Les troubles de la personnalité

Les troubles de la personnalité

Résumé du document

Ils constituent un handicap chronique ayant un effet négatif sur le fonctionnement social et professionnel du sujet. On a un trouble de la personnalité et on le garde ! C'est une caractéristique stable. Les troubles de la personnalité coexistent fréquemment avec une autre pathologie. C'est une modalité durable d'entrer en relation, de percevoir et de penser son environnement et soi-même, qui se manifeste dans de nombreuses situations sociales et professionnelles.

Sommaire

I. Définition d'un trouble de la personnalité
A. Groupe A : les bizarres et les excentriques
B. Groupe B : les émotifs et capricieux

II. Les descriptions cliniques
A. Groupe des personnalités excentriques et bizarres
B. Groupe des personnalités émotives et capricieuses
C. Groupe des personnalités anxieuses et craintives

Informations sur le cours

Maëlle
  • Nombre de pages : 6 pages
  • Publié le : 01/08/2019
  • Langue : français
  • Date de mise à jour : 01/08/2019
  • Consulté : 1 fois
  • Format : .doc

Extraits

[...] (Idées de référence (interprétations fausses d'incidents anodins qui prennent un sens spécial et particulier pour la personne) -conduites excentriques, particulières : Apparence excentrique Diagnostic différentiel : Leurs distorsions et le fait de tout interpréter différencie ce trouble du trouble de la personnalité évitante Différence avec la schizophrénie : le schizophrène croit vraiment tout ce qu'il perçoit, alors qu'il perçoit des choses qui n'existent pas. Il interprète ce qu'il perçoit comme étant une chose vraie. C'est un délire car il y croit. [...]


[...] Ils peuvent être en colère, puis triste, puis anxieux, de manière très rapide et intense. ( fluctuation de l'humeur (Hypersensibilité et réaction très violente au moindre petit événement (trébucher = une honte dramatique) Principe d'additivité émotionnel : toutes leurs émotions s'additionnent, le seuil de réactivité baisse, la réponse émotionnelle va être plus rapide et plus forte. On va être de plus en plus dans des interprétations d'événements irrationnelles. Le niveau d'inconfort émotionnel est extrême. [...]


[...] (Ils cherchent à être rassurés par leur entourage, recherchant l'approbation des autres et leurs louanges. tendance à exprimer ses émotions de façon excessive (Leur discours est souvent vague, manquant de détails et grandiloquent Il faut présenter au moins 5/8 critères TD 12 : échelle expressif théâtral • Description clinique du trouble de la personnalité narcissique : -Personne qui a une très bonne opinion de lui-même (Ils se croient différents des autres et pensent mériter un traitement spécial (Possèdent un sens irréaliste de leur propre importance (Ne peut être à l'aise que si on l'admire Ils tendent à exploiter les autres à leurs propres fins ( manifestent peu d'empathie à leur égard. [...]


[...] Le trouble de la personnalité schizotypique accepte que sa croyance soit ébranlée. Ils partagent un recouvrement avec des symptômes positifs de la schizophrénie Il faut présenter au moins 5/9 critères TD 12 : échelle original bizarre ATTENTION : il est aussi considéré comme faisant partie du spectre de la schizophrénie. Dans la CIM 10, il est considéré comme trouble schizotypique Groupe des personnalités émotives et capricieuses : • Description clinique du trouble de la personnalité antisociale : Il ne peut être diagnostiqué que si le sujet a plus de 18 ans et a déjà présenté avant l'âge de 15 ans quelques symptômes des troubles des conduites (mode de comportement répété et persistant ou les droits fondamentaux des autres et les principales règles sociales qui s'appliquent à cet âge-là sont bafouées) -Les sujets sont susceptibles de destruction des biens d'autrui, de frauder, de voler ou d'avoir d'autres activités illégales (Agressions envers des personnes ou des animaux (Ils ne tiennent pas compte des souhaits et droits d'autrui (aucune culpabilité, conduite irresponsable -Mensonges fréquents Il faut présenter au moins 3/6 critères TD 12 : échelle anticonformiste impulsif • Description clinique du trouble de la personnalité borderline : -Relations instables (idéalisation puis dévaluation des autres (l'abandon est extrêmement évité -impulsivité(la colère est peu contenue (gestes de suicide et de para-suicide Le trouble de la personnalité borderline peut être considéré comme un trouble de la régulation des émotions. [...]


[...] (On a un trouble de la personnalité et on le garde C'est une caractéristique stable Les troubles de la personnalité coexistent fréquemment avec une autre pathologie. Définition d'un trouble de la personnalité : -C'est une modalité durable d'entrer en relation, de percevoir et de penser son environnement et soi-même, qui se manifeste dans de nombreuses situations sociales et professionnelles. -Ce mode durable de l'expérience vécue et des conduites doit dévier notablement de ce qui est attendu dans la culture de l'individu. [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok