La domination masculine - Pierre Bourdieu

La domination masculine - Pierre Bourdieu

Résumé du document

Pierre BOURDIEU (1930-2002) est un sociologue français qui a insisté sur les mécanismes de reproductions sociales. Dans l'extrait qui traite de la domination masculine, Bourdieu traite ce processus comme un phénomène social intériorisé au plus profond de la vie aussi bien chez l'homme que chez la femme. Cette domination qui pèse aussi bien sur le comportement que sur le psychisme des individus détermine d'une certaine façon une manière et de se comporter dans la société. L'extrait s'appuie sur des données anthropologiques et c'est à partir de ces études qu'il construira une grille d'analyse. Pierre BOURDIEU ne partira pas du biologique pour donner des explications, mais au contraire, il montre comment les rapports sociaux ainsi que les représentations symboliques plus que le biologique jouent un rôle important dans l'acquiescement des rôles sociaux distribués. Quels sont les mécanismes et les institutions qui maintiennent la domination masculine ?

Sommaire

travail de M.GODELIER
l'expérience menée par Irène Lézine
Emancipation féminine

Informations sur la fiche de lecture

Isabelle
  • Nombre de pages : 5 pages
  • Publié le : 23/11/2011
  • Langue : français
  • Date de mise à jour : 11/09/2014
  • Consulté : 7 fois
  • Format : .docx

Extraits

[...] En d'autres termes, pour P. Bourdieu, l'identité sexuée ne se résume pas à un fait biologique (organes génitaux) ; c'est le produit d'un processus de sexuation. Nous n'élevons pas les garçons et les filles de la même manière. Il existerait des qualités propres à chacun des sexes. L'identité n'est pas innée, mais n'est que le résultat d'un apprentissage qui est incorporation. Irène Lézine est une psychologue qui a mené une enquête sur les réactions que pouvaient avoir des observateurs face à des pleurs de nourrissons. [...]


[...] Bourdieu. De plus, pour prolonger le raisonnement de Maccoby, P. Bourdieu ajoute que rien ne peut être réductible à un fait biologie, essentialiste. Les critères explicatifs en se basant sur la nature, le naturel, le biologique ne sont pas capables de mettre en lumière les rapports sous-jacents de la domination masculine. Bien au contraire, l'essentialiste (qui s'attache à l'étude de l'essence) est une condition de la production et de la reproduction de cette domination. C'est parce que l'on biologise et que l'on naturalise qu'il est d'autant plus facile de légitimité des comportements qui caressent cette domination dans le sens du préjugé. [...]


[...] La domination masculine est publiée en 1998 aux éditions seuil. Pierre BOURDIEU (1930-2002) est un sociologue français qui a insisté sur les mécanismes de reproductions sociales. Dans l'extrait qui traite de la domination masculine, Bourdieu traite ce processus comme un phénomène social intériorisé au plus profond de la vie aussi bien chez l'homme que chez la femme. Cette domination qui pèse aussi bien sur le comportement que sur le psychisme des individus détermine d'une certaine façon une manière et de se comporter dans la société. [...]


[...] Les symboles ont une importance s'il y a un imaginaire derrière. Pour revenir au texte de Pierre Bourdieu, nous pouvons citer le fait que « le discours mythique professe de manière en définitive assez naïve ;les rites d'institutions l'accomplissent de façon plus insidieuse et sans doute plus efficace symboliquement ; et ils s'inscrivent dans la série des opérations de différenciations visant à accentuer en chaque agent, homme ou femme, les signes extérieurs les plus immédiatement conforme à la définition sociale de sa distinction sexuelle ou à encourager les pratiques qui conviennent à son sexe tout en interdisant ou en décourageant les conduites impropres, notamment dans la relation avec l'autre sexe. [...]


[...] De plus, la femme garde un comportement (bien se tenir, s'habiller, se maquiller) qui reste très (trop) lié aux perceptions masculines. Sur le plan symbolique, les médias (si l'on regarde les publicités) opposent les images de l'homme sujet (qui apprécie une monture de lunettes par exemple) et de la femme-objet (qui tient à plaire à son marie avec ses lunettes nouvelles tendances) : ceci, presque toujours dans ce sens, ou la femme tient à plaire absolument. Cette domination masculine s'inscrit même symboliquement dans les stratégies des dominés pour lutter contre les dominants. [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok