Cours de sociologie politique

Cours de sociologie politique

Résumé du document

La sociologie politique est une sous discipline de la science politique La science politique est la science qui étudie le politique et qui a pour questionnement central: comment les sociétés se gouvernent-elles? Comment se définissent les règles qui organisent la vie en société dans la mesure où elles s'imposent à tous les individus qui composent cette société? Les notions fondamentales sont des notions d'autorités, de pouvoir, de domination, de soumission. Ce questionnement du gouvernement des sociétés est abordé par 2 grandes démarches: -La démarche philosophique, on est alors dans le domaine de la théorie politique, de la philosophie politique. On pose les questions de manière spéculative. Cette démarche s'intéresse beaucoup aux valeurs. -La démarche scientifique, on peut donc aborder les questions précédentes de manière scientifique. L'objectif est donc de décrire et d'expliquer les phénomènes. La sociologie politique est la démarche sociologique appliquée aux phénomènes politiques, c'est une démarche scientifique.

Sommaire

I. Qu'est ce que la sociologie politique?

II. La socialisation politique

III. Devenir électeur

IV. Le choix électoral

V. L'abstention est-elle une forme de participation politique?

VI. Militer et s'engager en politique

VII. Les organisations partisanes

VIII. Les élites politiques

IX. Faire pression : groupes d'intérêt et mobilisation collectives

X. Qu'est-ce que l'opinion publique?

XI. Les media constituent-ils un 4ème pouvoir

Informations sur le cours

Marie
  • Nombre de pages : 102 pages
  • Publié le : 24/02/2012
  • Langue : français
  • Date de mise à jour : 24/02/2012
  • Consulté : 19 fois
  • Format : .doc

Extraits

[...] Les déterminants sociaux du vote. Parler de déterminants sociaux du vote, c'est rompre avec la théorie démocratique. Cette dernière nous die que les lecteurs peuvent se positionner en fonction de son libre arbitre, de ses convictions, de ses conceptions, de l'intérêt général. L'orientation du vote dépend d'une socialisation, qui dépend du milieu socio dans lequel on vit, (les milieux sociaux, ceux sont les variables lourdes.)autre part cela est déterminé par les contextes géographiques. Les variables lourdes Cette idée fondamental dans les vote électoraux, les premières grandes enquête administrative on été faite aux USA dans les années 40. [...]


[...] On peut souligner que l'expérience de la démocratie scolaire peuvent avoir quelsues effets contradictoire, car le fait qu'a l'école on élise un délégué de classe participe a l'idée que la représentation et l'élection est un mode de vie normal, mais cela peut conduire a un septissisme de la démocratie lorsque l'on a une mauvaise expérience. Les expériences scolaires vont développer chez les individus. Au niveau de l'adhésion a un régime politique particulier, les historiens ont beaucoup souligné le rôle que joué les instituteurs lors de la IIIème république dans l'installation de la république en FR. [...]


[...] L'école agit au niveau de l'acquisition de connaissance sur la politique et au niveau de la transmission d'attitude fondamentale. En revanche, l'influence de l'école sur les orientations partisanes est assez faibles, elle est en tout cas moindre que celle des parents, ce qui peut s'expliquer par la plus grande distance entre les enseignants et les parents par rapports aux enfants. Les médias ont peu d'effets sur les opinions politiques individuelles, qu'il s'agisse des opinions partisanes, l'appréciation de tel ou tel homme politique. [...]


[...] Cette notion de culture politique qu'il faut manier avec beaucoup de précaution, notamment lorsqu'on l'applique a des groupes nationaux. Le pb de cette notion, c'est qu'elle tend a faire croire que tout les membres d'une société partage une même culture et que tout les membres d'un pays partage une même culture. Ce qui minimise les affrontements entre les pays. Elle peut aussi aider a construire des jugements de valeurs. On peut garder la notion de culture politique intéressante a garder mais a condition de s'attacher a la diversité des cultures politique au sein d'un groupe national. [...]


[...] Cette ambition de faire des sciences sociales des lois sociales était l'ambition de Comte. Il y a eu l'ambition de dégager des lois du système social. Plutôt que de lois universelles ou de lois assimilable au domaine physique, il est plus exact de parler de régularité. On peut parler de régularité pour 2 raisons: - ces sciences sont des sciences historiques, se qui veut dire que les vérités qu'elles énoncent s'inscrive dans un contexte social particulier qui ne se reproduira peut être pas a l'identique, il faut donc toujours contextualité les conclusions des sciences sociales. [...]

Sur le sujet : Cours de sociologie politique

  • Cours de sociologie politique - publié en mai 2012
    Cours de 11 pages - Sociologie
    On confie une mission a Tocqueville, il part aux états unis pour faire une étude précise sur le système pénitentiaire américain (en 1830), pour pouvoir après reformer les prisons en France, va rester deux ans la bas et y circule, se rend compte qu'on peut faire une société européenne très différentes de celles qu'il connaissait. Il connait bien...
  • Cours de sociologie politique - publié en mai 2012
    Cours de 36 pages - Sociologie
    La notion de culture s'appliquait à la culture des aliments. On avait déjà un prémices des évolution de ce terme car des le 18e on dit d'un homme qu'il est cultivé : celui qui a cultivé son esprit. Deuxième partie du 19ème : « kultur » en Allemagne : alimente l'idée du Kulturkampf : désir d'expansion allemande : mutation du mot qui devient dans...

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok