Pimido

Jean de La fontaine - Biographie et Fables

Jean de La Fontaine est un des écrivains français les plus connus, aussi bien dans notre pays qu'à l'international. S'il est connu, c'est bien évidemment grâce à ses Fables. Qui est-ce vraiment ? Quels sont ses autres écrits ?

Biographie de La Fontaine

Credit Photo : Pixabay

Lecture en ligne

Consulte tous les documents de Pimido en illimité

Biographie de Jean de La Fontaine
Exemples de fables les plus connues


Biographie de Jean de La Fontaine

Jean de La Fontaine est né le mois de juillet 1621 au sein d'une famille bourgeoise de province. En effet, son père travaillait en tant que conseiller du roi. Il entreprend des études de lettres en rhétorique latine et des études de droit. Il se tourne un court moment vers une vie ecclésiastique avant de retrouver le domaine du droit.

Ses premiers succès littéraires arrivent presque au même moment que son mariage avec Marie Héricart. À cette période, il commence à fréquenter le milieu des lettres. En 1685, il écrit et publie deux longs poèmes, suivis du recueil Contes et Nouvelles, en 1665.

C'est en 1668 qu'il publiera les six premiers livres des Fables, et un roman ; Les Amours de Psyché et de Cupidon. Il ne va pas tarder à fréquenter d'autres grands écrivains de son époque : Molière, Boileau ou encore Racine.

Dix ans plus tard, il décide de publier une nouvelle version des Fables. En 1684, il intègre l'Académie française bien que le roi Louis XIV n'y soit pas très favorable. Au total, il écrit 240 fables.

Jean de La Fontaine meurt le 13 avril 1695 à Paris.


Exemples de fables les plus connues

1. Le corbeau et le renard

La morale dit que la supériorité sociale n'est pas si importante, La Fontaine y critique la vanité humaine.


2. La cigale et la fourmi

Sans doute une des morales les plus connues, le travail récompense toujours. Il faut travailler, comme le fait la fourmi et non pas comme la cigale qui se prélasse.


3. La lionne et l'ourse

La morale dit que parfois les personnes se plaignent, mais qu'elles feraient mieux de se comparer aux autres pour se rendre compte qu'il y a des gens qui ont des problèmes plus graves.


4. La laitière et le pot au lait

La Fontaine nous dit ici qu'il ne faut pas prendre ses rêves pour la réalité.


5. Le curé et le mort

C'est une morale qui s'approche de la précédente (celle de La laitière et le pot au lait) ; le danger de faire des plans sur la comète qui empêchent parfois de profiter vraiment de l'instant présent et de ce que l'on a.


6. Le loup et l'agneau

Selon cette fable, quels que soient les arguments utilisés et peu importe la vérité, si jamais il y a quelqu'un de plus fort que vous qui vous en veut, rien ne pourra l'arrêter. C'est la balance du plus fort et du plus faible.


Source : Encyclopédie Larousse


Les articles suivants peuvent t'intéresser :

Les Loups et les Brebis de La Fontaine : résumé et explication
Explication et commentaire de la fable Le Gland et la Citrouille, de Jean de La Fontaine
Les Poèmes de Rimbaud : Le dormeur du val, Le bateau ivre et Voyelles
Commentaire de texte - L'Isolement de Lamartine
Méthodologie de la lecture analytique

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant ta navigation sur Pimido.com, tu en acceptes l'utilisation. Privacy PolicyOK