Les grands modèles idéologiques

Les grands modèles idéologiques

Résumé du document

Un modèle est un système de valeur. A partir de 1945-1947, deux modèles s'opposent : le modèle soviétique et le modèle américain. Ces deux modèles affirment répondre aux aspirations tant économique que sociologique et politique des populations du monde. Chacun d'eux veut édifier un nouvel ordre mondial. Cependant, ils sont radicalement opposés : – L'un défend la liberté individuelle – L'autre défend l'égalité Ces deux notions sont difficiles à concilier et chacun des deux modèles veut convaincre l'autre du bien fondé de ces conceptions par la propagande.

Sommaire

I. Le modèle soviétique
A. L'apogée du modèle (1945-1953)
B. Déstalinisation et réformes
C. Brejnev : la paralysie du modèle
D. Gorbatchev : le modèle irréformable (1985-1991)

II. Le modèle américain
A. Fondements du modèle
B. L'opulence et les inégalités (années 1950)
C. Le leader du monde libre
D. Contestations et limite s du m odèle ( jusqu'à la fin des années 1960)

Informations sur le cours

ANGIE
  • Nombre de pages : 8 pages
  • Publié le : 09/05/2012
  • Langue : français
  • Date de mise à jour : 09/05/2012
  • Consulté : 2 fois
  • Format : .pdf

Extraits

[...] L'American Indian Movement exige que les terres soient rendues. Le melting-pot a cédé la place à un communautarisme (ils vivent à côtés mais pas ensemble : salad bowl). Au milieu de l'année 1965, les femmes protestes contre le sexisme. Les féministes réclament l'égalité du travail (des salaires égaux). Il y a également des mouvements de protestation contre la Guerre du Vietnam, ce sont des jeunes qui vont militer sur les campus et dénonce l'impérialisme des États-Unis. Bob Dylan, célèbre chanteur, tentera de faire évoluer sa musique pour montrer la volonté d'un changement, il y aura également une manifestation devant la maison blanche en 1968. [...]


[...] A la fin de 1971, c'est la fin du système de Bretton Woods, il y a volatilité et instabilité des cours du dollar. Politiquement, il y a une série d'assassinats, l'affaire du Watergate (affaire d'espionnage politique), et d'autres encore fragilise la démocratie. Le Président Nixon se voit de démissionner en 1974. [...]


[...] Aux origines de la nation américaine, les États-Unis sont divisés en deux entre le Nord et le Sud dont les modèles économiques et politiques sont différents. On distingue un Sud rural et esclavagiste d'un Nord urbain et de libre-entreprise. C'est à l'issue de la guerre de Récession que s'unissent les États-Unis, mais, il y a un mythe de l'unité face aux nations américaines, cosmopolites. La population américaine peut être représentée par un Salad Bowl mais non un melting-pot pot (métissage) mythique. [...]


[...] Le président des États-Unis est élu pour quatre ans, et ne peut remplir que deux mandats. Son rôle est d'appliquer les lois, de négocier les traités internationaux mais il n'est pas responsable devant le Congrès, il ne peut dissoudre le Congrès et il ne peut refuser un texte du Congrès. Son pouvoir lui vient d'un groupe de grands électeurs, eux-mêmes élus de chaque état. Le pouvoir législatif est composé de deux chambres (il est bilatéral) ; il y a deux sénateurs par état élu pour six ans. [...]


[...] Khrouchtchev souhaite étendre les réformes à la classe politique en 1964 en supprimant les privilèges (aux apparatchiks, soviétiques . Néanmoins, face à l'opposition, Khrouchtchev est émis de ses fonctions. Il meurt en 1972 pendant sa retraite. Leonid Brejnev s'impose comme le leader grâce au modèle de la nomenklatura mais n'aura aucun de culte de la personnalité. Ces personnages sont issus des révolutions. Seul le Parti est l'institution qui organise la société. Il souhaite faire perdurer le système Stalinien impliquant une stagnation de l'URSS. [...]

Sur le sujet : Les grands modèles idéologiques

  • Les grands modèles idéologiques - publié en octobre 2013
    Fiche de 2 pages - Relations internationales
    Les USA symbolisent la démocratie libérale, par opposition aux démocraties populaires, et la réussite du capitalisme. Pourtant, ce ?mythe américain? connaît de sérieuses limites. Le système politique est fondé sur une constitution datant de 1787. Aucun des trois pouvoir n'est véritablement soumis aux autres. Le président n'est pas pas...

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok