Tristan et Iseult - Mythe littéraire du Moyen Âge - Tristan, le chevalier fidèle

Tristan et Iseult - Mythe littéraire du Moyen Âge - Tristan, le chevalier fidèle

Résumé du document

En effet, Tristan est prêt à affronter le terrible géant et se porte lui-même volontaire pour le combattre, alors que ce dernier est réputé pour être un adversaire redoutable. Rien ne peut le faire changer d'idée et même lorsque le roi Marc essaie de l'en dissuader, la détermination de Tristan reste inébranlable.

Sommaire

I. Tristan est un parfait chevalier
A. Tristan est courageux
B. Tristan reste calme
II. Tristan est un chevalier exemplaire
A. Les combats que mène Tristan sont motivés par la volonté de servir son seigneur et son royaume
B. Tristan conquiert Iseult pour le roi Marc

Informations sur la dissertation

Kenza
  • Nombre de pages : 2 pages
  • Publié le : 09/11/2019
  • Langue : français
  • Date de mise à jour : 09/11/2019
  • Consulté : 0 fois
  • Format : .doc

Extraits

[...] Pourtant, Iseult ne semble pas insensible à ses charmes, mais Tristan ne s'en rend pas compte, trop absorbé par l'idée de satisfaire son roi. ⇨ Idée illustrée : Le champ lexical de la loyauté présent dans le chapitre 8 pour décrire Tristan et son acte (loyalement, tenir serment, fidèle dépositaire) témoigne de l'engagement de celui-ci envers son roi. Finalement, Tristan est un chevalier loyal, car il mène des combats périlleux au nom de son royaume et il ramène Iseult au roi Marc. [...]


[...] ⇨ Explication : En effet, Tristan est au service de son royaume et de ses alliés, c'est ce qui le motive à combattre leurs ennemis. Il combat le Morholt pour servir son roi, pour « venger l'honneur de la Cornouailles » et libérer le royaume d'une dette honteuse et injuste. ⇨ Idée illustrée : Il se montre aussi loyal envers le roi d'Irlande en combattant le dragon qui les menace, mais il est avant tout au service du roi Marc. [...]


[...] Rien ne peut le faire changer d'idée et même lorsque le roi Marc essaie de l'en dissuader, la détermination de Tristan reste inébranlable. ⇨ Idée illustrée : D'ailleurs, le champ lexical du courage présent dans le chapitre trois (prouesse, détermination, vaillance, téméraire) confirme que le combat de Tristan contre le Morholt est un véritable acte de bravoure. En effet, bien que Tristan soit beaucoup plus petit que son adversaire, il se montre à la hauteur du combat 1.2 (2e idée expliquée) De plus, Tristan reste calme et en pleine possession de ses moyens face au Morholt. [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok