Économie : marchés financiers et globalisation financière

Économie : marchés financiers et globalisation financière

Résumé du document

En novembre 2007 est promulguée la "directive MIF" (marchés d'instruments financiers) de l'Union européenne. Celle-ci met fin au monopole historique des bourses nationales sur les marchés d'actions. Donc les bourses deviennent des entreprises privées en concurrence. La finalité est d'améliorer "l'efficience" des marchés d'actions, c'est-à-dire de réduire les coûts de transaction.

Sommaire

I. Organisation et rôle des marchés financiers A. Organisation du marché des capitaux B. Le rôle du marché financier II. Les caractéristiques de la globalisation financière A. Le processus de globalisation financière B. Les bénéfices attendus de la globalisation financière C. Les acteurs de la globalisation financière et l'importance des flux mondiaux de capitaux III. Les risques de la globalisation financière et l'instabilité financière mondiale A. L'augmentation des risques de marché et de solvabilité B. Les crises financières et leur récurrence C. La globalisation financière facilite la propagation des crises au niveau international et à l'économie réelle

Informations sur le cours

LAURA
  • Nombre de pages : 8 pages
  • Publié le : 22/09/2019
  • Langue : français
  • Date de mise à jour : 22/09/2019
  • Consulté : 0 fois
  • Format : .doc

Extraits

[...] 2)La propagation d'une crise au niveau international Les mécanismes de propagation d'une crise financière au niveau international : propagation par le canal réel via le ralentissement des échanges ( importations et exportations) Propagation par la canal financier = rapatriement des capitaux (assèchement des capitaux) + les investissement des entrées de capitaux étrangers (chute des IDE = source de croissance pour les pays qui les reçoivent et qui les émettent)+ pertes financières. (Une crise qui génère une récession dans la sphère réelle entraîne une baisse de la conso, de l'I donc une baisse des importations dans le pays où a eu lieu la crise. Les importations d'un pays sont les exportations d'un autre. [...]


[...] La confiance est retrouvée, il y a un nouveau produit sur le marché et ainsi de suite. La globalisation financière facilite la propagation des crises au niveau international et à l'économie réelle Economies de plus en plus interdépendantes, pays sont tous reliés les une aux autres. Les mécanismes de propagation d'une crise financière à l'économie réelle La globalisation financière a généré une interdépendance tellement importante entre les pays que lorsque qu'il y a une crise, tous les pays sont impactés. [...]


[...] Les principales innovations financières =explosion des produits dérivés. B-Les bénéfices attendus de la globalisation financière Une meilleure allocation des ressources des capitaux à l'échelle du monde : A partir du moment où on a une libre circulation des capitaux à l'échelle du monde, ils sont beaucoup plus abondants et accessibles et donc beaucoup moins onéreux pour les ABF. Les ACF peuvent eux diversifier leurs placements, trouver des nouvelles sources de placement et donc obtenir une meilleure rentabilité. - sources de financement moins onéreuses et plus abondantes -ABF( deviennent les plus avancés qui vivent à "crédit" ) - diversification des placements pour les prêteurs et meilleure rentabilité -ACF(PED et surtout les émergents) peuvent diversifier leurs placements, trouver des nouveaux placements et essayer d'obtenir une meilleure rentabilité Une croissance mondiale accrue et un rattrapage des pays en développement : - Les PED trouvent des moyens de financement (Pays en développement vont trouver moyens de financement plus abondants et moins onéreux. [...]


[...] Comme le pays importent moins, les autres exportent moins et produisent donc moins. C'est ici une propagation par le canal réel. Au niveau du canal réel, la propagation se fait par le rapatriement des capitaux, un recul de capitaux étrangers (IDE) et des pertes financières. Il y a donc un effet domino. Plus les pays sont interdépendants et plus les conséquences pour chaque pays seront importantes car un pays en entrainera un autre et comme aucun pays ou du moins très peu de pays sont à l'écart, ils se retrouvent tous entrainés dans une spirale infernale. [...]


[...] a abouti à la création d'un marché mondial des capitaux Le marché mondial des capitaux = il y a une unité de lieu + une unité de temps "un marché où le soleil ne se couche jamais" Lieu car toutes les places financières dans le monde sont reliés entre elles et temps car peu importe les fuseaux horaires, il y a toujours une place boursière ouverte. La globalisation financière explique à l'échelle du monde que le poids de la finance soit de plus en plus important car il équivaut à 4 fois le PIB mondial. Globalisation financière = processus mondial d'intégration et d'unification des marchés financiers. [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok