Pimido

"Institution au droit des Français", Guy Coquille

Institution au droit des Français, Guy Coquille
  • Résumé
  • Informations
  • Extraits

Résumé

  1. Un souverain législateur
    1. La souveraineté du monarque
    2. Le pouvoir législatif du roi
  2. De nombreuses prérogatives, mais également certains devoirs
    1. Des prérogatives de différentes natures
    2. Le roi et ses devoirs

« Le roi est seul souverain dans son royaume et la souveraineté n’est pas plus divisible que le point en la géométrie. » Cette phrase écrite par Le Bret illustre bien le fait que le roi concentre tous les pouvoirs entre ses mains. Jean Bodin puis Guy Coquille ont élaboré des écrits semblables, c’est à dire légitimant la souveraineté absolue du roi. Guy Coquille était un jurisconsulte et poète français. Il a été avocat et a mené une brillante carrière politique, en étant notamment élu à trois reprises, député du Tiers état du Nivernais. Il écrira "Institution au droit des Français", une œuvre majeure publiée en 1607. On peut la qualifier d’originale car publiée après sa mort, où il défend l’idée d’un régime absolutiste. A cette époque, les guerres de religion sont nombreuses (huit en à peine 40 ans) et de nombreux auteurs défendent la thèse, selon laquelle le seul moyen d’assurer la stabilité et l’ordre dans le royaume est d’avoir un roi fort, concentrant entre ses mains les pouvoirs législatif, judiciaire et militaire. De plus, la construction de l’Etat est en train de se faire et le roi, apparaît comme son seul représentant. De ce fait, pour conduire le royaume de la meilleure façon possible, de nombreuses prérogatives pour le roi sont nécessaires. Ces prérogatives sont énumérées par Coquille dans son œuvre institution au droit des Français. On peut donc se demander en quoi le roi peut-il être considéré comme un monarque absolu.

Les plus consultés

  • « Notre royaume est régi principalement par la coutume et les usages » (l.9). Dès lors, Philippe le Bel affirme clairement la primauté de la coutume sur le droit romain dû à sa large application dans le royaume de France. Néanmoins, la pénétration du droit romain en France n'a pas été similaire au nord et au sud du territoire et ainsi,...

    charlotte

    lundi 15 avril 2013

    Commentaire de texte de 3 pages - Histoire du droit

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Philippe Le Bel précise que l'enseignement du droit romain dans les universités est utile mais qu'il est interdit à Paris pour éviter que l'enseignement de la théologie du droit soit supplanté par la venue en masse d'étudiants voulant enseigner le droit romain. Mais nul doute n'est posé sur le fait que l'enseignement du droit romain...

    Jeremy

    samedi 22 novembre 2008

    Commentaire de texte de 4 pages - Histoire du droit

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • La 1re mention que l'on trouve des avocats figure dans un capitulaire de Charlemagne de 802. Les Grecs connaissent l'art de la plaidoirie (logographes), mais ignorent l'existence de l'avocat. Les Romains connaissent la fonction d'avocat, mais sous la forme d'une institution libérale sans statut. Ce n'est qu'au Bas Empire qu'on fit des avocats...

    Laura

    jeudi 30 mai 2013

    Cours de 192 pages - Histoire du droit

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Justinien est l'exemple même de l'empereur qui s'intéresse à l'état de l'Empire et est le symbole de la codification. Son objectif est de restaurer une unicité de cet Empire et de recréer un monde romain. Pour Justinien la remise en place des sources du droit n'est pas seulement d'ordre intérieur, mais c'est aussi une chance de montrer son...

    Hoang

    vendredi 25 octobre 2013

    Fiche de 1 pages - Histoire du droit

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)

Les plus récents

  • Cela signifie qu'elle n'existe que d'une manière. Dans cette question on met en avant la loi du plus fort. Justice : chez Platon la justice doit être adapté à chacun, tous comme chez Rawls, la justice ne permet pas d'injustice c'est-à-dire que tous les hommes sont égaux. Pour Machiavel la justice est différente pour lui, la monarchie est une...

    flore

    lundi 01 juillet 2019

    Cours de 6 pages - Histoire du droit

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Différences entre le jus gentium romain (droit des gens) et le droit public contemporain : Le jus gentium a été créé suite à l'arrivée de nombreux étrangers à Rome, jus gentium contraire au jus civil qui régissait uniquement les rapports entre citoyens romains. Relations entre citoyens et étrangers, principalement commerciales, jus gentium égal...

    Adrien

    dimanche 30 juin 2019

    Cours de 4 pages - Histoire du droit

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Nationalité autrichienne. Justice constitutionnelle (rédacteur de la Constitution autrichienne de 1920) plus du droit international comme droit positif, il défend l'idée d'une organisation internationale. Il établit une "théorie du droit" dans laquelle il s'agit de définir les conditions de possibilité d'une science du droit. Ce n'est pas une...

    Adrien

    dimanche 30 juin 2019

    Cours de 2 pages - Histoire du droit

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • L'indivisibilité de la France est un principe à valeur constitutionnelle puisqu'il énonce en tête de l'article premier de la Constitution de 1958 : "La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale". Cela signifie que le droit s'applique de manière uniforme sur le territoire national et qu'il est créé par le peuple, car...

    Adrien

    mercredi 26 juin 2019

    Dissertation de 2 pages - Histoire du droit

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)

Je partage sur Facebook

Je partage sur LinkedIn

Je partage sur Facebook

Je partage sur LinkedIn

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant ta navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, tu en acceptes l'utilisation. Privacy Policy

ok