Commentaire composé sur un extrait de Germinal, 1er partie, chapitre 4

Commentaire composé sur un extrait de Germinal, 1er partie, chapitre 4

Résumé du document

Commentaire de texte - Niveau Seconde Commentaire de texte sur le chapitre 4 de la première partie de Germinal (Zola).

Sommaire

I. Une description réaliste du travail des mineurs
II. Une description symbolique: une descente aux Enfers

Informations sur le commentaire de texte

Cyrielle
  • Nombre de pages : 2 pages
  • Publié le : 01/03/2011
  • Langue : français
  • Date de mise à jour : 01/03/2011
  • Consulté : 18 fois
  • Format : .pdf

Extraits

[...] On dit que les morts même vivent dans la tourmente des Enfers ; encore une fois comme ces mineurs qui sont tourmentés par la mine. Les formes spectrales rappelant les fantômes ne sont pas là pour rien, elles soutiennent cette image des Enfers et que les hommes ne peuvent pas y trouver le repos après leur mort. Les mineurs risquent leur vie en travaillant, ils ne sont pas à l'abri d'une explosion ou d'un effondrement, ils ne sont pas complètement sur de pouvoir revenir vivant de cette mine ;un peu à la manière des morts qui ne pourront jamais revenir de l'Enfer. [...]


[...] On a aussi la comparaison de Maheu à un puceron : ainsi qu'un puceron pris entre deux feuillets d'un livre, sous la menace d'un aplatissement complet. ce qui montre qu'il risque sa vie . On a les champs lexicaux de la mort et de la violence avec supplice violemment mort violente crime mortel formes spectrales qui peut sous-entendre des fantômes) On remarque aussi que les mineurs n'aperçoivent que des membres de corps, ils ne voient pas la personne en entier, ce qui renforce cette idée de crime et de violence avec des corps disloqués Dans cette mine les hommes n'existent plus, il y a une déshumanisation de l'intérieur de la mine avec notamment les comparaisons animales (comparaison de Maheu à un puceron et les grognements des hommes). [...]


[...] L'air est mort ne circule pas est pesant : sous la pesanteur de l'air les mineurs ont du mal à respirer, il n'y avait plus que le halètement des poitrines Cette chaleur et cet étouffement ne sont pas les seules causes de ce malaise. Effectivement l'humidité amène aussi une grande gêne notamment chez Maheu. Elle lui provoque un supplice la roche ruissel[le] et les gouttes s'achar[nent] sur Maheu sur un rythme entêté elles batt[ent] sa face, s'écras[ent], claqu[ent] sans relâche il y à une personnification de l'eau, Maheu en subit les actions. [...]


[...] Commentaire composé sur un extrait de Germinal, 1er partie, chapitre 4 : Au XIXème siècle, les mineurs sont très mal payés, les conditions de travail sont très dures, ils risquent leur vie dans leur ouvrage. Germinal se déroule durant la période du Second Empire, de 1852 à 1870 en France. C'est le treizième tome d'une série racontant la vie des Rougon-Macquart, une grande famille imaginée par Zola qu'il à étudier sur cinq générations et dont il se sert pour critiquer la société. [...]


[...] Cet extrait se divise en deux parties: dans la première Maheu est décrit puis dans la seconde on a une description plus générale de tous les autres mineurs et de leur travail. I. Une description réaliste du travail des mineurs II. Une description symbolique: une descente aux Enfers La mine est décrite d'une manière particulièrement péjorative, comme un lieu malsain. Les mineurs luttent contre les éléments comme la chaleur (la température montait jusqu'à trente-cinq degrés) qui ne fait que rendre le travail encore plus difficile. [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok