Commentaire de l'article S'imposer aux imposants - H. Chamboredon, F. Pavis, M. Surdez et L. Willemez

Commentaire de l'article S'imposer aux imposants - H. Chamboredon, F. Pavis, M. Surdez et L. Willemez

Résumé du document

L'article « S'imposer aux imposants », écrit par Hélène Chamboredon, Fabienne Pavis, Muriel Surdez et Laurent Willemez, a été publié dans la revue en sciences sociales Genèses du 16 juin 1944. À travers ce texte, les auteurs ont voulu montrer les difficultés que le sociologue débutant rencontre avec la pratique de l'entretien. Leur but est de partager leur expérience afin de donner des conseils aux apprentis sociologues.

Sommaire

  1. La qualité d'étudiant de l'enquêteur le place dans une position de faiblesse
  2. La domination de l'enquête est symbolique
  3. L'enquête s'impose comme un dominant professionnalisé

Informations sur le commentaire de texte

Diane
  • Nombre de pages : 1 pages
  • Publié le : 12/03/2014
  • Langue : français
  • Consulté : 13 fois
  • Format : .doc

Extraits

[...] Du fait de son habitude du discours public, il a développé une image flatteuse d'eux-mêmes et de sa fonction et montre cette image sans se dévoiler lui-même. III) L'enquête s'impose comme un dominant professionnalisé Il a des difficultés à expliciter les pratiques quotidiennes de sa profession, car cela risquerait de réduire son caractère impressionnant et donc de remettre en cause sa position de dominant. Il a aussi des difficultés à aborder ce qui n'attrait pas à sa profession, c'est-à-dire sa vie privée. [...]


[...] Notamment, il réagit par comparaison avec sa propre situation sociale : il a dépassé le stade de l'apprentissage et ressent une certaine supériorité. Il se permet donc de donner des conseils de méthode au lieu de faire part de son expérience d'acteur. De plus, la qualité d'étudiant sociologue est délégitimée dans un monde professionnel sans relation avec le monde intellectuel (l'activité intellectuelle est déconsidérée, car elle n'est pas rémunératrice). L'origine sociale de l'étudiant et sa place dans le système universitaire sont aussi l'expression d'une domination, ainsi que le sexe de l'étudiant (dans les milieux d'entreprises, la domination s'accentue si l'enquêteuse est une femme). [...]


[...] La domination s'exprime aussi par des signes extérieurs. Tout d'abord, il y a une intimidation du chercheur lié à l'espace : il est souvent reçu à l'intérieur du lieu de profession (luxueux) de l'enquêté, ce qui met en exergue la domination sociale. Ensuite, c'est une domination par l'attitude qui s'opère (vêtements, façon de parler, tenue corporelle). Afin de remédier à ce problème, le chercheur doit objectiver le lieu et la personne, ou alors faire du mimétisme afin de se rapprocher de l'univers social de l'interlocuteur (mais il y a un risque de gaffe Enfin, c'est le discours oral de l'enquête durant l'entretien qui affirme sa domination : il mène la discussion, choisit les sujets. [...]


[...] Commentaire de l'article S'imposer aux imposants Hélène Chamboredon, Fabienne Pavis, Muriel Surdez et Laurent Willemez L'article S'imposer aux imposants écrit par Hélène Chamboredon, Fabienne Pavis, Muriel Surdez et Laurent Willemez, a été publié dans la revue en sciences sociales Genèses du 16 juin 1944. À travers ce texte, les auteurs ont voulu montrer les difficultés que le sociologue débutant rencontre avec la pratique de l'entretien. Leur but est de partager leur expérience afin de donner des conseils aux apprentis sociologues. [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok