Pimido

Les relations entre le Président de la République et le Premier ministre sous la Vème République.

Les relations entre le Président de la République et le Premier ministre sous la Vème République.
  • Résumé
  • Informations
  • Extraits

Résumé

Document: Dissertation de Droit Constitutionnel sur les relations entre le Président de la République et le Premier ministre sous la Vème République (4 pages) Extrait: « Certes, on ne saurait accepter qu'une dyarchie existât au sommet », De Gaulle en posant ce principe dans un discours de 1964, présente la fermeté des constituants d?instaurer un exécutif fort, composé d'un chef de l'Etat et d'un premier ministre qui lui est associé. Si la Constitution de 1958 offre une place prépondérante au Président de la République, il n'en a pas toujours été le cas. Ainsi dans l'histoire constitutionnelle de la France, de nombreux autres régimes ont été mis en place. Elle ne s'est dotée d'un Président de la République qu'en 1848, sous la Seconde République, ce chef d'Etat n'était autre que Louis-Napoléon Bonaparte. Suite à son coup d'Etat, les parlementaires, voyant d'un mauvais ?il cette nouvelle fonction, vont donner plus de pouvoirs aux ministres. L'ancêtre du Premier ministre, le Président du Conseil, voit le jour lors de la Restauration. Dès lors, il ne cesse d'avoir une place croissante. Sous la Troisième République, Thiers est à la fois chef de l'Etat et de chef du gouvernement. Cela laissait donc peu de place à la formation de gouvernement, si on note une volonté d'alléguer de grands pouvoirs à ce chef d'Etat, la pratique en est tout autre. En effet, depuis Jules Grévy, les présidents renoncent petit à petit à leurs pouvoirs, et n'opèrent plus qu'un rôle d'arbitre. À travers ces anciens régimes, on remarque que le Premier ministre est prééminent sur le Président. Lors de l'élaboration de la Constitution en 1958, ces auteurs voulaient restaurer l'exécutif, en mettant en place un bicéphalisme de l'exécutif efficace. Ainsi cette Constitution offre une place dominante au Président de la République, comparée à celle qu'occupaient ses prédécesseurs. Il a donc obtenu d'important pouvoirs, se démarquant de la fonction présidentielle honorifique des deux Républiques précédentes, il ne se contente plus « d'inaugurer les chrysanthèmes » (De Gaulle), il devient un véritable acteur. Face à cette montée en puissance du Président de la République, le premier ministre a tendance à rester effacé. Ce schéma du bicéphalisme inégalitaire au profit du président s'observa durant la période gaulliste et giscardienne; puis l'arrivée au pouvoir de Mitterrand et les différentes cohabitations qui ont suivi ont mis en valeur la complexité des liens entre le président et le chef du Gouvernement. En effet, les relations du « couple » Président-Premier ministre sous la Vème République, restent innovantes. Ce qui donne lieu à un débat, lequel de ces deux acteurs politiques sera le vrai chef de l'exécutif? Quelles seront leurs relations? Ainsi nous nous demanderons si sous la Vème République, le Président de la République et le Premier ministre forment un duo complémentaire, ou s'ils ne sont que de simples rivaux dans cette lutte au pouvoir? Nous remarquerons que leurs rapports dépendent du contexte politique, si en période de fait majoritaire, il semblerait que les deux rôles s'harmonisent (I); en cas de cohabitation, ce duo tendrait à devenir un duel (II). Plan: I) Une collaboration en période de fait majoritaire II) La naissance d'une dualité en période de cohabitation?

Les plus consultés

  • Pour comprendre l'évolution de la pratique référendaire de la Vème République, il est intéressant de s'interroger sur les origines historiques de cette procédure. L'origine du référendum est le plébiscite qui vient du latin plebiscitum, composé de plebs (« le peuple ») et scitum (« décret »). En effet, dans certaines cités grecques et à Rome...

    Tereza

    jeudi 30 juin 2011

    Dissertation de 10 pages - Droit constitutionnel

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • La Vème république marque une nette transition avec la IIIème et la IVème République en définissant d'une façon nouvelle les pouvoirs législatif et réglementaire, leur rôle, et les rapports qu'ils entretiennent. Dans un titre V intitulé « Des rapports entre le Gouvernement et le Parlement », la Constitution du 4 octobre 1958, caractérisée par la...

    lucie

    mardi 05 avril 2011

    Commentaire de texte de 3 pages - Droit constitutionnel

    Commentaire.s (1) Partage.s (0)
  • La Constitution de la Ve République instaure un régime semi-parlementaire, semi-présidentiel, avec deux têtes au sommet de l'exécutif. Le 31 janvier 1964, le Général de Gaulle déclarait dans une conférence de presse « Homme de la nation, mis en place par elle-même pour répondre à son destin, le Président est évidemment seul à détenir et à...

    Pauline

    lundi 21 juin 2010

    Commentaire de texte de 7 pages - Droit constitutionnel

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Par sa décision du 16 juillet 1971, « le Conseil constitutionnel donne pour la première fois force à tout ce qui est énuméré dans le préambule de la Constitution de 1958 qui, lui-même, renvoie au préambule de la Constitution de 1946, qui renvoie à celui de 1789 ». Liberté d'association : actes : séminaires, Council of Europe, 1994. Cette...

    Jennifer

    jeudi 19 mai 2011

    Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit constitutionnel

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)

Les plus récents

  • Le fédéralisme américain, à savoir une union d'État à travers un pacte constitutionnel qui organise le statut de l'État fédéral et qui détermine le rôle des États membres dans la fédération, est mis en place par la Constitution établie le 17 septembre 1787. Cette Constitution, c'est-à-dire un ensemble de règles ici écrites qui déterminent la...

    Adrien

    vendredi 14 juin 2019

    Dissertation de 3 pages - Droit constitutionnel

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • On trouve ce principe à l'article 34 de la Constitution qui est relatif au domaine de compétence du législateur et qui dispose que la loi détermine les principes fondamentaux de la libre administration des collectivités territoriales. Et puis surtout on trouve ce principe à l'article 72 de la Constitution qui dispose que dans les conditions...

    nicolas

    mardi 11 juin 2019

    Cours de 46 pages - Droit constitutionnel

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Constitution adoptée en 1787 et active en 1789, plus ancienne du monde (ajout du Bill of Rights actif en 91 avec les 10 premiers amendements), fondée sur une séparation stricte et verticale (fédéralisme) des pouvoirs (checks and balances), régime présidentiel.

    Xavier

    jeudi 25 avril 2019

    Fiche de 4 pages - Droit constitutionnel

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Ce sujet s'inscrit dans la problématique des relations entre le Président de la République et le Premier ministre. Sa portée vise à s'interroger sur le fait de savoir si le gouvernement n'est que l'exécutant du programme présidentiel adopté, depuis 1962, au suffrage universel lors de l'élection du président. Le terme "exécuter" apparaît donc en...

    Colin

    vendredi 01 mars 2019

    Dissertation de 1 pages - Droit constitutionnel

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)

Je partage sur Facebook

Je partage sur LinkedIn

Je partage sur Facebook

Je partage sur LinkedIn

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant ta navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, tu en acceptes l'utilisation. Privacy Policy

ok