Les échanges internationaux : mesures et théories

Les échanges internationaux : mesures et théories

Résumé du document

Le commerce international désigne l'ensemble des échanges qui ont lieu entre les différents pays, entre les agents résidents et les agents non-résidents, au sens de la comptabilité nationale. Ces échanges internationaux portent sur des échanges très variés : biens, services, monnaie, capitaux, travail. Nous vivons actuellement dans un système de libre-échange généralisé, mais néanmoins on voit resurgir de plus en plus ces dernières années des tentations protectionnistes.

Sommaire

I. La mesure des échanges A. Les instruments de mesure B. La balance des paiements II. Théories des échanges A. Les théories traditionnelles du libre-échange B. Les nouvelles théories du commerce international C. Le protectionnisme

Informations sur le cours

LAURA
  • Nombre de pages : 11 pages
  • Publié le : 22/09/2019
  • Langue : français
  • Date de mise à jour : 22/09/2019
  • Consulté : 0 fois
  • Format : .doc

Extraits

[...] Les pays du sud détiennent en abondance de la main d'oeuvre, vont donc se spécialiser sur les industries de main d'oeuvre, à faible valeur ajoutée (idustrie textiles) , industries manufacturières) Et les pays du nord, ayant un atout en terme de capital technique, industries à forte valeur ajoutée Ce modèle explique et justifie la spécialisation des pays et un partage de la DIT entre les pays du nord (abondance du K technique) et les pays du sud. (pays ayant dotation en main d'oeuvre importante). [...]


[...] (protéger certains secteurs pour qu'ils deviennent viables, et soient capables d'affronter la concurrence internationale) Depuis quelques années, on assiste à un retour des tentations protectionnistes. TRUMP Réforme fiscale (diminuer les impôts) plan de relance (partiellement keynésienne),relancer la croissance( sous emploi et faible croissance : pour relancer la croissance et créer de l'emploi) E-U : plein emploi chômage) donc problème de proposer plan de relance keynésien : politique pro-cyclique (risque de générer de l'inflation) -interdiction d'intervention/ d'acquisition chinoise dans les semi- conducteurs mesures autoritaires), augmentation des droits de douanes, ( sur panneaux solaires, bois canadie, acier, alluminium), barrières tarifaires. [...]


[...] (se rendresur les marchés extérieurs, exporter le produit, pour amortir les coûts d'innovation)Le monopole n'est que temporaire. La concurrence se durcit = coût des facteurs déterminants transfert de la production (du savoir faire) vers des pays à bas salaires. Capacité à innover et évolution du produit, au cours de son cycle de vie. Analyse de Posner (1961) : avance technologique d'un pays (qui lui confère un monopole temporaire) d'autres firmes ou d'autres pays cherchent à rattraper cette avance le pays innovateur doit de nouveau innover= on est dans un processur dynamique. [...]


[...] (cf poly) Etude de doc : France éprouve un besoin de financement car extrêmement déficitaire (solde de la balance courante) Reproche adressé aux pays de la zone euro : Allemagne : pays excédentaire, et on reproche à ces pays de ne pas utiliser ces excédents de ne pas utiliser ces excédents pour relancer la croissance, ça génèrerait des débouchés pour les autres pays européens. L'Allemagne a comprimé les salaires, on lui reproche de ne pas les augmenter, de ne pas jouer un jeu coopératif, en relançant la croissance. Balance commerciale structurellement déficitaire, depuis 2004 = seuls, les échanges de marchandises ( page 2 doc) car balance commerciale, manque de compétitivité des produits français. Echanges commerciaux de la France : balance commerciale. Sur la période : imports toujours supérieurs aux exports, ce qui cause un déficit. [...]


[...] (à l'intérieur d'une même branche) Autre caractéristique actuelle : on assiste à un éclatement des chaînes de valeur mondiales, avec un rôle très important des FMN. Le courant technologique Explique que les avantages comparatifs des nations ne sont que temporaires = évoluent. Donc DIT qui évolue aussi. Analyse en terme de cycle de vie des produits : théorie du cycle de vie des produits, due à Robert Vernon (1966) Prolongement de la théorie de ricardo, des avantages comparatifs, appuyée sur le progrès technique. Des avantages comparatifs qui sont appuyés sur le pt. [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok