Pimido

Message du président au parlement, 8 avril 1986 - la première cohabitation

Message du président au parlement, 8 avril 1986 - la première cohabitation
  • Résumé
  • Informations
  • Extraits

Résumé

  1. L'effacement de la fonction présidentielle
    1. Le strict respect de la Constitution : la conservation de ses pouvoirs propres par le président
    2. Perte de certaines prérogatives
  2. Le gouvernement, figure prépondérante de l'exécutif
    1. Détermination et conduite de la politique de la nation
    2. Recherche de conciliation au sein de cette dyarchie

Suite à la « Grande Alternance » de 1981, menant la gauche au pouvoir avec François Mitterrand, beaucoup de questions se posent concernant la continuité des institutions de la Cinquième République. Mais, un deuxième grand bouleversement dans le fonctionnement de la République va survenir en 1986 : la première cohabitation, discordance entre la majorité parlementaire et la majorité présidentielle. La cohabitation est une conséquence de la révision constitutionnelle de 1962. En faisant du Président de la République la figure prépondérante du régime, elle a limité l’importance des élections législatives en leur conférant uniquement la désignation d’une majorité parlementaire identique à la majorité présidentielle. La différence de durée du mandat présidentiel, sept ans jusqu’à la réforme sur le quinquennat de 2000, et la durée de la législature, cinq ans, donnait la possibilité aux électeurs d’élire deux majorités différentes au cours d’un mandat présidentiel et donc de désavouer la majorité du Président de la République. C’est ce qui s’est passé en 1986, amplifié par une réforme électorale. Selon les pratiques de la Cinquième République, notamment par Charles de Gaulle, une démission du chef de l’Etat semblait s’imposer, suite à ce désaveu populaire. Néanmoins, François Mitterrand fait une autre lecture de la Constitution et décide de rester en fonction. Il écarte donc ainsi la mise en jeu de la responsabilité politique du Président de la République aux élections présidentielles et accepte de gouverner en ayant à ses côtés un premier ministre et un gouvernement d’un parti politique différent du sien. C’est donc après cette décision de rester en fonction que François Mitterrand fait son discours d’entrée en législature de l’Assemblée Nationale, majoritairement de droite. Le Président de la République expose donc dans ce discours sa vision du fonctionnement des institutions à venir, dans ce contexte particulier. Dans la première partie de ce discours, il exprime ses vœux aux députés et indique sa volonté « d’assurer la continuité de l’Etat »

Les plus consultés

  • À partir de la 3e République, la république s'installe en France. Le choix de la république n'est pas un choix évident en 1870. Lorsqu'on observe l'histoire de la 3e république, on se rend compte que l'option républicaine est très lente à s'installer, elle résulte d'une hésitation. De plus entre la 3e et la 4e république, il y a un moment où la...

    Laura

    mardi 21 février 2012

    Dissertation de 2 pages - Sciences politiques

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Le Front populaire est une coalition de partis gauche française qui gouverna de 1936 à 1937. Il réunit principalement 3 partis, la SFIO, le parti radical et le parti communiste. Ce texte est un discours de Léon Blum. Cet homme est né le 9 avril 1872 dans une famille de la bourgeoisie juive. Il rentre au Conseil d'Etat en 1894. Au moment de...

    Rémi

    mercredi 17 novembre 2010

    Commentaire de texte de 4 pages - Sciences politiques

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Document: Guide de préparation aux concours (ENA): Réussir sa dissertation et sa synthèse de dossier (75 pages) Extrait: « Depuis que j'ai élu domicile dans mon nouveau quartier, je n'ai connu meilleur poissonnier que Mamadou TRAORE. La majorité des habitants du secteur 20 loue sa serviabilité. Cette qualité, j'ai pu la vérifier le jour de...

    Ousmane

    mercredi 13 janvier 2010

    Fiche de 76 pages - Sciences politiques

    Commentaire.s (0) Partage.s (1)
  • À l'occasion de la loi constitutionnelle du 23 juillet 2008, le débat sur l'organisation institutionnelle de la France a resurgi. La question de la bonne équation institutionnelle n'avait, en effet, plus été à l'ordre du jour depuis la proclamation de la Vème République, le 4 octobre 1958. Conçues dans la contestation la plus totale, les...

    Benjamin

    lundi 19 mars 2012

    Dissertation de 5 pages - Sciences politiques

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)

Les plus récents

  • La violence peut être une violence contre l'État ou une violence dont l'État est à l'origine. La violence était au ceur du processus de formation des États en Europe occidentale. On a ensuite vu que la mobilisation de la violence imposait un fort taux d'homogénéisation de la population. Besoin de consolider un fort sentiment d'identification...

    Maria

    lundi 06 mai 2019

    Cours de 3 pages - Sciences politiques

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Corée : pays démocratique, en voie de développement, accoutumé aux pratiques occidentales. Avant la libération de la colonisation japonaise, c'était un pays secret. Poète "la Corée est un pays du matin calme". Après la libération en 1945, la Corée se trouve divisée en 2 : Nord communiste et Sud démocratique. Depuis 1948 : régime présidentiel....

    Maria

    dimanche 05 mai 2019

    Cours de 4 pages - Sciences politiques

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • "Theory of International Politics" est un ouvrage classique de sciences politiques et de la discipline des relations internationales. Il a été écrit en 1979 par Kenneth N. Waltz, chercheur américain à l'Université Columbia et à Berkeley, également vétéran de la Seconde Guerre mondiale et de la guerre de Corée. Avec cet ouvrage, Waltz répond aux...

    Mai-Linh

    vendredi 26 avril 2019

    Commentaire de texte de 1 pages - Sciences politiques

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Dans le contexte européen des années 1880, l'historien E. Renan propose ici de préciser attentivement le concept de nation, qui, par son ambiguïté et les lectures divergentes qui en sont faites, peut prêter à confusion et avoir des conséquences néfastes. Lors de cette conférence, il va ainsi opposer aux doctrines trop matérielles, notamment...

    Mai-Linh

    vendredi 26 avril 2019

    Commentaire de texte de 1 pages - Sciences politiques

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)

Je partage sur Facebook

Je partage sur LinkedIn

Je partage sur Facebook

Je partage sur LinkedIn

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant ta navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, tu en acceptes l'utilisation. Privacy Policy

ok