Les systèmes de parenté chez les indiens Hopi

Les systèmes de parenté chez les indiens Hopi

Résumé du document

La parenté réglemente généralement la vie sociale et elle est essentielle pour comprendre le système social, politique ou économique d'un groupe. Nous allons étudier le système de parenté des Indiens Hopi. Ceux-ci vivent en Arizona au Sud-Est des Etats-Unis. Ce sont les descendants directs des Indiens Pueblos actuels qui vivent dans le Nouveau Mexique. Ils sont de langues Navaho et parlent une langue du groupe soshone (qui est une langue Uto-Aztèque). Nous nous baserons principalement sur le livre Don Chuka Talayesva, Soleil Hopi, pour décrire le système de parenté des Hopi. L'auteur est lui même un Indien Hopi et ce livre retrace sa vie. Il sera donc considéré comme Ego tout le long de cet exposé. Nous allons donc décrire le système de parenté Hopi à travers la filiation, la résidence, l'alliance, la parentèle

Sommaire

  1. La filiation
  2. Lignages, clans, ancêtres
  3. L'alliance
    1. Les enjeux du mariage
    2. Le divorce
    3. Types de mariage
  4. Endogamie/exogamie
  5. Résidence
  6. Parentèle
    1. La parenté spirituelle
    2. Relations d'évitements
    3. Relations de plaisanterie
  7. Terminologie et système de parenté
  8. Dynamique sociale : l'adoption
  9. Le patronyme
  10. Succession, héritage, primogéniture
  11. Statut et pouvoir

Informations sur la fiche

Aurélie
  • Nombre de pages : 9 pages
  • Publié le : 11/01/2006
  • Langue : français
  • Consulté : 13 fois
  • Format : .doc

Extraits

[...] Talayesva, ira donc vivre chez sa femme Irène après le mariage. Mais il fera cela selon certaines règles. En effet, la mariée va rester quelques temps dans la maison de la mère d'Ego, c'est-à-dire jusqu'à la fin du mois de décembre. Car les Hopi considèrent que cela porte malheur à la jeune femme de rentrée chez elle durant le mois de décembre[1]. Par la suite, la coutume laisse le choix au mari du moment où il ira s'installer chez sa femme[2]. [...]


[...] Ce nom signifie qu'il est enfant du Clan du Sable (Clan de cette tante et de son père). Par la suite, chaque tante lui un donne nom selon leur clan (Clan du Sable, Clan du Serpent, etc.). Dans les sociétés Hopi, un fils adopté se voit attribuer un nouveau nom par sa mère adoptive. L'ancien étant considéré comme faible, le nouveau est censé porter chance. Cependant, lorsque Don Chuka adopte le fils de la sœur de sa femme, c'est lui-même qui donne un nouveau nom à son fils adoptif : Norman ( p 412). [...]


[...] Chacun a sa propre signification comme nous avons pu le voir. Succession, héritage, primogéniture : Les individus laissent en général quelque chose à leurs parents lorsqu'ils meurent, que ce soit leur statut social ou des biens matériaux ou immobilier. Chez les Indiens Hopi, la succession concerne la transmission des statuts et des positions politiques et religieuses. Elle passe par le frère de la mère, le chef et prêtre du clan maternel, à son petit-neveu qu'il initie. La plus grande partie des biens du chef défunt sont par contre, hériter selon la règle générale par sa nièce, qui reçoit sa part du troupeau et ses vergers. [...]


[...] Nous allons étudier le système de parenté des Indiens Hopi. Ceux-ci vivent en Arizona au Sud-Est des Etats-Unis. Ce sont les descendants directs des Indiens Pueblos actuels qui vivent dans le Nouveau Mexique. Ils sont de langues Navaho et parlent une langue du groupe soshone (qui est une langue Uto-Aztèque). Nous nous baserons principalement sur le livre Don Chuka Talayesva, Soleil Hopi, pour décrire le système de parenté des Hopi. L'auteur est lui même un Indien Hopi et ce livre retrace sa vie. [...]


[...] Relations de plaisanterie : La relation a plaisanterie est la coutume qui autorise ou même oblige une personne à se moquer d'une autre sans que celle-ci puisse se sentir blesser. C'est une sorte de jeu social, selon Malinowski. En ce qui concerne Ego, on peut noter différentes relations à plaisanterie. Tout d'abord avec ses tantes patrilatérales. En public, les tantes ont le droit de faire semblant d'être jalouses de leurs propres filles qui sont amies d'Ego et elles ont aussi le droit de l'embrasser pour montrer leur affection. [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok