Consulte tous nos documents en ligne !

ABONNE-TOI

à partir de
9.95 €
sans engagement
de durée

Voir les offres

Baudelaire, poème Les aveugles - Analyse de texte

Baudelaire est un écrivain français du XIXème siècle, notamment connu pour ses talents de poète.

Baudelaire, poème Les aveugles - Analyse de texte

Credit Photo : Poème sur Youtube

Une de ses œuvres principales est « Les Fleurs du mal », dont est extrait le poème ‘Les Aveugles’ que nous avons à étudier. Celui-ci se situe dans la deuxième section de l’œuvre, intitulée « Tableaux parisiens ».

I.    Présentation de Baudelaire, de l’œuvre et analyse de la forme

Baudelaire est né en 1821 et connait une courte carrière, puisqu’il décède en 1867. Son ouvrage « Les Fleurs du Mal », publié en 1857, déchaine les passions et fait couler beaucoup d’encre. De nombreux écrivains condamnent cette écriture, et notamment Gustave Bourdin qui juge ce recueil ignoble et infect. L’ouvrage sera même condamné deux mois après sa parution, pour atteinte aux mœurs. Le recueil scandalise et devra être republié par Baudelaire quelques années plus tard, après la censure d’une demi-douzaine de poèmes jugés inacceptables.
La section « Tableaux parisiens » du recueil Les Fleurs du mal, n’apparaissait pas dans l’édition originelle, et fait son apparition dans l’édition parue en 1861. Elle se compose de seize poèmes et vise à décrire la vie parisienne. Baudelaire décrit ainsi des scènes qu’il peut rencontrer dans son quotidien de vie dans la capitale. Baudelaire y décrit une vie fourmillante et décrit des scènes de vie, parfois peu glorieuses ou peu attrayantes, loin du faste imaginé de la capitale.
Les Aveugles s’inscrit ainsi dans cette section de tableaux de vie quotidienne peu reluisants. Il s’agit d’un poème composé sous la forme d’un sonnet. Il s’agit d’une forme de poésie classique, faite dans un premier temps de deux quatrains, puis de deux tercets. Les rimes de quatrains sont ici de type ABBA, embrassées.
Les deux tercets sont ensuite rimés, de type EEF EEF, soit une rime plate puis une embrassée qui couvre les deux tercets, avec une alternance de rimes féminines et masculines.
Baudelaire utilise une forme asymétrique pour ce poème. Dix vers sont en effet dédiés aux aveugles, et seulement quatre, à la fin du poème, sont dédiés au poète. Comparant et comparé sont donc traités de façon très dissimilaire.

II.    Analyse du contenu du poème


Dans le premier quatrain de ce poème, Baudelaire décrit les aveugles de façon péjorative, dégradante, presque vulgaire. Il utilise des adjectifs tels que « ridicules », « vraiment affreux », « terribles ».
Le lecteur comprend à la toute fin du poème, au dernier ver, que la description brutale et péjorative de Baudelaire a en réalité une fonction essentielle dans la compréhension du contenu du message du texte. Il décrit en effet les aveugles comme « regardant » vers le ciel, comme s’ils étaient en quête d’un message spirituel leur donnant espoir. Le lecteur comprend alors, à la fin du dernier ver, que Baudelaire cherche à associer l’ensemble des hommes et les aveugles, de façon à ce que les hommes se représentent comme les aveugles de ce poème, c’est-à-dire étant en quête d’un sens à leur vie.
Enfin, Baudelaire exprime clairement la solitude extrême du poète, dans ce texte. C’est ainsi teinté de désespoir que le poète s’interroge « Que cherchent-ils au Ciel, tous ces aveugles ? ». Il indique ainsi que pour lui, aucune explication n’est à attendre ni à obtenir de la part du ciel, et aucune consolation religieuse ou spirituelle ne saurait s’appliquer à lui. De façon détournée, Baudelaire affirme ici ses angoisses profondes liées au sens de la vie et de l’existence, sans qu’il soit possible d’y trouver une consolation venant atténuer la douleur de cette prise de conscience difficile.
Le poème Les Aveugles est présenté sous une forme grotesque et tragique, et décrit une situation éprouvante, en pleine ville, durant laquelle des aveugles tentent de voir malgré leur handicap. En réalité, le poème est une invitation par Baudelaire à réfléchir à la condition du poète, et donc de lui-même. Une analyse poussée est donc nécessaire pour que le lecteur puisse comprendre le message complet de l’auteur à travers ce poème qui peut s’avérer déroutant et cruel au premier abord, puis qui s’avère en réalité ironique et sarcastique, et concerne un poète touché par le spleen.

Les Aveugles s’inscrit pleinement dans la section Tableaux Parisiens de l’ouvrage Les Fleurs du mal. Il décrit ainsi une scène de vie un peu triste et un peu glauque, mais qui a pour objectif d’amener le lecteur à prendre conscience d’une réalité qu’il estime plus importante, plus grave, qui concerne la solitude implacable du poète, loin des plaisirs parisiens, mais également loin du réconfort spirituel qui peut être offert par la croyance religieuse.


SOURCES
Les aveugles, Baudelaire : commentaire composé pour le bac (commentairecompose.fr)
Microsoft Word - Commentaire rédigé Les aveugles.doc (wordpress.com)
Les aveugles - Charles BAUDELAIRE - Vos poèmes - Poésie française - Tous les poèmes - Tous les poètes (bonjourpoesie.fr)
BAUDELAIRE. (free.fr)