Pimido

"Les mots, la mort, les sorts", Jeanne Favret-Saada (1977) - la sorcellerie paysanne dans le Bocage normand

Les mots, la mort, les sorts, Jeanne Favret-Saada (1977) - la sorcellerie paysanne dans le Bocage normand
  • Résumé
  • Informations
  • Extraits

Résumé

  1. La scientificité en question
    1. La remise en cause de l'objectivité nécessaire de l'ethnographe
    2. L'explication du système de pensée des paysans : le concept du ''je sais bien...mais quand même...' de l'auteur face au ''Monde comme si'' des folkloristes
  2. L'étude du silence et de la parole, une enquête aux portes de la psychanalyse
    1. La délivrance par la parole
    2. La nécessité d'un auteur pris et donc belligérant pour décrypter le discours
  3. La sorcellerie, une force débordante dans un Bocage cloisonné
    1. La sorcellerie paysanne, une logique complexe, un ''talent philosophique''
    2. L'anormalité excédentaire de la sorcellerie face au cadastre du Bocage
    3. Le constat de l'auteur : une crise de sorcellerie sans sorcier ni acte de sorcellerie réels

« La sorcière du CNRS » … Jeanne Favret-Saada, ethnologue et psychanalyste française, née en 1934 en Tunisie, a déchaîné les passions voire les railleries des journalistes, et les critiques de ses collègues, lors de la parution de son livre "Les mots, la mort, les sorts" en 1977. Ce n’est pas tant le sujet même de son travail de recherche, la sorcellerie paysanne dans le Bocage normand, dans lequel elle a passé cinq ans entre 1969 et 1974, qui est pointé du doigt. Les évènements de Mai 68 ont été déterminants dans le choix de ce sujet, puisqu’elle devait partir en Kabylie cette année même, mais a préféré rester à Nanterre et soutenir ses étudiants. Sa démarche s’inscrit dans le sens de la révolte étudiante qui, entre autres, désirait briser les dogmes et les tabous. Ainsi la méthode pragmatique qu’elle a adaptée à son sujet fait l’objet des critiques des ethnographes traditionnels. Toutefois, moins qu’une rupture complète avec la méthodologie d’enquête et de compte-rendu des résultats obtenus, l’œuvre de Jeanne-Favret-Saada marque davantage une évolution dans l’approche traditionnelle des cultures populaires telles que la pratiquent les folkloristes, et plus largement des cultures primitives ou pas, ce qui concerne la totalité de la communauté des ethnologues. Mais méthode et récits de sorcellerie sont particulièrement imbriqués, étroitement liés, puisque c’est grâce à son investissement personnel, grâce à sa démarche subjective, qu’elle a pu obtenir les confidences de paysans ensorcelés et bénéficier d’un apprentissage auprès de désenvoûteurs ou désorceleurs. Pourtant, elle a dû tâtonner avant de trouver la solution : elle a dû pénétrer, participer à la culture indigène, être « prise », croire à la sorcellerie, parce qu’ensorcelée ou désorceleuse, pour faire tomber les cloisons du Bocage silencieux, où règne « l’empire du secret ».

Les plus consultés

  • Dès le début de l'oeuvre, Simmel définit parfaitement de quel étranger il parle : il ne parle pas du voyageur, du nomade, mais de "la personne arrivée aujourd'hui et qui restera demain". Il s'agit donc d'un individu quittant son groupe d'appartenance initial, pour s'attacher à un autre groupe...

    Amelle

    mardi 10 mars 2009

    Commentaire de texte de 5 pages - Sociologie

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Bourdieu va cultiver une différence nette avec le Marxisme et le structuralisme : il accorde de l'importance aux rapports de sens, aux biens symboliques et à la domination symbolique dans les rapports de classes. Bourdieu veut dépasser certaines tendances extrêmes et partir du principe que les idées sont aussi importantes que les positions...

    Isabelle

    mardi 20 décembre 2011

    Fiche de lecture de 2 pages - Sociologie

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Dans cet article « Métropoles et modernité », Georg Simmel nous dresse un portrait des petites et grandes villes et expose la condition de l'homme dans chacune d'elles. Georg Simmel, sociologue et philosophe allemand, est né à Berlin en 1858 et mort à Strasbourg en septembre 1918. En 1874, son père Edward Simmel décède et laisse une fortune...

    Alice

    samedi 20 juin 2009

    Commentaire de texte de 3 pages - Sociologie

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Commentaire de l'article de Georg Simmel intitulé "Métropoles et mentalités". Dans cet article, Simmel se livre à une étude globale, une vue d'ensemble sur la vie trépidante d'une métropole : Berlin. Cette dernière, mais aussi toutes les villes des sociétés...

    Nadia

    lundi 06 août 2007

    Commentaire de texte de 7 pages - Sociologie

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)

Les plus récents

  • Il y a une corrélation entre le développement d'un pays et les inégalités de genre. Les pays en voie de développement ont de fortes inégalités de genre. En réduisant les inégalités de genre, on permet le développement du pays. Nous avons 2 approches : - l'empowerment : acquisition du pouvoir d'agir, promut par les pays occidentaux vers les pays...

    Eline

    mardi 04 juin 2019

    Cours de 5 pages - Sociologie

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Marcel Mauss, dans Notion des techniques du corps (1850), pense que le social forge le corps des individus. Le corps est psychologique et social. Le groupe social détermine les manières de faire avec notre corps. Le dressage des corps se fait par la socialisation. Les techniques du corps ne sont pas innées et changent d'une société à l'autre....

    Eline

    mardi 04 juin 2019

    Cours de 5 pages - Sociologie

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • La sociologie est l'étude scientifique des sociétés humaines. La science est l'étude approfondie d'un domaine. Le but est de réfléchir, définir et délimiter, de comprendre le comportement humain, les faits sociaux. Pierre Bourdieu étudie la relation entre les gens, la domination. Émile Durkheim pense que la société agit sur les individus. Marx...

    Eline

    lundi 03 juin 2019

    Cours de 3 pages - Sociologie

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Nous allons étudier la différence des sexes, montrer les inégalités sociales des genres ainsi que la discrimination des femmes. Nous allons réfléchir la différence entre les sexes. La théorie du genre clame que le genre ne serait qu'une idée. Le genre n'est pas une théorie tout comme la race. La race dans l'humanité n'existe pas, tout le monde...

    Eline

    lundi 03 juin 2019

    Cours de 15 pages - Sociologie

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)

Je partage sur Facebook

Je partage sur LinkedIn

Je partage sur Facebook

Je partage sur LinkedIn

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant ta navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, tu en acceptes l'utilisation. Privacy Policy

ok