Fiche biographique sur Raymond Poincaré

Fiche biographique sur Raymond Poincaré

Résumé du document

- Il n'appartient pas à la génération des fondateurs de la république mais plutôt à celle de la consolidation et de l'ancrage dans les esprits.
(...)

Informations sur la biographie

Damien
  • Nombre de pages : 2 pages
  • Publié le : 05/12/2007
  • Langue : français
  • Consulté : 3 fois
  • Format : .pdf

Extraits

[...] - Même si le traité de Versailles ne le satisfait qu'à moitié, il entend le faire appliquer car il juge les Allemands responsables (d'où sa critique de la politique de conciliation de Briand lorsqu'il se retrouve à la commission des réparation). L'homme du franc - Il a toujours voulu être considéré comme un homme de gauche (incarnant le mieux la république) mais n'adhère pas aux idées : a le cœur à gauche et le portefeuille à droite (expression de E. Herriot), il sera ministre des affaires étrangères / des finances. - En 1928 réussit à stabiliser le franc dit poincaré sous sa juridiction, le budget français sera excédentaire (fait exceptionnel). [...]


[...] - C'est un modéré qui partage toutes les valeurs républicaines : laïcité sans excès, libre-penseur, Dreyfusard (à partir de 1895 il refuse de 2/2 participer à un gouvernement qu'il accuse de vouloir enterrer l'affaire), il pratique donc la grève du ministère - Stature d'homme d'Etat ne courant pas le cachet mais privilégiant l'intérêt national. Le patriote et l'Union Sacrée - Surnommé poincaré-la-guerre - Président du Conseil en 1912/1913 il est président de la république durant le conflit. - Très patriote (lorrain d'origine), hanté par le souvenir de la défaite ainsi que par l'occupation de 1870, la ligne bleue des Vosges est son horizon. - Convaincu que la guerre est inévitable. Prône l'Union Sacrée. [...]


[...] - Modérantisme + patriotisme = triomphe de la république bourgeoise. - Personnalité forte sous ses airs de notable de campagne. - Figure centrale de la vie politique durant 50ans Le républicain accompli - Modèle de l'homme de la IIIème République, avocat de formation puis conseiller général, député, Sénateur, président du conseil, président de la république, il voyait les failles du régime (faible pouvoir présidentiel) depuis la crise en 1877 sous Mac Mahon. Il espère que la guerre pourra permettre de rétablir ce statut. [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok