Droit civil

Le droit civil est une branche du droit privé qui régit les rapports entre les personnes, qu'il s'agisse de personnes physiques ou de personnes morales, comme par exemple les ventes, les dommages contractuel, et tout type de contrat (offre, acceptation de l'offre et donc vente). Nous vous proposons donc ici des commentaires d'arrêt, des fiches, des cours et des études de cas en droit civil.

  • L'arrêt du 01/07/2009 rendu par la troisième chambre civile de la Cour de cassation est relatif à l'action des associations qui défendent un intérêt collectif. La jurisprudence a étendu progressivement le droit d'agir de ces associations en assouplissant les conditions de recevabilité. C'est ce qui ressort de cet arrêt confirmant ainsi le...

    Emeline

    mercredi 01 juin 2011

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Ceci est un cas pratique. En suivant la méthode de résolution de cas pratique, on a tenté de répondre aux questions qui se sont posées. Le Cas en l'espèce nécessitait le traitement de la distinction entre les biens meubles et immeubles en application des règles du Code Civil. Ce cas a été résolu avec le syllogisme juridique utilisé, en ennoncant...

    Djordje

    mardi 31 mai 2011

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Ce document est un modèle de procuration pour un tiers, soit pour intervenir dans une succession ou pour tout autre acte que le mandataire ne peut effectuer car ce trouve à l'hôpital ou en vacances ou est indisponible. Grâce à ce document le mandateur effectue les actes au nom et pour le compte du mandataire.

    charline

    lundi 30 mai 2011

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • l'arrêt traite de la force obligatoire du contrat et de sa conciliation avec l'obligation d'exécuter de bonne foi les conventions. ce commentaire nécessite de connaître la jurisprudence en la matière et notamment le célèbre arrêt rendu par la chambre commerciale de la cour de cassation le 10 juillet 2007 afin de percevoir l'apport de l'arrêt...

    Emeline

    samedi 28 mai 2011

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • La qualification juridique des sûretés portant sur des sommes d'argent pose d'importantes difficultés, la jurisprudence en la matière s'étant vouée à des interprétations « quelque peu divinatoires » pendant de nombreuses années. En l'espèce, des époux, disposant de plusieurs comptes auprès d'une même banque, ont décidé de nantir, (au...

    Julia

    vendredi 27 mai 2011

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Comme le souligne M. le professeur Michel Grimaldi dans son Rapport à M. D. Perben sur les sûretés, les nouvelles sûretés personnelles donnent lieu à des « difficultés de qualification ». Or l'enjeu est de taille : dans le cadre de la garantie autonome, le garant sera, par essence, privé du bénéfice de l'accessoire et ne pourra donc invoquer les...

    Julia

    vendredi 27 mai 2011

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • En marge du cautionnement, des garanties personnelles non-accessoires peuvent être prévues par les parties. Placées sous l'égide de la liberté contractuelle, elles peuvent revêtir une infinité de formes, avec une limite tenant à l'essence même de ces garanties : être autonomes et donc non soumise au principe de l'accessoire. En l'espèce, en...

    Julia

    vendredi 27 mai 2011

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Prenant acte de l'importance théorique et pratique de la clause de réserve de propriété, la réforme du droit des sûretés par l'ordonnance du 23 mars 2006 a, pour la première fois, intégré la règlementation de son régime juridique au sein du code civil (article 2367 et s.). Convention par laquelle l'effet translatif d'un contrat est suspendu...

    Julia

    vendredi 27 mai 2011

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • En matière d'hypothèque, le constituant ne doit pas « manger son blé en herbe ». Cette célèbre formule justifie que, jusqu'à la réforme opérée par l'ordonnance du 23 mars 2006, seuls les hypothèques sur des immeubles présents étaient autorisées par la loi (ancien article 2130 du code civil, actuel article 2419). En pratique, il était fréquent...

    Julia

    vendredi 27 mai 2011

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Lors de la réforme du 23 mars 2006, le législateur a procédé à une refonte attendue du gage. L'ancien régime reposait essentiellement sur un droit de rétention, conséquence de la dépossession du débiteur. Ce mécanisme était difficilement transposable aux meubles incorporels, dont la présence croissante dans la vie des affaires, pesait de plus en...

    Julia

    vendredi 27 mai 2011

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Quels sont les effets d'une convention de renonciation à son droit de poursuite par le créancier au profit du débiteur principal sur la caution ? Dans son arrêt du 22 mai 2007, la Chambre commerciale de la Cour de cassation pose une solution qui peut paraître curieuse de prime abord en estimant que la renonciation à agir en paiement...

    Julia

    vendredi 27 mai 2011

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • L'arrêt du 26 mai 2010 de la Chambre commerciale de la Cour de cassation est un arrêt majeur qui confirme la disqualification de cession de créance de droit commun à titre de garantie en nantissement de créance et anticipe l'entrée en vigueur de la réforme du 23 mars 2006, consacrant le droit exclusif de recevoir paiement de la créance au profit...

    Julia

    vendredi 27 mai 2011

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Ces dernières années, on a pu observer une prise de conscience concernant le sort de la caution : il est totalement entre les mains d'autrui. En outre, elle n'attend rien pour elle-même de cet engagement. Le droit contemporain a essayé de rétablir ce déséquilibre en élargissant le champ de responsabilité du créancier, instaurant notamment un...

    Julia

    vendredi 27 mai 2011

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Lettre de motivation pour un dossier de candidature en Master 2 spécialité en droit notarial. Cette lettre a été rédigée avec l'aide de professionnels pour une meilleure rédaction qui laisse une lecture claire et fluide aux yeux du recruteur.

    charline

    jeudi 26 mai 2011

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • L'obligation d'un contractant doit être équivalente sinon proportionnée à l'obligation du cocontractant, sinon il y aurait un déséquilibre contractuel flagrant qui conduirait à annuler le contrat notamment sur le fondement de l'absence de cause comme cela a pu être le cas dans l'affaire Chronopost, Civ 22 octobre 1996. Dans les avant-contrats...

    Lonni

    jeudi 26 mai 2011

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Il existe plusieurs types de contrat de prêt : il y a le prêt à usage dit aussi commodat, il y a le prêt à la consommation ou simple prêt et le prêt à intérêt essentiellement prêt de somme d'argent. La loi de clarification du droit du 12 mai 2009 a procédé à la suppression du terme de commodat, lui préférant la notion de prêt à usage. C'est de...

    Lonni

    jeudi 26 mai 2011

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Selon Fouillée, célèbre philosophe français du XIXe siècle, « Qui dit contractuel, dit juste ». Cette affirmation parait au premier abord être d'une simplicité éclatante car il est vrai que deux parties à un contrat s'engagent dans la mesure où elles y ont un intérêt. (...) Pourtant certains contrats conclus ne produisent malgré tout aucun effet...

    Lonni

    jeudi 26 mai 2011

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • La loi du 17 juin 2008 a profondément modifié les règles relatives à la prescription civile. Mais la loi apporte plus précisément des modifications de fond et de forme aux prescriptions applicables au seul droit de la construction. De surcroît, les modifications apportées aux règles de droit commun auront également des incidences importantes en...

    Alexandre

    mardi 24 mai 2011

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Selon Fouillée, célèbre philosophe français du XIXe siècle, « Qui dit contractuel, dit juste ». Cette affirmation parait au premier abord être d'une simplicité éclatante car il est vrai que deux parties à un contrat s'engagent dans la mesure où elles y ont un intérêt. (...) Dans le cadre de la vente le vendeur est ainsi tenu à des obligations...

    Lonni

    mardi 24 mai 2011

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • La rupture des fiançailles n'est pas une faute, c'est l'exercice d'une liberté. Dans certains cas, toutefois, il va être possible d'engager la responsabilité de celui qui est à l'origine de la rupture. Il faut prouver une faute, un préjudice et un lien de causalité.La faute peut résulter des...

    Céline

    mardi 24 mai 2011

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Le mariage n'est plus en droit civil indissoluble. Les époux peuvent rompre leur engagement pour l'avenir en divorçant. L'histoire du divorce est mouvementée : sous l'ancien régime, le mariage est indissoluble conformément au Dogme catholique. Le bouleversement des dispositions relatives au divorce suit les bouleversements de l'histoire et des...

    Philippe

    mardi 24 mai 2011

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Il s'agit d'un arrêt rendu par la troisième chambre civile le 6 juin 2001, par lequel la Haute juridiction est venue préciser les conditions mais également les effets du pacte de préférence, qui peut se définir comme l'avant contrat par lequel une personne s'engage, envers une autre qui accepte ce pacte, à ne pas conclure avec un tiers un...

    Emma

    lundi 23 mai 2011

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Par un arrêt rendu le 18 juillet 2001, la 3ème chambre civil de la cour de cassation réaffirme clairement la distinction entre la nullité pour absence de prix sérieux et la rescision pour lésion, en cassant un arrêt d'appel qui avait jugé que l'action en résolution de la vente pour vileté du prix ne pouvait être exercée que dans le cadre d'une...

    Akila

    vendredi 20 mai 2011

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • "Corriger les excès et les décisions par une interprétation jurisprudentielle modératrice qui pourrait trouver dans les droits de nos voisins européens certains instruments de raisonnement utiles, sans pour autant heurter de front une règle généralement considérée comme l'un des principes fondateurs du droit français moderne". Dans leur ouvrage...

    Léa

    vendredi 20 mai 2011

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • La rétroactivité de la jurisprudence crée potentiellement des conflits au sujet de l'application de la jurisprudence dans le temps. L'arrêt rendu le 21 décembre 2006 par l'assemblée plénière de la Cour de cassation en est l'illustration. Le 21 décembre 2006, l'assemblée plénière de la Cour de cassation rend un arrêt de rejet concernant la...

    Jennifer

    jeudi 19 mai 2011

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Dans la vie de tous les jours, chaque personne est amenée à exécuter des obligations. Toutefois, il semble que dans chaque cas, la volonté joue un rôle finalement différent. Jouer un rôle revient à tenir une certaine fonction. Ici, il s'agit d'étudier la fonction de la volonté dans la création des obligations. On s'entend habituellement pour...

    Bénédicte

    mercredi 18 mai 2011

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Les conventions établies « ne peuvent être révoquées que de leur consentement mutuel, ou pour les causes que la loi autorise. Elles doivent être exécutées de bonne foi » (article 1134 du code civil). Créancières ou débitrices, les parties du contrat doivent obligatoirement respecter leur engagement. L'article 1135 ajoute que les conventions «...

    CELESTINE

    mercredi 18 mai 2011

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • L'arrêt d'espèce a permis une définition et un établissement des clauses de responsabilités. En l'espèce, il y a un contentieux entre la société Faurecia et la société Oracle. En effet Faurecia a conclu un contrat avec Oracle dans le but de se faire livrer un logiciel V12. Et ce logiciel n'a pas été livré, mais un provisoire l'a été. Faurecia...

    Mathilde

    mardi 17 mai 2011

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • A la suite d'une opération de chirurgie esthétique effectuée par un chirurgien installé à Paris, la demanderesse se plaint d'un préjudice économique ainsi que d'un préjudice esthétique. Alors, elle décide de poursuivre son chirurgien devant le TGI de Paris, en se fondant sur la responsabilité contractuelle, pour réclamer la réparation de son...

    Sophie

    mardi 17 mai 2011

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • En l'espèce, Ben, un parisien, a provoqué un accident à Paris avec un automobiliste marseillais, Jerry. La victime, Jerry, agit contre le parisien et l'assigne devant le TGI de Marseille, son lieu de résidence. Jerry décide aussi d'assigner, devant un tribunal de son domicile, la société de vente par correspondance « Tom & Jerry » en délivrance...

    Sophie

    mardi 17 mai 2011

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)

Je partage sur Facebook

Je partage sur mon Pimido

Je partage sur Facebook

Je partage sur mon Pimido

devient