Droit civil

Le droit civil est une branche du droit privé qui régit les rapports entre les personnes, qu'il s'agisse de personnes physiques ou de personnes morales, comme par exemple les ventes, les dommages contractuel, et tout type de contrat (offre, acceptation de l'offre et donc vente). Nous vous proposons donc ici des commentaires d'arrêt, des fiches, des cours et des études de cas en droit civil.

  • Il n'existe aucune définition des sûretés. Néanmoins, il est possible de définir la sûreté comme un mécanisme, une technique qui permet à son bénéficiaire d'échapper à la loi du concours entre créanciers, plus précisément la sûreté se présente comme un mécanisme juridique créateur d'un rapport de droit qui vient s'adjoindre à un rapport...

    lovely

    jeudi 13 octobre 2011

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Dès le XVI ème siècle, le juriste Antoine Loysel désignait le mariage sous le célèbre apophtegme « Boire, manger, coucher ensemble, c'est mariage ce me semble ». Par cette sentence, il annonçait déjà les fondements juridique du mariage repris dans le statut primaire du code civil. Encore aujourd'hui, le code civil prévoit diverses prescriptions...

    Vincent

    jeudi 13 octobre 2011

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Les particuliers sont des propriétaires de biens dont ils exercent des droits. De même, les collectivités possèdent un ensemble de biens qui forment leur patrimoine : c'est le domaine des personnes publiques. Il y'a une faible production doctrinale de la notion de bien : la raison est que la notion ne se distingue pas de celle du droit privé....

    Laurène

    mercredi 12 octobre 2011

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Les effets de la nullité du mariage sont sévères car le but est de protéger la realité de l'engagement des époux dans l'institution que constitue le mariage. Les causes de la nullité du mariage sont enumérés par le code civil. La nullité absolue sanctionne l'inexistence du consentement. A insi sont sanctionnés par la nullité absolue tous les...

    DONIA

    mercredi 12 octobre 2011

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Les tribunaux français, pour connaître le droit applicable lors d'un conflit présentant un élément d'extranéité, font appel à leurs règles de conflit de lois. Lorsque la règle de conflit renvoie à la lex fori, appliquent naturellement leurs propres lois. Le problème se pose lorsque leurs règles de conflit désignent une loi étrangère : il faut en...

    Héloïse

    mercredi 12 octobre 2011

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • La déclaration universelle des droits de l'homme et du citoyen de 1789 affirme dans son article 17 que « La propriété étant un droit inviolable et sacré, nul ne peut en être privé, si ce n'est lorsque la nécessité publique, légalement constatée, l'exige évidemment, et sous la condition d'une juste et préalable indemnité ». Elle précise...

    Mehmet

    mercredi 12 octobre 2011

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • La promesse, qui est l'engagement d'une personne de faire quelque chose vis-à-vis d'une autre, a toujours été une source de conflit entre les individus, dès lors qu'elle n'a pas été respectée. D'ailleurs, William Hazlitt affirmait sur le non respect des promesses que « Certaines personnes font des promesses pour le seul plaisir de ne pas le...

    Mehmet

    mercredi 12 octobre 2011

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Selon Domat, la servitude est « un droit qui assujettit un fonds à quelque service pour l'usage d'un autres fonds qui appartient à un autre maître ». Le Code civil français quant à lui, définit la servitude dans son article 637 comme « une charge imposée sur un héritage pour l'usage et l'utilité d'un héritage appartenant à un autre propriétaire...

    Mehmet

    mercredi 12 octobre 2011

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • « L'indivision n'est le plus souvent qu'un sujet de discorde entre les copropriétaires » disait Chabot de l'Allier, rapporteur au Tribunat, lors de la séance du 26 germinal de l'an XI. En effet, l'indivision a été longtemps régie par le principe de l'unanimité, ce qui nous amène souvent à une crise au sein de l'indivision puisque qu'il est rare...

    Mehmet

    mercredi 12 octobre 2011

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • La frontière entre une obligation naturelle et une obligation civile est très difficile à définir, si difficile que la simple prononciation d'un « je te promets » peut nous engager à exécuter cette promesse ou peut ne pas avoir de valeur juridique. Ainsi, il est essentiel de pouvoir distinguer ces deux éléments. La deuxième chambre civile de la...

    Mehmet

    mercredi 12 octobre 2011

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Au regard de la responsabilité civile, le lien entre le commettant et le préposé est établi par l'article 1384 alinéa 5 du Code civil. Celui-ci dispose que le commettant est responsable du fait de son préposé dans les fonctions auxquelles ces derniers ont été employés. Toutefois, le préposé peut disposer d'une immunité. La doctrine l'apparente...

    Alice

    mercredi 12 octobre 2011

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Par son arrêt du 28 février 1996, la deuxième chambre civile de la Cour de cassation consacre la responsabilité civile de l'infans. De surcroît, il procède à l'accession progressive de la faute objective pour la responsabilité du fait personnel. Dans les faits, M. Aybram a dû, lors d'une soirée, surveiller Melle Pierre âgée de huit ans. En...

    Alice

    mercredi 12 octobre 2011

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Par l'arrêt Jand'heur, rendu en 1930, la responsabilité de fait des choses a pu être désormais considérée comme une responsabilité sans faute, due à la difficulté de prouver l'existence d'une faute pour les victimes. L'article 1384 alinéa premier du Code civil consacre ainsi cette responsabilité du fait des choses, exception du droit français,...

    Alice

    mercredi 12 octobre 2011

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • La première chambre civile de la Cour de cassation rend un arrêt le 28 mars 2008, évoquant le problème de l'erreur sur la substance d'une oeuvre d'art et du dol. Dans les faits, Daniel X... fait l'acquisition d'un portrait de Claude Monet réalisé par John Singer Sargent pour 300 000 dollars US à Mme Y... en 1984. Un an plus tard, il assigne...

    Alice

    mercredi 12 octobre 2011

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • « l'extrême répugnance du Tribunal des conflits à manier l'outil mis dans ses mains ». (J. Rivero, dans sa préface à la thèse de D. Bardonnet, Le Tribunal des conflits, juge du fond, LGDJ 1959) Cette réticence ne s'était pas démentie par la suite. L'arrêt M. Bonato déroge à une interprétation toujours très exigeante des conditions prévues par la...

    Pierre

    mardi 11 octobre 2011

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • L'introduction générale au droit ne doit pas être considérée comme un exercice superflu. Le doyen Carbonier, pour expliquer cette matière, explique que c'était le fondement des mécanismes juridiques, l'illustration de l'équilibre imposé à deux individus qui symbolise l'idée même de la justice. La plupart des concepts utilisés en droit...

    Sébastien

    mardi 11 octobre 2011

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Le droit se transforme sans cesse, et tout particulièrement le droit des contrats spéciaux. Il s'adapte aux changements de la société. Et comme la société se complexifie de jour en jour, le droit fait de même : il évolue. L'évolution, est une suite de transformation successive, de changements. Le phénomène contractuel est appréhendé par le...

    Elvire

    mardi 11 octobre 2011

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Dire de l'action en justice qu'elle a un caractère facultatif renvoie au caractère non obligatoire de l'action. Cette conception a été critiquée par Hiering dans son ouvrage intitulé « La lutte pour le droit ». Pour lui, celui dont le droit a été méconnu a le devoir tant envers lui-même qu'envers la société, d'agir en justice. Sinon le risque...

    CAROLINE

    mardi 11 octobre 2011

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • A l'heure où le gage sans dépossession se voit octroyer un droit de rétention, il est intéressant de se replonger dans le droit de rétention relatif aux véhicules automobiles. Dans cet arrêt du 24 septembre 2009 rendu par la première chambre civile de la Cour de cassation, une société après avoir acheté trois camping-cars les revend sans en...

    CAROLINE

    mardi 11 octobre 2011

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • L'insanité d'esprit constitue un des cas d'incapacité soumis à la loi personnelle et non à la loi régissant les actes juridiques, tel est le principe affirmé par l'arrêt de la première chambre civile de la Cour de cassation du 25 juin 1957, arrêt Epoux Ahmed Ben Hassen Ben El hadj Ahmed El Maghrebi c/ Epoux Silvia. Une femme de nationalité...

    CAROLINE

    mardi 11 octobre 2011

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • L'appréciation du moment de la mauvaise foi du tiers acquéreur a été caractérisée par l'arrêt de la troisième chambre de la Cour de cassation le 25 mars 2009. Un acte de donation-partage est conclu dans une famille, contenant un pacte de préférence portant sur des droits d'un immeuble. Onze ans plus tard, le propriétaire conclut une promesse...

    CAROLINE

    mardi 11 octobre 2011

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • La publicité comparative n'est pas, en France, le moyen de communication publicitaire privilégié. En effet, autorisée par une loi du 18 janvier 1992 qui encadrait sévèrement son application, elle n'a pas connu d'essor particulier malgré un assouplissement de sa mise en euvre dans une directive communautaire du 6 octobre 1997 transposée par...

    CAROLINE

    mardi 11 octobre 2011

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Si la méthode bilatérale reste jusqu'ici le principe, il semblerait néanmoins, à la lecture de l'arrêt de la première chambre civile de la Cour de cassation du 13 octobre 1992, qu'il y est un regain du principe unilatéral désignant systématiquement la loi du for. En l'espèce, des époux de nationalité sénégalaise se sont mariés au Sénégal puis...

    CAROLINE

    mardi 11 octobre 2011

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Monsieur Dominique X a donné naissance, lors du viol incestueux de Mme X, à l'enfant Kenzo, laissant de ce fait la mère traumatisée par la résultante de ce fait immoral et surtout par la causalité ayant engendré son fils. Monsieur X avait alors été poursuivi et condamné par les juges du fond non pas du chef de viol, mais du seul chef...

    Anakin

    mardi 11 octobre 2011

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Le droit des obligations s'intègre dans le Droit civil considéré comme le droit commun, le droit civil ayant longtemps régit de façon globale la vie privée des hommes et leurs relations particulière. Aujourd'hui le Droit civil régit l'individu dans ses rapports fondamentaux. Le 1er objet du Droit civil est sans doute de définir la personnalité...

    Samson

    lundi 10 octobre 2011

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Ce sont les moments ou il prend des décisions comme celle de remettre en liberté. En début d'instruction il peut se déclarer incompétent ou même dans les mêmes spécialisés se dessaisir au profit d'un JI spécialisé. Il peut aussi exceptionnellement il peut tout de suite rendre une ordonnance de refus d'informer. Il ne peut le faire que s'il a été...

    BEN

    lundi 10 octobre 2011

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • On va devant les tribunaux répressifs. Mais en même temps cette infraction constitue aussi une faute civile et donc on va devant les tribunaux civils. I. L'option de la victime Elle a le choix entre porter son action civile devant les tribunaux répressifs ou devant les tribunaux civils. L'action de la victime résulte de la combinaison des...

    BEN

    lundi 10 octobre 2011

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • La victime exerce l'action civile : elle va demander réparation pour un préjudice né d'une infraction. Donc elle aura à démontrer l'infraction, le préjudice et le lien de causalité. Mais en engageant cette action civile devant les tribunaux répressifs, elle va en même temps déclencher l'action publique, c'est-à-dire l'action qui tend au prononcé...

    BEN

    lundi 10 octobre 2011

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • La crise du droit commercial présente plusieurs aspects. Tout d'abord, l'importance croissante de la notion d'entreprise dont on va voir qu'elle supplante dans les faits de plus en plus celle de commerçant. Ensuite une brève division des disciplines qui relèvent classiquement du droit commercial avec en même temps une extension du droit...

    BEN

    lundi 10 octobre 2011

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Ce qui peut valoir l'impossibilité de poursuivre c'est soit l'extinction totale de la procédure ou de l'action publique ou alors une immunité dont bénéficierait certaines personnes. Section 1 : l'extinction de l'action publique I. L'extinction due à des événements naturels A. Le décès de la personne poursuivie L'action publique tend à...

    BEN

    lundi 10 octobre 2011

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)

Je partage sur Facebook

Je partage sur mon Pimido

Je partage sur Facebook

Je partage sur mon Pimido

devient