Sociologie de la société de consommation

Sociologie de la société de consommation

Résumé du document

C'est un terme apparu en France dans les année 60 et repris dans un livre de Baudrillard dans "La société de consommation" (1970). La société de consommation est un type d'organisation sociale qui valorise et met en œuvre la consommation de masse (consommation accessible au plus grand nombre, démocratisée et abondante qui va se traduire par une multiplication des biens). L'économie se centre de plus en plus vers la consommation et il y a un changement plus centré sur la production par rapport au point de vue traditionnel. Ici, on va analyser les choses d'un point de vue sociohistorique. Quels sont les idéaux portés par la société de consommation ?

Sommaire

I. Les origines de la société de consommation
A. La remise en cause d'un modèle de société traditionnel
B. La "querelle du luxe"
C. Les nouvelles formes de consommation
II. Le triomphe de la société de consommation
A. Des chiffres et des choses
B. Les transformations de la société de consommation

Informations sur le cours

Florian
  • Nombre de pages : 13 pages
  • Publié le : 27/08/2018
  • Langue : français
  • Date de mise à jour : 27/08/2018
  • Consulté : 2 fois
  • Format : .doc

Extraits

[...] Exemple : on gagne 1000€ et on passe à 2000€ (revenu x2) on dépense 250€ pour l'alimentation mais on ne va pas doubler le budget de l'alimentation par 2 aussi (500€) on aura envie de satisfaire d'autres besoins Selon Engel, le budget de l'alimentation augmente moins vite que le budget global car on aura envie de satisfaire d'autres besoins (les loisirs, la santé, l'esthétique, l'habillement, etc ⇨ On a donc, entre 1959 et aujourd'hui, un enrichissement des ménages qui se traduit par la diminution de la part de l'alimentation. • La part des dépenses en vêtements diminue non pas car on achète moins mais parce que les prix ont diminués. Cela explique donc que, proportionnellement, la part consacrée à l'habillement à diminuée. • Pour les logements, c'est l'inverse car les prix des logements ont augmentés. [...]


[...] Pour la période plus récente : une certaine fragilité au niveau national et international, qui vient d'une part de la crise économique (qui a freinée la croissance des revenus et donc de la consommation). C'est notamment vrai pour la France, où le revenu (donc la consommation) stagne ou diminue alors que la population augmente. D'autre part, une fragilité liée aux conséquences de la consommation, plus particulièrement les conséquences sur l'environnement. Celles-ci montrent la fragilité d'un modèle universel, c'est-à-dire la difficulté d'étendre ce modèle à l'ensemble de la planète. [...]


[...] Il produit de l'information qui peut servir au vendeur. Il participe aussi de façon indirecte, lorsque nous faisons des recherches sur internet (les pubs s'adaptent à nos centres d'intérêts). ⇨ « Consommateur exploité » car parfois il n'a pas le choix de participer ou non. Conclusion Sur le long terme, on observe un triomphe ininterrompu de la société de consommation, c'est-à-dire que celle-ci a une croissance continue. De plus, il y a une multiplication des objets, de l'innovation permanente, une diffusion mondiale elle est donc devenue plus importante que ce qu'on pensait. [...]


[...] ⇨ Racines de la société de consommation (dimensions individuelles et sociales = effets de mode). Ce développement n'est pas seulement occidental, on observe aussi des changements en Chine ou au Japon par exemple. Conclusion. La société de consommation nait à la fois dans de nouvelles idées, comportements et techniques participe au changement social, philosophique et des formes du pouvoir (Révolution française, mythe de l'égalité). Cette Révolution industrieuse prépare donc la Révolution industrielle. Au 19ème siècle, la P devient centrale et s'oriente vers la consommation : selon Adam Smith, « la consommation est la seule fin et la seule raison d'être de la production ». [...]


[...] ← L'enrichissement et la crise (en particulier par l'augmentation du prix des logements) ont modifié la structure de consommation des ménages. • Différences selon les postes. Dans les années récentes, la consommation a tendance à baisser (2012) ou à stagner (2013-2014), il y a donc une croissance lente, voire une décroissance de la consommation. Cependant, cette croissance lente/régression n'est pas la même pour tous les postes, il y a ceux : - Qui vont fortement baisser (ex : achats remis à plus tard, comme les voitures car on achète d'occasion et les garde plus longtemps). [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok