Pimido

La démocratie libérale

La démocratie libérale
  • Résumé
  • Informations
  • Extraits
  • Sur le sujet

Résumé

I. La démocratie libérale A. La protection des libertés B. Le pluralisme politique II. Le titulaire de la société A. La souveraineté populaire B. La souveraineté nationale III. Les modes d'exercice de la souveraineté A. L'idéal démocratique : le gouvernement direct B. La diffusion du régime représentatif, le gouvernement par délégation C. L'aménagement du régime représentatif : la démocratie semi-directe

Abraham Lincoln (1er président) définit la démocratie comme « le gouvernement du peuple par le peuple et pour le peuple ». Winston Churchill a dit que la démocratie était « le pire des régimes après tous les autres ». Le mot « démocratie » est formé de 2 mots grecs : « demos », le peuple et « cratos », le pouvoir. « Démocratie » signifie le gouvernement du peuple par lui même. Le peuple se gouverne par lui même. La démocratie est avant tout un idéal. Jean Jacques Rousseau a écrit, « il n’a jamais existé de véritable démocratie et il n’en existera jamais. Un gouvernement si parfait ne convient pas à des hommes ». Autrement dit, la démocratie serait le gouvernement des Dieux. La démocratie peut être définie positivement comme le gouvernement du plus grand nombre. Avec le risque que la démocratie ne soit en réalité la tyrannie de la majorité que dénonçait déjà Alexis de Tocqueville dans son ouvrage LA DEMOCRATIE EN AMERIQUE. Négativement, la démocratie désigne un système politique dans lequel ni un individu ni un groupe ne s’approprient le pouvoir. Autrement dit, en démocratie, le pouvoir appartient à tous, au peuple. Et le peuple exerce ce pouvoir soit directement, soit par ces représentants. Et le système ne reste démocratique que si les représentants sont désignés et révoqués par la voie d’élection périodique et libre.

Les plus consultés

  • Aux détracteurs de Martin Luther King qui s'inquiétaient qu'il proclame l'obéissance à certaines lois et l'infraction à d'autres, Martin Luther King apportait la précision suivante : « Il existe deux catégories de lois : celles qui sont justes et celles qui sont injustes. Je suis le premier à prêcher l'obéissance aux lois justes. L'obéissance...

    Inès

    lundi 16 juin 2014

    Commentaire de texte de 9 pages - Sciences politiques

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Document: Ce cours de 60 pages présente une analyse politique. Il peut y avoir une spécialisation de la sociologie pour analyser différents domaines, ici la politique. La sociologie politique est un sous domaine de la sociologie, elle hérite de l'histoire et de la situation critique de la sociologie. Extrait: L'idée d'étudier rigoureusement...

    dimanche 05 octobre 2008

    Cours de 71 pages - Sciences politiques

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Politique est une notion confuse. Cité en grec veut dire ville mais a aussi donné le mot police. Quand le mot est féminin, il renvoi à un espace de compétition pour la conquête des pouvoirs. Max Weber : « effort pour participer au pouvoir ». Quand il est masculin, le mot a un sens plus noble. C'est une vision savant, c'est l'idée de rechercher...

    Quentin

    mardi 22 novembre 2011

    Cours de 70 pages - Sciences politiques

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • L'antiquité grecque est à l'origine d'une réflexion sur la condition de l'Homme en société. Pourquoi l'homme vit il en société? C'est une réflexion sur le pouvoir qui va émerger. Cette pensée politique grecque se construit dans le cadre d'une Cité État. Ce mot « politique » qu'on peut rattacher au mot « polis » (cité) traduit une réflexion sur...

    Théo

    vendredi 02 décembre 2011

    Cours de 92 pages - Sciences politiques

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)

Les plus récents

  • L'État est une forme moderne du pouvoir politique. Cette forme d'État est apparue en France à la Renaissance, les autres pouvoirs politiques manquaient de souveraineté que l'on peut définir comme le monopole du pouvoir politique homogène. Le pouvoir dans l'Antiquité romaine était un pouvoir non homogène.

    Guillaume

    lundi 04 novembre 2019

    Cours de 3 pages - Sciences politiques

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • De quoi parle-t-on ? D'actions clandestines qui visent à éradiquer des réseaux considérés comme dangereux et exécuter les ennemis potentiels de la France. Ces opérations ont déjà existé, c'est un secret absolu. Au sein des armées, les forces spéciales ont gagné de plus en plus d'influence.

    isabelle

    samedi 13 juillet 2019

    Fiche de lecture de 2 pages - Sciences politiques

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • La violence peut être une violence contre l'État ou une violence dont l'État est à l'origine. La violence était au ceur du processus de formation des États en Europe occidentale. On a ensuite vu que la mobilisation de la violence imposait un fort taux d'homogénéisation de la population. Besoin de consolider un fort sentiment d'identification...

    Maria

    lundi 06 mai 2019

    Cours de 3 pages - Sciences politiques

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Corée : pays démocratique, en voie de développement, accoutumé aux pratiques occidentales. Avant la libération de la colonisation japonaise, c'était un pays secret. Poète "la Corée est un pays du matin calme". Après la libération en 1945, la Corée se trouve divisée en 2 : Nord communiste et Sud démocratique. Depuis 1948 : régime présidentiel....

    Maria

    dimanche 05 mai 2019

    Cours de 4 pages - Sciences politiques

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)

Je partage sur Facebook

Je partage sur LinkedIn

Je partage sur Facebook

Je partage sur LinkedIn

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant ta navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, tu en acceptes l'utilisation. Privacy Policy

ok