Le pouvoir du rire

Le pouvoir du rire

Résumé du document

On peut s'intéresser au sketch de Pierre Dac et Francis Blanche : Le Parti d'en rire. Il y a une reprise du Boléro de Ravel (musique qui peut paraître très mécanique). Ce sketch joue sur l'idée que le rire pourrait avoir un sens plus fort : un pouvoir politique. Le pouvoir du rire serait le pouvoir suprême. Un des traits du gaullisme est ainsi de se situer au-dessus des partis traditionnels. C'est aussi le parti de tous ceux qui n'ont pas pris de parti.

Sommaire

I. La fonction sociale du rire
A. Le ridicule
B. L'exigence d'adaptation
C. Rire des valeurs sociales

II. Le pouvoir subversif du rire
A. Rire et transgression
B. Le rire libérateur
C. La subversion de la pensée

III. L'absurdité du rire
A. Dérision et non-sens
B. Rire et violence

Informations sur le cours

Lisa
  • Nombre de pages : 6 pages
  • Publié le : 31/07/2019
  • Langue : français
  • Date de mise à jour : 31/07/2019
  • Consulté : 0 fois
  • Format : .pdf

Extraits

[...] Ds L'Evangile, à aucun moment, le Christ ne rit. Ce qui se joue à ce niveau-là, ds le rire, c'est une incap profonde à savoir quelle imp nous devons accorder à notre existence. Dans cette forme multiple du rire, ns hésitons entre le comique et le tragique sans pouvoir dépasser cette contradic . Rire et violence Cette angoisse qui est à l'arrière-plan du rire explique aussi pq il est fait de tensions et de conflictualités. On a vu que le rire est une puni douce liée à des transgressions relativement légères mais si le rire est angoissant, c'est aussi pcqu'il peut dégénérer très vite en une violence bcp — drôle. [...]


[...] Pouvoir du rire—>pouvoir suprême. Un des traits du gaullisme—>se situer au-dessus des partis tradi. C'est aussi le parti de toux ceux qui n'ont pas pris de parti. C''est le parti de l'indécision, de ceux qui ne veulent pas s'engager, qui ne prennent rien au srx. Blanche se met à pleurer en chantant. Intro générale: S'il existe dc qqch comme un pouvoir du rire, y compris en un sens soc et pol, il semble agir avant tt d'un pouvoir de dérision et de destruc . [...]


[...] Le ridicule est celui qui se fait remarquer. Rire des val soc Si le rire punit une trop gd rigidité, cela pourrait s'appliquer aussi bien aux ormes soc elles-mêmes, y compris aux val centrales d'1 sté justement ds la mesure où elles ne doivent pas être mises en ques , voire ds la mesure où elles st considérées comme sacrées. Or, on peut rire d'1 H pol trop srx, on peut rire de croyances rel, de certaines règles morales trop rigides et on peut rire de certains comp collectifs, de certaines pratiques soc qui st acceptés par le + gd nb et qui st pt ridicules. [...]


[...] Le mot d'esprit (Italienne avec Bonaparte). C'est ici que le rire a sans doute un véritable pouvoir, dans la mesure où il est volontaire, dans la mesure aussi où il dénoue un conflit entre nos désirs et les normes soc au profit de nos désirs. Le rire libérateur: Ce qui fait la séduc de cette forme de rire, c'est qu'il ns permet de libérer des désirs ou des pulsions que la vie en sté ns oblige habituellement à contenir ou même à refouler. [...]


[...] C'est pq le pouvoir du rire ne se réduit certainement pas à un pouvoir soc de moquerie. Le véritable pouvoir du rire réside ds la dérision, la critique y compris à l'encontre des normes soc, des val les + sacrées et du sens-même de notre existence. Certes, c'est un pouvoir simplement critique ou négatif, éventuellement violent et destructeur. Mais en même tps, ds cette ^nce simplement négative, le rire est un instrument essentiel pt le + essentiel par lequel ns relançons notre existence, ns ns remettons en ques , nos val. [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok