La B.C.E - Banque Centrale Européenne

La B.C.E - Banque Centrale Européenne

Résumé du document

Si les banques centrales des principaux pays développés sont indépendantes par la loi vis à vis du gouvernement, on constate que leurs gouvernements respectifs tentent d'exercer une pression sur leurs décisions. La BCE a quant à elle été conçue pour être en totale indépendance vis à vis des gouvernements de Etats membres. (article 108 TCE). La BCE a été mis en place le 1er janvier 1999 au même moment que l'instauration de la monnaie unique dans l'union européenne. Elle a pris la suite de l'institut monétaire européen (IME) créé le 1er janvier 1994 avec le début de la seconde phase de l'union économique et monétaire (UEM). L'IME était situé à Francfort et tout comme la BCE disposait de la personnalité juridique et de ressources propres provenant des contributions des banques centrales nationales et non du budget de la communauté.

Informations sur la fiche

Arnaud
  • Nombre de pages : 5 pages
  • Publié le : 25/06/2008
  • Langue : français
  • Consulté : 0 fois
  • Format : .doc

Extraits

[...] La BCE a été mis en place le 1er janvier 1999 au même moment que l'instauration de la monnaie unique dans l'union européenne. Elle a pris la suite de l'institut monétaire européen (IME) créé le 1er janvier 1994 avec le début de la seconde phase de l'union économique et monétaire (UEM). L'IME était situé à Francfort et tout comme la BCE disposait de la personnalité juridique et de ressources propres provenant des contributions des banques centrales nationales et non du budget de la communauté. [...]


[...] De plus, comme on l'a vu le président de l'eurogroupe et le commissaire chargé des questions économiques et financières participent au conseil des gouverneurs. Cette présence sans droit à la délibération garantie une action transparente de la BCE vis à vis de la communauté et des Etats membre de l'euroland. Enfin un débat annuel est organisé au parlement européen sur la politique de la BCE. II. La politique monétaire menée par la BCE a globalement atteint les objectifs fixés mais n'a pas permis une coordination renforcée des politiques des Etats membres. [...]


[...] Actuellement le taux de référence est de 4,5%. La surveillance d'indicateurs économiques prévenant de l'évolution des prix (production industrielle par secteur, crédit aux ménages, aux entreprises, prix de production Ses moyens d'actions sont identiques à ceux des BCN : Refinancement des banques commerciales Réserves obligatoires Opération d'open market Au départ la BCE avait annoncé une politiques très restrictive, pourtant au fil du temps la BCE s'est montrée accommodante (trop accommodante aux yeux de l'OCDE rapport 2007 taux directeurs trop faibles, ou globalement approprié selon le FMI). [...]


[...] Il est composé des ministres des finances de la zone euro, le président de la commission, le président du CEF. Cette instance est pour le moment informelle, et une poursuite de cette coordination pourrait être la clef de la réussite et d'une plus grande acceptation du rôle de la BCE. [...]


[...] Son fonctionnement est en lien étroit avec celui du SEBC (système européen des banques centrales) qui réunit les organes de la BCE et les BCN. La crédibilité de l'action de la BCE est garantie par son indépendance vis à vis des gouvernements des Etats membres et des organes de la communauté et par son fonctionnement centralisé. Si on peut estimer que la BCE a atteint les objectifs que le traité et elle-même s'étaient fixés, il demeure actuellement des questionnements relatifs à l'efficacité de sa politique monétaire explicitement dénuée de tout lien avec les réalités asymétriques des pays de la zone Euro et au nécessaire renforcement de la coordination des politiques économiques menées par les Etats membres. [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok