Le colonel Chabert - Balzac (1844)

Le colonel Chabert - Balzac (1844)

Résumé du document

Nous avons ici un roman réaliste qui n'offre pas une plate représentation de la réalité. Chabert est perçu par Derville et Godeschal et également par le regard du narrateur (qui reprend des idées chères à l'auteur). C'est un réalisme cherche à montrer une réalité sociale complexe et changeante.

Sommaire

I. Introduction
A. Deux lectures
B. Roman réaliste

II. Profondeur temporelle
A. Types
B. Catégories

Informations sur la fiche

Antoine
  • Nombre de pages : 5 pages
  • Publié le : 01/11/2019
  • Langue : français
  • Date de mise à jour : 01/11/2019
  • Consulté : 0 fois
  • Format : .doc

Extraits

[...] Ferraud ▪ Godeschal explique qu'elle est devenue une femme du monde ▪ Derville rappelle son passé de prostitué ▪ « un peu trop dévote » vision trop stricte de la religion alors qu'ancienne prostitué - XIX : F a rompu définitivement avec l'Ancien Régime et même s'il y a eu des régimes monarchiques ⋄ pour Balzac la RF a permis de supprimer l'immobilité sociale : société en mouvement permanent qui se définit elle-même S'inscrit dans l'histoire collective (celle de la nation) ⋄ trajectoire de chabert Napoléon ⋄ abandonné par ses parents, empereur l'a pris sous son aile dc Chabert doit sa réussite à Napo (d'où son statut de comte) Début du roman = Restauration (de la monarchie en refermant la parenthèse de l'empire) ⋄ Chabert n'a donc plus sa place ds ce monde là ⋄ à la fin du roman Monarchie de Juillet Symétrie entre trajectoire historique de la F et celle de Chabert - Importance des types et des catégories pour Balzac o Personnages principaux fortement individualisés mais représentent tte une catégorie (sociale, morale) o Avant-propos de la CH : B se donne pour mission d'écrire l'histoire des mœurs ( ts les comportements que peuvent adopter les hommes : domaine immense ⋄ comment rendre ce spectacle lisible, compréhensible ▪ Il fait appel à des catégories ▪ Distinction H/F ▪ Différences entre les catégories Socio et Pro (associées à des carac morale) ▪ Catégo sont construites progressivement • L 3 « un de ces vieux pauvres » le ces est déictique ⋄ il repose sur la représentation de ces vieux pauvres, une réalité connue des lecteurs : la catégorie des misérables, des pauvres • L 19 « ce vieux bicêtrien » : D utilise le nom propre Bicêtre et en fait un nom commun, avec une valeur générale : généralisation entre la l 3 et la 19 : Chabert représente les miséreux enfermés à Bicêtre ▪ Au sein d'une même catégo il existe des indvidus • Derville et Godeschal st des hommes de lois mais se différencient pas certains traits moraux o Godeschal = vision superficielle, connaît le colonel mais ne le reconnaît pas o Derville tente de comprendre le personnage - Vision orientée de la réalité o Jugement moral ▪ Registre pathétique (l 3/4 ) ⋄ sympathie du narrateur ⋄ presque une surcharge syntaxique qui fait appel à la pitié de l'auteur ▪ Au cours de l'extrait : jugement de l'auteur devient explicite (physionomie attachante, malheureux etc.) + redoublé par le jugement du personnage (l 19 : « mari légitime » : son sort est injuste) : cohérence entre les deux jugements dc oriente le jugement du lecteur ▪ Excipit dc prend tout son sens ⋄ Derville récapitule histoire et lui donne tout son sens (l 24) ⋄ prend un peu le rôle du lecteur qui dégage petit à petit la signification de l'œuvre : dimension morale • L 22 « le regard de tigre » : cette haine de la comtesse a précipité Chabert ds la misère ⋄ condamne la comtesse • Ds son avant-propos de la CH : B explique que l'idée lui est venue dans une comparaison hommes et animaux : évolution fonctionne de la même manière o Pour lui tous les animaux dérivaient d'un animal originel (modèle unique) qui se serait différencié o Facteur qui aurait permis cette différenciation serait le milieu (long cou de la girafe existerait juste pour attraper feuilles par ex) o De la même manière l'homme se différencie selon son milieu social : autant de différence entre ouvrier et . [...]


[...] Le colonel Chabert, Balzac (1844) - Précisions spatio-temporelles - Réalité telle qu'elle est : laideur - Actions détaillées : - Réalité - Deux lectures qui s'affrontent o Godeschal : ne considère que son caractère physique o Derville : permet de reconsidérer le personnage - Abandonné dans la naissance et dans la mort (même qd il s'avère qu'il ne l'est pas) Balzac = Comédie humaine ⋄ ensemble de textes composites (pas que des romans) : - 3 grands ensembles o Etude de mœurs ▪ Scène de vie privée (parmi plusieurs subdivisions) o Etude philosophique o Etude analytique - Les textes reprennent les personnes et les représentent à différents moments Fin de roman ⋄ double fonction - Dénouement de l'intrigue : après une ellipse de plsrs années ⋄ très importante car évolution des personnages o Evolution fait partie du réalisme de Balzac : objectif de la reprise des personnages de B ⋄ pris ds un devenir historique et - Fonction morale assurée par Derville (rôle actif ds l'intrigue puis devient « perso interprète ») Roman réaliste plate repré de la réalité ⋄ Chabert est perçu par Derville et Godeschal + regard du narrateur (qui reprend des idées chères à l'auteur) Réalisme cherche à montrer un réalité sociale complexe et changeante - Balzac veut représenter société variée (classe sociales qui s'opposent, se mêlent, se distinguent) o Visible grâce au regard de Godeschal sur Chabert : mépris/distance (l 12 : « Cela ») ⋄ homme de loi face au misérable ⋄ réalisme = élargissement du regard du romancier : Balzac représente avis des humbles avec sérieux ⋄ histoire de la représentation de la réalité dans la littérature (domaines de + en + large de la réalité peuvent être abordés) - Saisie de la réalité qui se veut détaillée o Caractérisé de façon complète : aspects physiques et moraux ▪ Détails précis : vêtements (livrée) ▪ La moindre habitude du personnage permet de le caractériser (séchage du tabac car tabac mouillé aurait taché le mouchoir blanc) ⋄ permet de faire ressortir un trait physique ou moral : un personnage complexe qui donne l'illusion de la personne - Profondeur temporelle ⋄ ds incipit généralement, effet de cadrage (spatio-temporel) car trajectoire du perso ne peut se comprendre sans son contexte o Perso sont toujours pris dans un devenir, une trajectoire (illustrée par ellipse) o Concerne même perso secondaires : « alors » l 1 ⋄ Godeschal = trajectoire ascendante, d'assistant à directeur de cabinet ( car a repris celui de Derville o « C'est une femme d'esprit et très agréable » : Mme. [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok