Les méthodes pédagogiques et le statut de l'erreur dans l'apprentissage

Les méthodes pédagogiques et le statut de l'erreur dans l'apprentissage

Résumé du document

Il n'y a pas de bonnes ou mauvaises méthodes : il faut simplement qu'elles soient adaptées (à la personne, au contenu, etc.). On distingue 5 méthodes pédagogiques.

Sommaire

I. Les méthodes pédagogiques
A. La méthode expositive (transmissive, passive ou magistrale)
B. La méthode démonstrative
C. La méthode interrogative ou maïeutique
D. La méthode active ou de découverte
E. La méthode expérientielle

II. Le statut de l'erreur dans l'apprentissage
A. Evolution du statut de l'erreur à travers celle du concept d'apprentissage
B. La typologie des erreurs

Informations sur la fiche

Laetitia
  • Nombre de pages : 3 pages
  • Publié le : 07/02/2014
  • Langue : français
  • Date de mise à jour : 09/09/2014
  • Consulté : 5 fois
  • Format : .doc

Extraits

[...] Apprendre c'est franchir progressivement une série d'obstacles (Piaget) (Théorie de l'apprentissage : Constructivisme) On va considérer des erreurs comme des performances qui vont servir d'indicateurs. Cette théorie confère à l'erreur un statut beaucoup plus positif. On construit une évaluation avec critères et indicateurs, pour réajuster ensuite. On considère donc normal, que dans l'apprentissage l'étudiant passe par des moments de difficultés, qu'il va en prendre conscience, réajuster et ainsi acquérir de nouveaux savoirs La typologie des erreurs Erreurs relevant de la compréhension des consignes Les termes employés dans la consigne ne sont pas compris correctement par une mauvaise interprétation. Il faut donc en avoir conscience. [...]


[...] Dans cette méthode l'enseignant incite à la formalisation du savoir faire par l'étudiant qui est le vrai producteur du savoir qu'il partage, et réélabore avec d'autres. C'est l'étudiant qui produit son savoir. Le statut de l'erreur dans l'apprentissage L'erreur est importante dans le processus d'apprentissage Evolution du statut de l'erreur à travers celle du concept d'apprentissage 1. Apprendre c'est acquérir naturellement des connaissances (Astolfi[3]) (Théorie de l'apprentissage : Béhaviorisme) Dans ce postulat, il entend par naturellement que les connaissances s'encrent dans la mémoire sans difficultés apparentes. On donne des cours magistraux qui vont permettre naturellement de développer des acquisitions. [...]


[...] De même d'une discipline à l'autre, les mots n'ont pas toujours les mêmes sens, ce qui peut perdre l'apprenant Erreurs résultant d'un mauvais décodage des règles. Y. Chevallard dit que l'élève va raisonner sous influence, par le jeu d'un contrat didactique. L'élève sait ce qui est attendu L'élève sait où l'enseignant l'attend. La difficulté des erreurs va alors venir de la mauvaise compréhension de la consigne implicite de l'enseignant. (Dans le cas par exemple ou l'étudiant se demande ce que l'enseignant veut exactement). [...]


[...] On insiste pour faire reformuler, et ainsi faire dire à l'étudiant ses connaissances La méthode active ou de découverte L'enseignant crée un scénario pédagogique avec du matériel qui permet d'utiliser les essais, les erreurs et le tâtonnement pour apprendre. Ces méthodes vont mobilier les expériences personnels de l'étudiant ou du groupe pour apprécier la situation et résoudre le problème. Cette méthode va suivre l'enchainement suivant : - Faire-faire l'étudiant - Faire dire à l'étudiant o Les deux permettent l'explicitation. - Reformulation par l'enseignant. C'est le cadre des TD et TP. [...]


[...] Le statut de l'erreur là est donc aussi fonction de ce qu'attend l'enseignant Erreurs témoignant des représentations notionnelles des élèves. Pour apprendre, on part avec des connaissances antérieures, qu'on va détruire. Pour pouvoir emmagasiner de nouvelles connaissances il faut détruire des connaissances mal faites, les obstacles vont alors survenir lorsque nous agissons et réfléchissons avec les moyens dont nous disposions déjà, ces moyens n'étant pas nécessairement appropriés ou corrects et amènent les élèves à faire des erreurs. Selon Bachelard[4] l'esprit ne peut se former qu'en se déformant Erreurs liées à la nature des opérations intellectuelles Certaines opérations ne sont pas disponibles à tout moment avec les élèves, l'apprentissage se construit avec le long terme en passant par des étapes successives. [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok