare- : regret d'un astre disparu; nostalgie d'une étoile - Une nature contradictoire Sentiment d'un manque (désir de ce que nous ne possédons pas) Mais semble ne pas vouloir être satisfait (Phoenix qui renaît sans cesse de ses cendres) - La clef du bonheur est-elle dans le refus catégorique des désirs, ou dans la satisfaction effrénée, ou bien encore dans une sélection raisonnée des désirs?

Sommaire

I. Désir, besoin et volonté
II. Désir et manque
III. L'objet du désir
IV. La maitrise des désirs

Informations sur la fiche

Cassandra
  • Nombre de pages : 4 pages
  • Publié le : 06/03/2020
  • Langue : français
  • Date de mise à jour : 06/03/2020
  • Consulté : 0 fois
  • Format : .pdf

Extraits

[...] L'objet du désir  Pour SPINOZA : ce n'est pas la valeur d'un objet qui le rend désirable mais c'est parce que nous le désirons que nous lui attribuons une valeur → Les choses sont ni bonnes ni mauvaises en soi donc elles nous semblent bonnes car nous les désirons (et pas l'inverse) → Désir = fondement des valeurs → puissance créatrice du désir  Pour KIERKEGAARD : la puissance créatrice peut remplacer un objet réel par un objet rêvé → Analyse de « Don Juan » de Mozart : il aime toutes les femmes , il est amoureux de « la féminité » →cherchant LA femme idéale, il se condamne à les séduire toutes sans jamais être satisfait Objet réel et objet fantasmé ne correspondent pas (personne n'est LA femme) Son désir ne vise rien de réel (il préfère la chasse à la prise) car il désire le désir lui-même : il aime aimer  Pour STENDHAL: le fonctionnement du désir est paroxysmique dans la passion → Phénomène de cristallisation : « ce que j'appelle cristallisation, c'est l'opération de l'esprit, qui tire de tout ce qui se présente la découverte que l'objet aimé a de nouvelles perfections. » → La passion amoureuse idéalise son objet, niant la véritable altérité de l'être aimé pas d'authentique rencontre avec autrui. [...]


[...] Désir et manque  Le mythe originel d'Androgyne (« le Banquet » de Platon par la bouche d'Aristophane) : → Créature à deux visages, deux sexes, quatre jambes et bras 1 Platon Notion 3 Attaque les dieux Fini par être séparé en deux par Zeus Conséquence : les hommes connaissent le désir et cherchent à s'unir désespéremment avec leur moitié manquante pour retrouver la plénitude → Cherche à combler par l'amour le vide qu'il éprouve en lui → Le désir révèle la misère de l'homme en proie au manque  Le mythe de la naissance d'Eros (divinité incarnant le désir) Comparaison entre désir et Fils de dieux opposés : Penia (la pauvreté) et Poros tonneau percé des Danaïdes (la richesse) = tout amour est amour de quelque impossible à remplir (« Gorgias » chose qu'il désire et qui lui manque de Platon)  L'amour n'est pas fusion comme le pense Aristophane mais incomplétude → Tout désir n'est pas amour MAIS tout amour est  Désirer une femme est bien désir un désir  Pour échapper au manque il faut enfanter (corps/famille et  Désirer cette femme /ou esprit ;création dans l'art, la politique, les sciences, la est un amour philo ) → richesse (Poros) III. [...]


[...] Notion 3 Le désir Introduction Définition : mouvement qui me porte vers un objet que j'imagine source de satisfaction (fortune, santé) → Etymologie : latin « desiderare » = regret d'un astre disparu ; nostalgie d'une étoile  Une nature contradictoire : Suggère l'ambiguïté : → Sentiment d'un manque (désir de ce que nous ne possédons pas) nostalgie car il est → MAIS semble ne pas vouloir être satisfait (Phoenix qui renaît sans pressentiment d'un bien cesse de ses cendres) qui nous comblera mais  La clef du bonheur est-elle dans le refus catégorique des désirs, ou dans peut-être souvenir la satisfaction effrénée, ou bien encore dans une sélection raisonnée des d'avoir possédé jadis désirs ? cette richesse I. [...]


[...] La maitrise des désirs  EPICURE : propose de ne pas renoncer aux désirs sans pour en être autant esclave ; le but de la vie est pour le lui le bonheur = Eudémonisme → Or le bonheur passe par le plaisir vers lequel nous guident nos désirs → Hédonisme : il ne faut donc pas refuser tous les désirs et plaisirs → Nécessité de penser le plaisir sur une longue durée : sélection des désirs qui conduisent au bonheur contre ceux qui sont vains. [...]


[...] Ex : Dostoïvski « Le joueur » : désir et passion seraient voués à la destruction MAIS rendrait l'existence digne d'intérêt  Pour CHAMFORT : « Les passions font vivre l'homme, la sagesse le fait seulement durer. »  Pour HEGEL : le désir de reconnaissance est ce qui me permet d'Être → Désir d'être reconnu par autrui comme ayant de la valeur (=être désirable)(motive la lutte des consciences de soi dans dialectique du maître et de l'esclave) → « on ne se pose qu'en s'opposant »  Pour HEGEL et ROUSSEAU : fonction dynamique de la passion au niveau collectif → Hegel : « Rien de grand ne s'est fait sans passion » → Rousseau : « La froide raison n'a jamais rien fait d'illustre » 2 Notion 3 IV. [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok