Les enjeux associés à la publicité des produits pharmaceutiques

Les enjeux associés à la publicité des produits pharmaceutiques

Résumé du document

Étant à la base un produit, le médicament fait également l'objet de grandes diffusions publicitaires. Or, comme il s'agit d'un produit particulier visant à améliorer la santé des consommateurs, la publicité qui l'entoure est assujettie à de nombreuses législations qui diffèrent d'un pays à l'autre. Ainsi, la publicité directe des sociétés pharmaceutiques auprès des consommateurs (PDC) est interdite au Canada. Nous traitons ici du cadre réglementaire gouvernant la publicité des produits pharmaceutiques, les réactions suscitées auprès des divers acteurs organisationnels et les enjeux soulevés par la PDC. La publicité directe auprès du grand public pour les médicaments d'ordonnance est interdite dans tous les pays industrialisés excepté aux États-Unis et en Nouvelle-Zélande. Au Canada, la publicité directe de médicaments d'ordonnance au public est officiellement interdite. Cependant, l'autorisation de publicités de rappel et de messages de recherche d'aide est à l'origine de nombreuses controverses et dérives. Les enjeux soulevés par la publicité directe aux consommateurs divergent pour les consommateurs, les firmes pharmaceutiques et les systèmes de santé.

Sommaire

  1. Cadre réglementaire
  2. Comportements suscités auprès des acteurs du médicament et enjeux
  3. Analyse des enjeux

Informations sur la fiche

Delphine
  • Nombre de pages : 3 pages
  • Publié le : 03/06/2010
  • Langue : français
  • Consulté : 4 fois
  • Format : .doc

Extraits

[...] Il reste à espérer que si la publicité est légalisée, elle sera strictement encadrée pour assurer la sécurité de la population et la viabilité des systèmes de santé. Autrement, seule la situation des firmes pharmaceutiques, déjà enviable, sera améliorée. [...]


[...] La publicité directe apporterait donc aux consommateurs, une perception erronée de l'efficacité et de la sécurité des médicaments. Des études ont conclu que les publicités sont souvent biaisées car l'information se confond à une stratégie faisant appel à la réaction affective du public. A cet égard, les personnes les plus vulnérables et âgées sont plus réceptives aux publicités de médicaments d'ordonnance. De nombreuses personnes interrogées pensent que les médicaments faisant l'objet de publicité sont des produits sûrs, conseillés par Santé Canada et que les produits présentant des effets secondaires sérieux sont bannis des programmes de publicité. [...]


[...] Les publicités de rappel permettent, en théorie, aux consommateurs de comparer les prix des médicaments et d'être informés sur les médicaments pouvant traiter leur condition. Au Canada, la publicité directe des médicaments d'ordonnance aux consommateurs est très présente. Malgré l'interdiction imposée par la loi canadienne, l'autorisation des publicités de rappel et un certain laxisme quant à l'application de la loi profite aux industries qui diffusent presque librement leurs publicités, dont certaines sont interdites aux Etats-Unis. Les firmes exercent beaucoup de pressions sur le gouvernement canadien pour qu'il lève toute restriction à la publicité directe des médicaments d'ordonnance. [...]


[...] Les enjeux associés à la publicité des produits pharmaceutiques Étant à la base un produit, le médicament fait également l'objet de grandes diffusions publicitaires. Or, comme il s'agit d'un produit particulier visant à améliorer la santé des consommateurs, la publicité qui l'entoure est assujettie à de nombreuses législations qui diffèrent d'un pays à l'autre. Ainsi, la publicité directe des sociétés pharmaceutiques auprès des consommateurs (PDC) est interdite au Canada. Nous traitons ici du cadre réglementaire gouvernant la publicité des produits pharmaceutiques, les réactions suscitées auprès des divers acteurs organisationnels et les enjeux soulevés par la PDC. [...]


[...] La Loi sur les aliments et drogues et ses règlements n'encadrent que partiellement la publicité des médicaments. Elle interdit la publicité trompeuse, fausse ou mensongère et la publicité au grand public des médicaments à titre de traitement d'une maladie ou de mesure préventive. Santé Canada est l'organisme national chargé de la réglementation en matière de publicité sur les médicaments. Les deux agences indépendantes reconnues par Santé Canada, chargées d'approuver et de réviser les publicités autorisées par la Loi sur les Aliments et les Drogues, sont les Normes canadiennes de la Publicité (NCP) et le Conseil Consultatif de Publicité Pharmaceutique (CCPP). [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok