Consulte tous nos documents en ligne !

ABONNE-TOI

à partir de
9.95 €
sans engagement
de durée

Voir les offres

Les élections présidentielles expliquées simplement

Les élections présidentielles sont là pour désigner un représentant à la tête du pays qui agit pour et au nom des citoyens. Le premier tour se tiendra le dimanche 10 avril et le deuxième tour le dimanche 24 avril.

Les élections présidentielles expliquées simplement

Credit Photo : capital.fr

Le vote est un suffrage universel direct à la majorité absolue en deux tours, c’est-à-dire que ce sont les citoyens possédant leurs droits civiques, qui ont le pouvoir de voter pour un candidat, qui doit obtenir « 50% + 1 » pour être élu. C’est en même temps un droit et un devoir de donner son opinion et de soutenir son candidat en déposant un bulletin de vote dans l’urne électorale. La durée du mandat est de 5 ans, avec possibilité d’un 2ème mandat consécutif.

Qui peut être candidat ?

Pour pouvoir être éligible et donc se présenter comme candidat, plusieurs conditions sont à remplir.

Pour toutes les élections, il faut :

- Avoir la nationalité française
- Être majeur
- Être inscrit sur une liste électorale
- Toujours détenir ses droits civiques
- Ne pas être sous tutelle ou sous curatelle


Les conditions plus spécifiques, il faut :

- Établir une déclaration de situation patrimoniale
- Posséder un compte bancaire pour la campagne
- Ne pas être candidat pour un troisième mandat consécutif
- Recueillir 500 parrainages de parlementaires ou d’élus locaux (maires…) sur au moins 30 départements différents et maximum 50 signatures par département

Comment fonctionnent les élections ?

Les postulants présentent leurs candidatures qui ne deviendront officielles qu’au moment où toutes les conditions requises seront remplies. Ensuite, il y a une période de campagne électorale où chaque candidat parle de son programme et de ce qu’il fera pour les Français quand il sera élu.
Les citoyens qui souhaitent voter, doivent être majeurs, de nationalité française, en possession de leurs droits civiques et inscrits sur les listes électorales de leur mairie.

Pour s’inscrire, il est possible de le faire sur internet sur service-public.fr jusqu’au 2 Mars, par courrier ou en mairie directement jusqu’au 4 mars, avec le formulaire d’inscription Cerfa n°12669*02, une pièce d’identité et un justificatif de domicile.
Le jour du premier tour des élections, les citoyens vont en mairie et votent pour le candidat dont le programme représente leurs opinions. Il faut réunir la majorité absolue des votes soit les fameux « 50% + 1 ». Ce qui est rare dès le premier tour, donc le second tour est là pour départager les deux candidats qui ont obtenu le plus de votes au premier tour.

Pourquoi parle-t-on de candidats de gauche ou de droite en politique ? C’est quoi ?

Ce sont deux camps politiques qui s’opposent sur la manière dont la France doit être gouvernée. Leur but commun est malgré tout d’améliorer la vie des Français.
Cette distinction entre « droite » et gauche » prend ses origines lors de la Révolution Française (1789). L’Assemblée des responsables politiques étaient divisés entre ceux qui se plaçaient à droite du Président de l’Assemblée, en faveur de la conservation des droits du Roi (les conservateurs) et ceux qui se mettaient à gauche, souhaitant les limiter, les partisans du changement.

Aujourd’hui, les partisans de « droite » viennent souvent de milieux riches ou aisés souhaitant garder leurs richesses et donc maintenir le système ou le pousser vers le plus de liberté possible, c’est la réussite individuelle et la sécurité qui priment. Pendant que ceux de gauche sont plutôt de milieux modestes, souhaitant une vie meilleure, une société plus juste avec moins d’écart entre les riches et les pauvres, l’égalité avant tout.

Malgré tout, les différences sont moins tranchées entre les deux camps. En effet, la gauche est plus réaliste sur le plan économique et la droite essaye de lutter contre les inégalités. Plus que l’idée, c’est la manière de résoudre le problème qui est très différent.
Par exemple, pour baisser les loyers, la droite pense construction, que plus il y aura de biens disponibles, plus les prix pourront baisser, selon le concept de l’offre et la demande. Cependant, la démographie augmente aussi. Pendant que la gauche veut réguler pour éviter la flambée des prix et les écarts à outrance. Du coup, moins de libertés et moins de richesses. Pas si évident.
 Et chacun des camps se divisent aussi en plusieurs « droites » et « gauches » selon la radicalité des idées, de l’extrême gauche à l’extrême droite en passant par le centre.

Le communisme souhaite créer une société sans classe permettant à chacun de vivre et de développer ses capacités.
Le socialisme recherche un monde meilleur en luttant contre les injustices, l’intérêt général prévaut et se fonde sur une organisation sociale harmonieuse.
Le libéralisme prône la défense des droits individuels, la liberté économique et la libre concurrence.
Le conservatisme garde des valeurs traditionnelles, veut adapter l’environnement à ses attentes.
Le fascisme est un idéal collectif reposant sur le populisme (opposer le peuple aux élites), le nationalisme et le totalitarisme (parti unique, pas d’opposition).

La liste des candidats à la présidentielle 2022, validée par le Conseil Constitutionnel

  • Mme Nathalie ARTHAUD
  • M. Fabien ROUSSE
  • M. Emmanuel MACRON
  • M. Jean LASSALLE
  • Mme Marine LE PEN
  • M. Éric ZEMMOUR
  • M. Jean-Luc MÉLENCHON
  • Mme Anne HIDALGO
  • M. Yannick JADOT
  • Mme Valérie PÉCRESSE
  • M. Philippe POUTOUM.
  • Nicolas DUPONT-AIGNAN




Un peu d’histoire !!! Qui ont été les derniers Présidents et Premiers Ministres de la Vème République ?


  • Le premier Président était Charles de Gaulle du 8 Janvier 1959 au 28 Avril 1969. Il démissionna au cours de son 2ème mandat.
  • Puis Georges Pompidou entre le 20 Juin 1969 et le 2 Avril 1974 qui décéda pendant sa présidence.
  • Ensuite, Valéry Giscard d’Estaing du 27 Mai 1974 au 21 Mai 1981
  • et François Mitterrand du 21 Mai 1981 au 17 Mai 1995 qui cumula deux mandats.
  • Puis, Jacques Chirac du 17 Mai 1995 au 16 Mai 2007 qui cumula lui aussi deux mandats. Le premier de 7 ans et le deuxième de 5 ans suite à la modification qu’il a effectuée. Il n’a eu que 4 Premiers Ministres, 2 pour chaque mandat : Alain Juppé (1995-1997), Lionel Jospin (1997-2002), Jean-Pierre Raffarin (2002-2005) et Dominique de Villepin (2005-2007).
  • Nicolas Sarkozy fut le seul Président à n’avoir eu qu’un seul Premier Ministre François Fillon du 16 Mai 2007 au 15 Mai 2012.
  • François Hollande est le 1er Président à renoncer à un second mandat sous la Ve République après sa présidence du 15 Mai 2012 au 14 Mai 2017, avec 3 Premiers Ministres : Jean-Marc Ayrault (2012-2014), Manuel Valls (2014-2016) et Bernard Cazeneuve (2016-2017)
  • Enfin actuellement, Emmanuel Macron est en cours de mandat. Il est le plus jeune Président de l'histoire de la République Française, âgé seulement de 39 ans au début de son mandat. Il n’a eu jusqu’à présent que 2 Premiers Ministres :  Édouard Philippe (2017-2020) et Jean Castex toujours en fonction.