Pimido

Les remerciements du mémoire

Dire merci est la base de la civilité, voire celle de l'éducation. Alors comment pourrait-on s'en passer lors d'un des aboutissements les plus importants de la vie étudiante ? Les remerciements de mémoire sont évidemment secondaires dans la réflexion, mais pas du tout pour le lecteur. Focus sur ce que doit contenir cette partie.

Les remerciements de mémoire

Credit Photo : Unsplash kevin Xue

Lecture en ligne

Consulte tous les documents de Pimido en illimité

Remercier : oui, mais comment ?
Structure et contenu type


Remercier : oui, mais comment ?

Aucun travail universitaire ou dans le cadre d'études plus larges ne peut se faire sans une aide extérieure à soi. Ponctuel ou constant, déterminant ou simple coup de pouce, ce soutien peut venir de tout votre environnement personnel, de celui de votre école ou de quelqu'un directement touché (un spécialiste par exemple) par le domaine concerné par votre réflexion.

Le but des remerciements dans un mémoire est de rendre à César ce qui appartient à César et de montrer votre gratitude. C'est à la fois une notion élémentaire de courtoisie, mais aussi d'honnêteté intellectuelle de ne pas s'arroger tous les mérites d'une réflexion, quelle qu'elle soit. Cependant, le ton des remerciements doit être honnête, mais sans sentimentalité et précis, sur ce que les uns et les autres vous ont apporté. Il ne s'agit pas d'être un lèche-bottes, juste d'avoir la posture d'un professionnel avec la gratitude liée !

Deux éléments conditionnent de bons remerciements dans un mémoire. Le premier, c'est sa place. Elle est logiquement inaugurale - à nouveau, question de courtoisie - c'est-à-dire en début de travail, en général juste avant le résumé.

Le second élément, c'est son contenu, le plus fluide est simplement de le structurer en fonction des individus à qui il s'adresse. Un groupe de personnes remerciées par paragraphe en commençant bien sûr par le directeur de recherche.


Structure et contenu type

Paragraphe 1 : le directeur de recherche. Souligner son soutien constant, l'aide théorique et pratique tout au long du cursus. C'est la première personne à remercier, car il/elle est censée avoir été un guide.

Paragraphe 2 : le personnel et l'équipe pédagogique de votre faculté ou de votre école. Ils vous ont aidé sur le plan administratif et la transmission de données ou de contacts, sur votre mémoire, mais de manière générale sur tout votre parcours dans l'établissement.

Paragraphe 3 : les intervenants et professionnels extérieurs. Vous les avez rencontrés et sollicités pour obtenir des approfondissements sur des points précis, parfois cruciaux : il est alors important de les citer, de manière groupée ou individuellement s'ils ne sont pas trop nombreux.

Paragraphe 4 : les proches. À moins de vivre en ermite, vos proches (compagnons de vie, famille, amis...) ont été près de vous sur la longue durée de rédaction. Ils vous ont soutenu par leur présence, par leurs retours, par leurs disponibilités aussi sur le plan affectif par exemple, c'est l'occasion de le signifier.



Consulte notre service d'aide à la rédaction de mémoire !



Les articles suivants peuvent t'intéresser :

Faire rédiger son mémoire sur Pimido !
Aide à la rédaction de mémoire, de rapport de stage, de thèse... sur Pimido
La page de garde d'un mémoire : exemples
Méthodologie du mémoire de recherche
Comment formuler une problématique de mémoire ?

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant ta navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, tu en acceptes l'utilisation. Privacy Policy

ok