Les inégalités dans le rapport à la politique

Les inégalités dans le rapport à la politique

Résumé du document

Dans une démocratie représentative, l'acte majeur des citoyens est d'aller voter. On dit que c'est l'activité politique la plus pratiquée dans l'Occident, mais on constate en même temps qu'il y a de moins en moins de personnes qui vont voter. Par exemple lors des élections de 2017 au 2e tour, on a constaté 25% d'abstention.

Sommaire

I. Une démocratie de l'abstention
A. La montée de l'abstention
B. Les différents types d'abstention

II. Les facteurs constants de l'abstention
A. Une faible insertion sociale
B. Les facteurs politiques

III. Comment expliquer la montée de l'abstention
A. Transformations sociales et politiques
B. Enquête dans un quartier : inscription et mal-inscription électorale

Informations sur le cours

maxime
  • Nombre de pages : 4 pages
  • Publié le : 29/02/2020
  • Langue : français
  • Date de mise à jour : 29/02/2020
  • Consulté : 0 fois
  • Format : .doc

Extraits

[...] → 2017​ : 51% d'abstention (record de la Vème République)​ L'abstention n'est pas le synonyme d'un retrait total mais surtout elle se définit en fonction des enjeux. Justement, c'est pour ça qu'on parle de l'abstention comme une caractéristique essentielle du monde electoral. Pour les élections européennes : l'appropriation de l'idée de communauté européenne (au début c'est juste une idée autour de confédération économique) + il y a de plus en plus de pays et donc les gens vont se sentir impliqués davantage. Les citoyens ont l'impression de participer davantage aux politiques européennes pour les députés du parlement européen B. [...]


[...] Il est possible d'analyser ces types d'abstention en fonction du temps (d'un jour ou durable), d'une abstention localisée ou délocalisée ou les itinéraires de la participation aux élections → Enquête sur la participation électorale par l'INSEE dès les années 1980​ Elle met en place un suivi individuel de participation électorale. On va dresser un profil sociodémographique des individus qui va nous donner une idée sur l'origine sociale pour dire si telle catégorie sociale vote davantage que les autres pour comprendre les raisons sociologiques du taux d'abstention. [...]


[...] Si on regarde l'évolution des 3 formes d'abstention évoquées, on constate entre 1995​ et 2002 que ce n'est pas l'abstention d'exclusion qui a le + progressé mais l'essentiel de la dérive s'explique dans la hausse du vote intermittent càd abstention stratégique. → Les indécis représentent le plus gros % d'abstention La hausse de ce vote est un phénomène qu'on observe de + en L'abstention liée à l'exclusion est un phénomène toujours constant ; on constate qu'il y a toujours autour de 20% de la population en âge de voter qui est d'une manière permanente exclue des élections qui ne s'exprime pas . II. Les facteurs constants de l'abstention emploi précaire, chômage, absence de diplôme A. [...]


[...] Exemple : ​ 2017​ : 2ème tour ​ → 25% d'abstention L'expression citoyenne dans une démocratie ce n'est pas qu'aller voter mais voter est l'activité principale. → On peut signer une pétition, faire des manifestations, s'engager dans des partis politiques Dans les présidentielles de 2017​ : 75% des votants​ → Militants dans un parti/mouvement politique : de la population en âge de voter. → Personnes qui ont participé à une manifestation : 15% de la population en âge de voter. On constate dps les années 1980​ une diminution de participation dans cette partie politique. [...]


[...] L'objectif des électeurs est de maximiser leurs gains et minimiser les coûts. Selon cette théorie, si l'électeur ne se sent pas représenté et s'il ne voit pas les gains qu'il veut tirer de son vote, selon lui il restera chez lui considérant que le coût est trop grand pour un résultat trop faible III. Comment expliquer la montée de l'abstention A. Transformations sociales et politiques Philippe Bréchon propose 3 phénomènes pour comprendre ces transformations : ● Progression de l'individualisation qui correspond au processus de l'affirmation de l'autonomie des individus ● Rejet croissant de la politique politicienne : ● Caractère plus gestionnaire et nuancé des débats politiques B. [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok