Théories & notions économiques

Keynes, Weber, Sapir, néo-classicisme, business model ou modèle économique : le comité de lecture vous propose ici des cours, dissertations, commentaires de texte pour vous aider à mieux comprendre les concepts de théorie économique.

  • John Maynard Keynes avait commencé par être membre de l'école de Cambridge (avec Alfred Marshall, Arthur Cecil Pigou : principe du « pollueur-payeur »). Le Keynes de 1936 est confronté à un double problème: il constate que la démocratie à l'occidentale est très malade, on est confronté entre Hitler et Staline, il pense qu'il est nécessaire de...

    Anaïs

    mercredi 27 juin 2012

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • La renaissance et la réforme : Jules Michelet caractérise cette période comme étant : « la redécouverte de l'homme et la redécouverte du monde ». A partir de 1492, période marquée par les découvertes de Christophe Colomb, période de la pensée Copernicienne et Galiléenne : "La terre est ronde, et est un élément d'un mécanisme général". Ce n'est...

    Anaïs

    mercredi 27 juin 2012

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Trois auteurs fondamentaux : Léon Walras, Karl Menger et Stanley Jevons. Ils aboutissent sans se connaître aux mêmes conclusions. Ils partent du constat que la théorie de la valeur travail est très dangereuse politiquement, elle était censée donner le pouvoir aux classes prolétariennes. On propose une nouvelle théorie de la valeur : celle d' «...

    Anaïs

    jeudi 28 juin 2012

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • C'est un courant franco-français qui retrouve aujourd'hui l'actualité, car c'est un hymne à la nature, à la vie et à la terre. Les physiocrates étaient très en avance sur la prise en compte de la dimension écologiste. L'homme fort de ce mouvement était François Quesnay, Turgot, Lemercier De La Rivière (inventeur réel de la loi des débouchés :...

    Anaïs

    jeudi 28 juin 2012

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • L'économie cherche à expliquer la réalité afin de prévoir. Pour expliquer et prédire, Maurice Allais distingue trois étapes, énoncer des hypothèses, proposer une représentation simplifiée du problème, mesurer la portée explicative de la théorie. Les hypothèses servent à déterminer ce qui est important ou pas. Elles servent aussi à définir les...

    Auteur

    mercredi 04 juillet 2012

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Certains coûts sont rigides donc à court terme, les coûts de production plus élevés qu'à long terme généralement. Les courbes de coût moyen ont une forme en U à court terme, elles peuvent également avoir une forme en U à long terme mais pour des raisons différentes. Quelles relations existe-t-il entre les courbes de coût moyen à court terme et à...

    Auteur

    mercredi 04 juillet 2012

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Pour les hommes d'affaires, il s'agit d'un mode de fonctionnement d'un marché où chaque entreprise détermine son comportement en tenant étroitement compte des décisions des autres entreprises et des réactions de la clientèle. Pour les économistes, la théorie microéconomique associe au contraire la notion de concurrence parfaite au caractère...

    Auteur

    mercredi 04 juillet 2012

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • L'hypothèse selon laquelle les firmes maximisent leurs profits est-elle légitime ? Quel est le niveau de production maximisant le profit sur un marché quelconque ? Sur un marché parfaitement concurrentiel ? La maximisation du profit est une hypothèse largement utilisée. Elle prédit le comportement des firmes avec suffisamment de précision et...

    Auteur

    mercredi 04 juillet 2012

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Dans le long terme, une firme peut modifier tous ses facteurs, y compris la taille de ses installations. Elle peut décider de sortir du marché et d'abandonner définitivement sa production. Elle peut décider d'entrer sur un marché aussi, en se lançant dans la production d'un nouveau bien. Sur des marchés concurrentiels, les firmes peuvent entrer...

    Auteur

    mercredi 04 juillet 2012

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • À court terme, le prix du marché égalise la quantité demandée à la quantité totale offerte par le nombre donné des firmes de la branche, chaque firme produisant sur sa courbe d'offre à court terme. À long terme, le prix du marché égalise la quantité demandée à la quantité totale offerte par le nombre variable de firmes de la branche, chaque...

    Auteur

    mercredi 04 juillet 2012

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Il y a « monopole naturel » sur un marché si, pour tout niveau de la production, le coût des facteurs utilisés est minimal lorsque la production est réalisée par une seule entreprise. Condition suffisante, mais non nécessaire : toutes les firmes doivent avoir la même technologie et leur coût moyen à long terme est décroissant, c'est à dire qu'il...

    Auteur

    mercredi 04 juillet 2012

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • La spécificité du monopole, en tant que seul producteur d'un bien, s'il décide d'accroître son prix n'a pas à tenir compte de la réaction de concurrents qui pourraient accroître leur part de marché en fixant un prix plus faible. Le monopole s'identifie par conséquent au marché, il contrôle totalement la quantité offerte sur le marché mais cela...

    Auteur

    mercredi 04 juillet 2012

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Pour que la comparaison ait un sens, les deux industries doivent être confrontées aux mêmes conditions de demande et de coûts. Problématique : Comment se comporterait la même industrie si elle était d'abord organisée comme une industrie concurrentielle ? Et ensuite comme un monopole ? Mise en garde : c'est évidemment une comparaison dangereuse....

    Auteur

    mercredi 04 juillet 2012

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Afin d'effectuer une comparaison entre deux entreprises, l'une de l'économie sociale et l'autre de l'économie capitalistique, nous nous intéresserons à deux entreprises du secteur bancaire. L'étude va donc porter sur la BNP Paribas et le Crédit Mutuel. Avant de nous intéresser à la comparaison des indicateurs RSE de ces 2 groupes, il convient de...

    Anthony

    lundi 09 juillet 2012

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • L'abbé Gabriel Bonnot de Mably (1709-1785) est un moraliste, économiste et historien du XVIIIe siècle, il a une vision très réaliste de la société et s'oppose en cela au dogmatisme des philosophes de son temps qu'il critique dans ses livres. Il propose ainsi une société idéale qui repose sur des principes égalitaires. Dans son euvre Du Commerce...

    Vincent

    lundi 09 juillet 2012

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Etes vous capable de justifier la construction des courbes ? Quels sont les enjeux relatifs à la pente de LM ? Etes vous capable de justifier le déplacement des courbes ? (IS décroissante, LM croisste ?) En quoi le modèle ISLM est il keynésien ? En quoi ne l'est il pas ?

    Marion

    jeudi 19 juillet 2012

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Hicks : innovations induites par le changement des prix relatifs. Schumpeter : rôle de l'entrepreneur dans l'utilisation des inventions. Kaldor : fonction de progrès technique : le tx de cr de Pté du travail fonction du taux d'accumulation du capital/tête. Loi de Verdoorn : le tx d'accumulation => le taux de cr de la productivité du travail. KJ...

    alex

    lundi 23 juillet 2012

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • 1 Soit un sentier d'équilibre défini pour s1>s* - Une réduction de s jusqu'à s* augmente immédiatement c. - C' est toujours supérieur à c1 pendant toute la phase transitoire. On dit que l'économie pour s=s1>s*est en état d'inefficience dynamique (elle épargne trop). 2 A l'inverse si s=s0< s* i) On peut augmenter c en augmentant s. ii) Ceci...

    alex

    lundi 23 juillet 2012

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • En partant de k=4 pour lequel apparaît une évolution chaotique sur tout l 'intervalle de x0. Même comportement jusqu 'à k=3,7 mais sur des intervalles qui se réduisent. Pour k = 3,6 apparaît deux bandes avec des évolutions chaotiques à l 'intérieur et régulière à l 'extérieur. Quand k baisse jusqu 'à 3,5699 chaque bande se rétrécit et éclate en...

    alex

    lundi 23 juillet 2012

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • La plupart des théories que vous avez vues jusqu'ici sont statiques (équilibre statique). Beaucoup de phénomènes économiques ne peuvent s'appréhender qu'en introduisant le temps (approche dynamique). Mais il faut considérer : - Les interactions entre les individus (influence d'un agent sur d'autres : duopole...). - Que les individus tentent de...

    alex

    lundi 23 juillet 2012

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • C'est une révolution économique et sociale qui marque l'entrée de l'occident mais également d'une partie toujours plus grande de la planète dans la civilisation industrielle. C'est ère nouvelle marque le début d'une période de croissance économique à peu près continue telle que l'humanité n'en a jamais connu auparavant. Elle s'accompagne du...

    Maxime

    lundi 30 juillet 2012

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • L'environnement peut constituer : - Une menace pour l'UC : ex : arrivée d'un nouveau concurrent, qui propose un nouveau service, un concurrent qui agrandit sa superficie / les clients changent de comportemento - Une opportunité : ouverture d'un nouveau rayon (snack) pour nomadisme (ceux qui mangent hors de chez eux), nouveau parking,...

    JULIANA

    mardi 31 juillet 2012

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Les échanges s'effectuent par l'intermédiaire de la monnaie. Elle a plusieurs fonctions. Ces fonctions ne peuvent être remplies que si la monnaie possède certaines qualités. Ces qualités, c'est la confiance et la stabilité. La monnaie est un instrument d'échange car tous les produits vont s'échanger contre de la monnaie ce qui me permet...

    JULIANA

    mardi 31 juillet 2012

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Dans une économie de marché, les offreurs et les demandeurs de biens et/ou services, de travail ou de capitaux vont se confronter pour déterminer les conditions de leurs échanges. De cette confrontation va résulter la fixation d'un prix de marché. Ce prix est un facteur d'information et il va assurer une coordination des décisions économiques...

    JULIANA

    mardi 31 juillet 2012

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • La croissance en économie, c'est une augmentation du PIB sur une période d'un an ou plus. En dessous d'un an, on parle d'expansion. Cette notion de croissance est quantitative et elle se distingue donc de la notion de développement qui elle est qualitative.

    JULIANA

    mardi 31 juillet 2012

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • La répartition des richesses crée par les activités de production s'effectue en 2 étapes : - La répartition primaire où l'on va rémunérer le facteur travail, capital et mixtes (travail + capital : loyer, intérêts si placements, dividendes si actions). - La répartition secondaire dans laquelle on va modifier la répartition primaire par le...

    JULIANA

    mardi 31 juillet 2012

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • La conception Bismarckienne de la protection sociale: Conception qui date du fin 19e siècle, M. Bismarck (allemand), a crée les assurances sociales (conception « tirelire »). Il y a 3 principes fondamentaux : - On est assuré si on a cotisé, protection qui bénéficie uniquement à ceux qui ont versés des cotisations. - Cette assurance instaure...

    JULIANA

    mardi 31 juillet 2012

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Pour faire les bons choix, il faut disposer de l'information. Cette information doit renseigner d'une façon correcte sur les prix et la qualité des biens que l'on est susceptibles d'acheter. Or, les agents économiques doivent souvent prendre des décisions alors que l'information est imparfaite. L'état ou l'autorité de régulation vont corriger...

    JULIANA

    mardi 31 juillet 2012

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Une stratégie dominante est une stratégie qui rapportera toujours plus au joueur qu'une autre stratégie, qu'elle que soit la stratégie de l'autre joueur (le minimum apporté par la stratégie dominante étant au moins égale au maximum apporté par une autre stratégie).

    Alexandre

    mardi 07 août 2012

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Taylor : autodidacte, il rationalise le travail (il crée l'échafaudage en regardant une construction de mur). Homme motivé par un système de prime de rendement, domination de la machine sur l'homme; dépossède le travailleur de sa liberté de travail car enlève la finalité du travail: créer une euvre car elle devient la paye, le salaire, il retire...

    Roeum

    mardi 14 août 2012

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)