Méthode pour une science de la vie mentale : approche épistémologique, historique et intégrée

Méthode pour une science de la vie mentale : approche épistémologique, historique et intégrée

Résumé du document

Il existe plusieurs manières d'obtenir des connaissances : - L'autorité (lorsqu'une personne possède plus de connaissance que nous) ; - Le raisonnement logique (ex. : les syllogismes, attention au sophisme c'est-à-dire les faux raisonnements logiques) ; - L'expérience (attention aux biais liés à l'observateur).

Sommaire

I. Définitions et rappels
A. Qu'est-ce qu'une science ?
B. La psychologie est une science

II. Histoire de l'étude de l'esprit et du cerveau
A. L'Antiquité
B. La Renaissance
C. Le XIXe siècle

III. Méthodes d'étude de l'esprit et du cerveau (psychophysique, psychophysiologie, psychologie expérimentale, neuropsychologie, imagerie cérébrale...)
A. Les nombreuses méthodes
B. Les méthodes comportementales
C. Les méthodes physiologiques

Informations sur le cours

Coralie
  • Nombre de pages : 23 pages
  • Publié le : 12/03/2020
  • Langue : français
  • Date de mise à jour : 12/03/2020
  • Consulté : 0 fois
  • Format : .doc

Extraits

[...] Il a été démontré que la phrénologie était fausse. A l'opposé de la phrénologie, dans le courant holiste, on peut citer Pierre Flourens qui affirmait « sentir et juger d'une chose réside dans le même lieu que sentir et juger d'une autre chose ». 24/09/19 L'avènement du localisationnisme quant à lui est notamment connu pour les travaux de John Hughlings Jackson sur les crises d'épilepsie qui a suggéré qu'il y avait une organisation topographique (l'organisation du corps dans le cerveau). [...]


[...] Ex2 : prédiction de stimuli visuel en mouvement. Illustration : la perception des visages 12/11/19 Le visage est l'objet visuel social le plus étudié. C'est un objet d'étude privilégié malgré sa configuration simple et homogène dont sont extraites de nombreuses informations en un « coup d'œil ». « Nous finissons toujours par avoir le visage de nos vérités » – Albert Camus, Le Mythe de Sisyphe (1942) La spécificité de la catégorie « visage » : > La prosopagnosie : déficit spécifique pour individualiser les visages suite à une lésion cérébrale principalement au niveau des régions postérieures de l'hémisphère droit (Bodamer, 1947). [...]


[...] Facteurs additifs : Facteurs non additifs : → Phénomène du pop-out « ça saute aux yeux ») : représentations conjointes ou dissociées (Treisman & Gelade, 1980) → Principe d'amorçage : organisation du lexique mental, phonologique, sémantique, catégoriel, fonctionnel L'oculométrie (eye-tracking) L'oculométrie mesure la position du regard (aussi la dilatation pupillaire) via un système infrarouges envoyé vers l'œil et réfléchis par la cornée pour déterminer la position du regard. 15/10/19 Deux principaux types d'influences ont été mis en avant par Yarbus en 1965 : l'orientation de l'attention (en fonction de la latence et locus d'une fixation) et la vitesse de traitement (en fonction du temps de fixation). → Étude de Seigneuric et al. [...]


[...] On a longtemps pensé qu'on activait déjà les aires primaires (derrière le cerveau) et que ça allait petit a petit ailleurs et qu'après ça montait hiérarchiquement, donc aire primaire → FFA → OFA Mais en fait non ; sur la base de peu désinformation, ça réactive ce qu'on sait déjà du monde visuel et ça nous active les zones. Les visages et la perception globale : il y a 80% qu'on reconstruit de ce que l'on sait déjà et que 15 a 20% informations nouvelles ? [...]


[...] – Présentation d'une photo d'une voiture puis la photo se pixelise. On note qu'il y a une amplitude plus importante pour les visages que pour les voitures, que les images soient nettes ou pixelisées. → Étude de Rossion et al : Une signature spécifique aux visages en EEG (SSEP) : La catégorisation des visages mesurée chez chaque individu. – Stimulation périodique rapide Hz) → Réponse visuelle générale – Étiquetage fréquentiel Hz) → Catégorisation des visages (discrimination + généralisation) > Les neurones « visages » : nombreux neurones répondant préférentiellement aux visages dans différentes régions cérébrales chez le singe (Bruce et al., 1981). [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok