La gestion des ressources humaines

La gestion des ressources humaines

Résumé du document

Gestion des ressources humaines : 1) la gestion des hommes au travail dans les organisations. 2) une fonction de l'entreprise ; un ensemble d'activités ayant un rôle spécifique à jouer en rapport à la mission générale de l'organisation, et notamment de permettre à celle-ci de disposer en temps voulu des ressources humaines correspondant à ses besoins en qualité et en quantité. 3) une discipline des sciences sociales consistant à créer et à mobiliser des savoirs variés utiles aux acteurs et nécessaires pour appréhender, comprendre, négocier et tenter de résoudre les problèmes liés à la régulation du travail dans les organisations.

Sommaire

I - De la Gestion du personnel à la gestion des ressources humaines II - Le recrutement III - La gestion prévisionnelle des emplois et des compétences IV - La vie de l'entreprise et la formation V - Le départ de l'entreprise

Informations sur le cours

Léna
  • Nombre de pages : 6 pages
  • Publié le : 31/08/2018
  • Langue : français
  • Date de mise à jour : 31/08/2018
  • Consulté : 3 fois
  • Format : .pdf

Extraits

[...] 
 - Des tests de recrutement de temps à autre, peuvent aider le recruteur à se positionner 
 = d'intelligence
 = d'aptitude (orthographe, culture général, sécurité = de personnalité (PAPIE, SOSIE = de mise en situation III - La gestion prévisionnelle des emplois et des compétences La gestion des RH doit devenir prospective, c'est-à-dire qu'elle doit prévoir le nombre de personnes dont l'entreprise aura besoin dans X années, les profiles nécessaires à l'évolution et à la vie de la future entreprise. Pour faire ce genre de prévisions, l'entreprise doit anticiper sa propre évolution technologique, économique et organisationnelle. On va devoir évaluer la notion de compétence : les compétences correspondent à un ensemble de savoir, savoir-faire et savoir-être, défini dans l'exercice d'un emploi. [...]


[...] Les formations peuvent être à l'initiative des employeurs. En effet, il peut demander aux salariés d'aller se former, et cela fait partie du plan de formation (document qui résume les objectifs à atteindre et les actions de formation prévues pour assurer les compétences de l'entreprise). Les représentants de l'entreprise doivent être consultés au cours de l'élaboration de ce plan de formation. Un salarié ne peut pas a priori refuser de suivre une formation qui lui est demandé dans le cadre du plan formation : c'est ce qu'on appelle le pouvoir de direction de l'employeur. [...]


[...] On parle alors de la GPEC : Gestion Prévisionnelle de l'Entreprise et des Compétences. Elle s'inscrit dans une démarche prospective mais aussi stratégique de l'entreprise. Elle a une double finalité - Anticipative des besoins des besoins de l'entreprise en matière d'emplois, de compétences en lien avec les mutations de l'environnement et les choix stratégiques de l'entreprise - Préventive des difficultés d'emplois pour certaines activités et certains métiers. IV - La vie de l'enteprise et la formation Formation initiale : concerne les individus qui n'ont pas interrompu leurs études plus de 18 mois. [...]


[...] La formation est assimilée à l'exécution normale du contrat de travail. Le salarié doit donc suivre la formation avec assiduité puisqu'il continue de percevoir une rémunération. La formation a en général lieu pendant le plan de travail, et le coût est à la charge de l'employeur (environ 1000€ par jour). Pour les formations à l'initiative du salarié, il peut y avoir un congé individuel de formation (CIF). Il faut qu'il ait un minimum de 24 mois d'expérience professionnelle et 12 mois dans l'enterprise, pour pouvoir accéder à un CIF. [...]


[...] Souvent lorsqu'un salarié a coopté quelqu'un et que l'entreprise trouve que ce salarié est bien, alors l'entreprise va donner une prime au salarié
 Les contraintes légales Il y a des lois du travail qui régissent le fonctionnement de l'entreprises, ses droits ainsi que ses devoirs. Le choix du salarié revient à l'employeur mais ce dernier doit respecter certaines règles : L'offre d'emploi doit être rédigée de façon à faire apparaitre clairement qu'elle s'adresse indifféremment aux hommes et aux femmes (cadres employé(e)s), sauf dans certains emplois (mannequins, modèles peintures, sculpteurs, métiers dangereux interdits aux femmes (mines, sousmarins)). - La loi française interdit toute forme de discrimination pour encourager l'égalité des chances entre les différents candidats. [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok