L'interview en psychologie

L'interview en psychologie

Résumé du document

Il faut apprendre à parler d'une nouvelle manière, faire parler les autres, savoir déceler les hésitations, la timidité ; il faut explorer les chemins qui permettront de découvrir un secret ; il faut mettre en confiance le sujet, l'interroger. L'entretien est une interaction particulière. Il s'agit souvent de deux interlocuteurs qui ne se connaissent pas au départ et qui vont échanger des propos sur un sujet dans une période limitée dans le temps. C'est une relation souvent duelle, de face à face, c'est une relation spécifique. L'interviewé n'a pas forcément envie d'être interrogé, soit il subit, soit il accepte. L'interviewer est là pour obtenir des informations, pour faire un diagnostic en vue d'une étude ou pour une prise en charge thérapeutique. Il est important que l'interviewé participe et soit partenaire.

Sommaire

  1. Qu'est-ce-qu'être interviewer?
  2. La conduite d'un entretien dépend de plusieurs facteurs qui vont être de l'ordre des objectifs (pourquoi fait-on cet entretien ?)
  3. Trois grands types d'entretien
  4. Quatre différentes techniques d'entretien
  5. Attitudes à tenir avec l'interviewé
  6. Neutralité bienveillante
  7. Quatre catégories de la coopération
  8. Plusieurs sortes de demande provenant de l'interviewer

Informations sur la fiche

Virginie
  • Nombre de pages : 3 pages
  • Publié le : 19/10/2013
  • Langue : français
  • Consulté : 3 fois
  • Format : .doc

Extraits

[...] Quatre différentes techniques d'entretien : entretien non directif (ou entretien libre) : ce sont des entretiens non structurés, qui sont réservés aux entretiens exploratoires, et qui sont souvent utilisés dans les entretiens cliniques entretien semi-directif : il y a une grille de thèmes à aborder, mais ces thèmes peuvent être abordés quand le patient le veut donc il y a une certaine souplesse, il n'y a pas d'ordre précis, l'enchaînement est libre ; cet entretien est assez vif entretien structuré et directif : les questions sont préétablies par l'interviewer ; ce dernier attendra des réponses à ses questions ; cet entretien est proche du questionnaire ; les questions peuvent être tant ouvertes que fermes, et elles sont standardisées entretien focalisé : technique d'entretien un peu composite dans le sens où il commencera de manière non directive, pour petit à petit, aboutir à un entretien plus directif Attitudes à tenir avec l'interviewé : Le respect de la personne dans sa dimension psychique, c'est une position éthique. Le respect de la personnalité du patient, de son appartenance sociale, culturelle, et de son milieu professionnel. Il faut inconditionnellement accepter ce qu'il dit et sa manière de le dire. [...]


[...] L'interview en psychologie Qu'est-ce-qu'être interviewer? Il faut apprendre à parler d'une nouvelle manière, faire parler les autres, savoir déceler les hésitations, la timidité ; il faut explorer les chemins qui permettront de découvrir un secret ; il faut mettre en confiance le sujet, l'interroger. L'entretien est une interaction particulière. Il s'agit souvent de deux interlocuteurs qui ne se connaissent pas au départ et qui vont échanger des propos sur un sujet dans une période limitée dans le temps. C'est une relation souvent duelle, de face à face, c'est une relation spécifique. [...]


[...] Il est important que l'interviewé participe et soit partenaire. Dans l'entretien, il y a une communication verbale et non verbale. On s'intéresse au système de représentation (comment se représente l'autre ? = système de valeur), et on regarde ses pratiques sociales, les évènements auxquels il a été confronté. L'entretien a pour spécificité de rapporter des idées qui sont représentées. C'est pour cela qu'en tant qu'interviewer il faut faire parler le sujet de tout ce dont il a vécu. Il est très important que l'entretien soit clair, compréhensif ; il faut que l'interviewer vérifie parfois s'il a bien compris les dires de l'interviewé. [...]


[...] On peut faire du recentrage quand on voit que l'entretien part n'importe comment, on repose la question centrale, on relance le débat. [...]


[...] L'interviewé a besoin d'une confiance pour coopérer. Dans une interaction, les interlocuteurs vont s'investir de façon différente, soit conflictuelle, soit coopérative, soit les deux. Parfois, il peut y avoir des tensions dans les entretiens. Quatre catégories de la coopération : catégorie de quantité : ne pas donner plus d'informations que nécessaire catégorie qualité : ne donner que des informations vérifiées catégorie de relation : compter sur l'aide de l'autre catégorie de modalité : s'exprimer avec clarté Au départ des entretiens, il est très courant de commencer par poser une question ouverte qui abordera le thème de la séance (exemple : j'aimerais que vous me parliez de votre vie en dehors du travail). [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok